• Admin.du Site

  • Archives

Hortefeux explose tous les records

Posté par jacques LAUPIES le 18 janvier 2009

Le ministre a dressé hier son cynique bilan de vingt mois d’action : plus d’expulsions, plus de retours volontaires et plus d’immigration « choisie ».

Créé il y a vingt mois, le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale n’a pas chômé : il a expulsé de France métropolitaine 45000 sans-papiers.
Brice Hortefeux, qui doit quitter très prochainement ses fonctions, a dressé hier matin le bilan de son activité devant les journalistes et les ambassadeurs, conviés pour l’occasion. Dans une avalanche de chiffres, le ministre a annoncé qu’il avait dépassé tous les objectifs qui lui avaient été assignés.
Les 26000 expulsions exigées en 2008 ? Hortefeux en annonce 29796, soit une hausse de 28,5% par rapport à 2007, un « résultat sans précédent  ». Si l’on ajoute l’outremer (Mayotte et la Guyane dans une écrasante majorité), ce sont 53364 étrangers qui ont été « reconduits à la frontière  » en 2008. La lutte contre les fraudes ? 1562 passeurs et 861 marchands de sommeil arrêtés. La baisse de l’immigration familiale au profit de l’immigration professionnelle ?
Pour la première fois, le nombre de cartes de séjour délivrées pour raison familiale passe sous la barre des 90000 titres, avec 85800 cartes attribuées, soit une baisse de 10 %. Le développement « solidaire  » avec les pays du Sud ?

Huit « accords de gestion concertée des flux migratoires  » signés en vingt mois. Très content de lui, Brice Hortefeux a affirmé que « le véritable changement, la véritable rupture, la véritable nouveauté, c’est que le tiers de ceux qui repartent chez eux le font désormais de manière volontaire  ». Ils seraient 10072 étrangers à avoir bénéficié de ces aides au retour en 2008, soit 204 % d’augmentation par rapport à 2007. Ces chiffres sont contestés par les associations de défense des étrangers qui assurent que la grande majorité de ces « départs volontaires » concernent des Roms roumains et bulgares, donc citoyens de l’Union européenne pouvant revenir à tout moment, parfois même plusieurs fois dans une même année. Ignorant le fond des critiques, le ministre a lancé, sardonique : « Il n’y a pas de bonnes et de mauvaises reconduites, la loi s’applique à chacun, qu’il soit européen ou africain. »

Au niveau européen, justement, le ministre s’est félicité de la signature par les 27 du pacte européen sur l’immigration et l’asile : « L’Europe est, enfin, passée aux actes (…). En matière d’immigration et d’asile, plus rien ne sera comme avant. » Une victoire que le ministre attribue, sans rire, à la popularité de son action. “Nous avons gagné la bataille des idées”, s’est-il félicité, assurant que « les principes qui guident la nouvelle politique d’immigration de la France sont désormais quasi unanimement compris et partagés  ».
C’est faire bien peu de cas des sondages : deux publiés en moins de quinze jours assurent pourtant tout le contraire. Le 30 décembre, 40 % des personnes interrogées par Ipsos pour le Point déclaraient juger défavorablement son action (contre 30 % favorablement). De même, dans le palmarès des ministres dressé, toujours par Ipsos, le 5 janvier dernier, Brice Hortefeux est classé parmi les sept membres du gouvernement « majoritairement impopulaires ». Bizarrement, le futur ex-ministre de l’Immigration, qui se délecte d’ordinaire des chiffres, a vite oublié ceux-là.

Marie Barbier

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Défense de l’école

Posté par jacques LAUPIES le 18 janvier 2009

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans toute la France pour protester contre les suppressions de postes, dénonçant « une baisse constante du budget pour l’Education et les universités ».

« L’école n’est pas une charge à réduire, c’est un investissement pour l’avenir », pouvait-on lire sur une large banderole de la fédération de parents d’élèves FCPE d’Ile-de-France, alors que les parents étaient nombreux dans le cortège qui a défilé de République à Richelieu-Drouot.

« En temps de crise, ce serait plus logique de surinvestir dans l’éducation que de désinvestir », a déclaré le président de la FCPE, Jean-Jacques Hazan.

« C’est ce que font les principaux pays de l’OCDE, en particulier les pays du nord de l’Europe, et c’est ce que (le président élu américain) Barack Obama a proposé », a-t-il fait valoir.

« Le principal motif de mobilisation est la question des suppresions de postes (13.500 prévues en 2009). Même si le gouvernement a un peu bougé, nous voulons un moratoire », a souligné le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri.

« C’est un journée intermédiaire avant celle du 29 janvier », qui sera une journée d’actions interprofessionnelle, « mais cela montre que la mobilisation est toujours là », a-t-il ajouté.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Réactions contre l’agression israélienne

Posté par jacques LAUPIES le 11 janvier 2009

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé, samedi 10 janvier, dans 130 grandes villes du pays pour protester contre l’offensive israélienne dans la bande de Gaza. Selon le ministère de l’intérieur, près de 123 000 personnes – 93 000 en province, 30 000 à Paris – ont participé à des manifestations dans près de 130 villes dans toute la France. Les organisateurs parisiens ont annoncé qu’ »autour de 100 000 personnes » étaient présentes, la préfecture avançant le chiffre de 30 000. Le mot d’ordre du cortège – fin de l’offensive israélienne, fin du blocus de Gaza, suspension des accords entre Israël et l’Union européenne -, a rallié des organisations politiques, syndicales, humanitaires, religieuses et laïques, sous l’égide du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens. La dirigeante communiste Marie-George Buffet, celui du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, ou encore le porte-parole de la LCR, Olivier Besancenot, étaient présents dans le cortège, ce dernier dénonçant notamment « l’hypocrisie de la communauté internationale qui vote des tonnes de résolutions qu’elle n’applique jamais ». « Toutes les bornes ont été franchies », a renchéri M. Mélenchon. Des banderoles frappées des slogans « Israël assassin » ou « Gaza/Palestine : halte au massacre ! » étaient visibles dans ce cortège, placé sous très haute protection policière. Les organisateurs, associations, partis politiques et syndicats, ont encadré de très près les manifestants, visiblement inquiets d’éventuels débordements.

 http://www.humanite.fr/Maree-humaine-contre-les-massacres-a-Gaza

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Gaza : enfin une résolution de l’ONU

Posté par jacques LAUPIES le 9 janvier 2009

 Le cabinet de sécurité israélien tenait vendredi matin une réunion extraordinaire pour arrêter sa réponse à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Sans s’avancer sur la position qu’adoptera Tel Aviv, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni a réaffirmé avant la décision du cabinet « qu’Israël agit uniquement en fonction de ses propres intérêts et pour défendre ses habitants ».

L’un des membres du cabinet, le vice-Premier ministre Eli Yishaï, a vivement dénoncé la résolution, tout en soulignant qu’il parlait à titre personnel.

« Une telle résolution transforme le monde en lobby des organisations terroristes », a déclaré aux journalistes le dirigeant du parti ultra-orthodoxe Shass.

Il a rejeté la résolution, affirmant qu’Israël avait « l’obligation de protéger ses citoyens pour stopper les tirs de roquettes contre le sud d’Israël et doit agir avec toute la force nécessaire pour mettre à bas le pouvoir du Hamas » qui contrôle la bande de Gaza.

Le cabinet doit examiner par la même occasion les résultats de la mission au Caire d’un haut responsable du ministère de la Défense, Amos Gilad, qui a discuté des propositions de cessez-le-feu du président égyptien Hosni Moubarak, élaborées en étroite coordination avec son homologue français Nicolas Sarkozy.

Selon la radio publique, ce conseiller politique du ministre de la Défense Ehud Barak n’a pas réussi à obtenir du Caire des garanties demandées par Israël sur l’arrêt de la contrebande d’armes par des souterrains de l’Egypte vers Gaza.

Adoptée dans la nuit par 14 des 15 membres du Conseil de sécurité —les Etats-Unis s’abstenant—, la résolution 1860 « appelle à un cessez-le-feu immédiat, durable et pleinement respecté, menant au retrait complet des forces israéliennes de Gaza ».

Elle « condamne toute violence et hostilité dirigées contre des civils et tout acte de terrorisme », sans désigner explicitement les tirs de roquettes du Hamas, et appelle « à la fourniture sans obstructions (…) de l’aide humanitaire ».

Dans la nuit, les opérations israéliennes se sont poursuivies dans la bande de Gaza, où près de 780 Palestiniens sont morts en 13 jours de combats. Onze militaires israéliens et trois civils ont aussi été tués pendant cette période.


Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Ce que doit proposer Sarkosy en Israël

Posté par jacques LAUPIES le 5 janvier 2009

 La France doit exiger l’arrêt immédiat de l’offensive terrestre, le retrait des troupes israéliennes de Gaza et la cessation des bombardements. Il n’y a pas d’issue dans l’escalade militaire et dans la guerre.

Les autorités françaises ayant affirmé qu’il n’y a pas de solution militaire, Nicolas Sarkozy doit en tirer jusqu’au bout les conséquences en tenant un langage de fermeté et en s’appuyant avec détermination sur le droit international et en appelant le gouvernement israélien à abandonner la logique de force.

Nicolas Sarkozy doit montrer que la France est capable de choix politiques courageux, de prendre de la hauteur en appelant à traiter vraiment les causes réelles de la crise. C’est d’ abord le blocus de Gaza qui a conduit 1,5 million de Palestiniens à vivre, ou survivre, depuis des mois, sans le minimum vital décent dans des conditions sociales insupportables. Ce blocus inhumain doit être levé sans condition. L’agression israélienne n’a fait qu’ajouter au désastre humanitaire.

C’est aussi, et surtout, depuis des années, le refus systématique d’Israël d’appliquer les résolutions de l’ ONU, avec la poursuite sans relâche de la colonisation y compris à Jérusalem, avec la construction du mur d’annexion. C’est cette politique qui a provoqué l’impasse politique et sécuritaire, la situation de tensions et de violence. Nicolas Sarkozy doit exiger d’Israël le retour à la légalité internationale et à un processus politique.

Premièrement, en parlant avec le Hamas pour trouver avec lui les arrangements de sécurité nécessaires et les conditions d’une trêve permanente à Gaza. L’ Union européenne doit obtenir l’ouverture des points de passage entre Gaza et l’ Egypte. Elle doit prendre l’ initiative de l’envoi, sous l’ égide des Nations Unies, d’une force robuste pour la protection des Palestiniens et pour la sécurisation. Toutes les conditions de l’ entrée l’ aide humanitaire doivent être réunies immédiatement.

Deuxièmement, les autorités israéliennes doivent travailler avec l’ Autorité palestinienne et l’ ensemble des Palestiniens à enclencher de nouvelles négociations de paix crédibles, réellement encadrées par un mécanisme de surveillance international, dans le respect de la Charte et des résolutions des Nations-Unies, dans l’esprit de l’initiative de paix arabe qui propose une normalisation durable et la paix contre l’évacuation des territoires occupés depuis 1967.

Troisièmement, à défaut d’un engagement clair des autorités de Tel Aviv dans cette voie et dans celle d’ une politique de démantèlement des colonies, la France et ses partenaires européens, s’engageront dans une politique de sanctions à l’égard d’Israël, notamment en application de la résolution du Parlement européen d’avril 2002, demandant la suspension de l’accord d’association UE/Israël tant qu’ Israël ne respecte pas les Droits de l’ Homme. Le rehaussement du statut d’Israël dans le cadre de cet accord, décidé récemment par la Présidence française de l’ UE contre l’avis du Parlement européen, doit évidemment être abandonné immédiatement.

Parti communiste français

Paris, le 5 janvier 2009.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

1...916917918919920...926
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...