• Admin.du Site

  • Archives

Solidarité des commuistes avec le peuple Kurde

Posté par jacques LAUPIES le 24 décembre 2022

PCF 13

Solidarité des commuistes avec le peuple Kurde dans POLITIQUE

C’est avec stupeur et colère que nous avons appris que ce vendredi 23 décembre 2022, en fin de matinée, une attaque terroriste a été perpétrée contre le siège national du Centre Culturel Kurde à Paris.
Trois militants kurdes sont décédés et plusieurs blessés sont dans un état grave.
Il y a dix ans presque jour pour jour, trois militantes kurdes avaient été assassinées à Paris dont Sakiné Cansis figure emblématique de la lutte des femmes kurdes, les commanditaires n’ont jamais été jugés en raison de la France qui a refusé de lever le secret défense.
C’est une fois de trop ! Nous demandons à ce que tout soit fait pour que l’enquête en cours fasse toute la clarté à fin que la justice soit rendue.
Le parti communiste des Bouches-du-Rhône condamne fermement cet acte
ignoble et barbare.
Dans cette nouvelle épreuve, nous tenons à assurer la communauté kurde de
toute notre solidarité.
PCF 13 23 déc 2022

 dans POLITIQUE

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Aragon présenté comme il se doit : une nouveauté ?

Posté par jacques LAUPIES le 16 décembre 2022

Avec l’Humanité, entrez chez Aragon

Hors série. Quarante ans après la disparition du poète, sa vie et son œuvre continuent de fasciner toutes les générations. Ce nouveau numéro explore les différentes facettes de l’immense écrivain.

Publié le

Vendredi 16 Décembre 2022

«	Je ne suis pas celui que vous croyez...	» disait Louis Aragon. Jerry Bauer/opale.photo

« Je ne suis pas celui que vous croyez… » disait Louis Aragon. Jerry Bauer/opale.photo
©Jerry BAUER/opale.photo

On croit tout connaître de Louis Aragon, mais on est sans cesse en train de le découvrir. Quarante ans après sa disparition, la veille de Noël 1982, l’homme que son meilleur adversaire et fervent admirateur, Jean d’Ormesson, qualifiait de « dernier géant de notre histoire » méritait bien que l’Humanité lui consacre un nouveau numéro hors-série. Cent pages et autant de photos – sans compter les cadeaux – pour retracer l’aventure Aragon, de l’enfance tourmentée à la vieillesse tout sauf sage d’un écrivain à la pensée sans cesse en mouvement. On y découvre un auteur qui n’a pas fini de nous surprendre : « Je ne suis pas celui que vous croyez… »

La vie d’un personnage de grand roman

Il n’a pas seulement laissé une œuvre foisonnante, dont certains écrits restent sans doute encore inédits – à l’image de cette biographie rédigée par Pierre Daix, et annotée dans la marge de la main de l’auteur des Yeux d’Elsa, présentée pour la première fois dans ce hors-série de l’Humanité. La vie d’Aragon est incroyablement riche, digne de celle d’un personnage d’un grand roman.

Enfant d’éducation bourgeoise, dont la filiation lui fut cachée jusqu’à ses vingt ans, couverte par le secret de l’adultère. Jeune soldat plein de bravoure, pataugeant dans les tranchées de la « Der des ders » avec de la littérature d’avant-garde et ses propres manuscrits en bandoulière. Écrivain plein de promesses qui forme un duo enragé de surréalistes avec André Breton, brisant toutes les normes, avant de se fâcher avec lui pour s’engager au Parti communiste, auquel il demeurera fidèle toute sa vie. Homme de lettres rompant le silence dans les premiers parmi ses pairs, pour mettre sa plume au service de la Résistance.

Le poète adulé et détesté, attaqué sans relâche

Avocat fougueux et aveuglé de l’imposture stalinienne, avant de prendre le parti définitif de la liberté dans l’art et de la liberté tout court, qu’il défendra avec le même acharnement du haut de sa stature d’écrivain prestigieux et de dirigeant communiste respecté. Le féministe méconnu, et son ombre démesurée qui cache l’écrivaine de génie Elsa Triolet. Le fou d’Elsa et le libertin. Le reporter de terrain à l’Humanité et le militant. Le poète adulé et détesté, attaqué sans relâche pour ses activités politiques.

Celui, enfin, qui, jusqu’au soir de sa vie, n’a jamais renié son pacte avec l’éternité de la jeunesse qu’il continuait à côtoyer et à soutenir dans ses révoltes : Mai 68, la nouvelle vague des cinéastes, le printemps de Prague, l’union de la gauche et l’espoir de 1981… Et cette passion intacte pour tout ce que les sciences et les arts inventent de neuf.

Découvrez ce hors-série exceptionnel !

Aragon présenté comme il se doit : une nouveauté ? dans POLITIQUE

Ce sont ces mille Aragon en un dont le hors-série de l’Humanité raconte la (les) aventure(s), sous la plume des meilleurs spécialistes : Pierre Juquin (biographe d’Aragon) ; Jean Ristat (son éditeur et exécuteur testamentaire) et le poète et critique Olivier Barbarant ; le philosophe Bernard Vasseur ; les plus grands chercheurs ; Patrick Apel-Muller et les journalistes de l’Humanité. Et au milieu coule une rivière : la Rémarde, qui serpente entre les allées du moulin de Villeneuve, la maison d’Aragon, devenue un centre d’art et un musée, dont ce hors-série vous fait la visite commentée, guidée par son directeur, Guillaume Roubaud-Quashie.

Une visite « virtuelle » que chacun pourra compléter par la découverte « réelle » de ces lieux magiques, grâce à l’entrée offerte glissée dans chaque exemplaire du hors-série, en même temps que le portrait inédit d’Aragon – offert également – exécuté par l’artiste plasticien Gianni Burattoni sur un luxueux papier. Bonne lecture !

Icon BookPour acheter le hors-série.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Le dégoût ou l’espoir ? (reprise d’un paragraphe article précédent)

Posté par jacques LAUPIES le 13 décembre 2022

 

Les débats sur la guerre en Ukraine battent les records de démonstration de la perfidie des patrons de télé et de leurs relais politiques dans l’information. Il n’y a rien d’étonnant à ce que l’un de mes vieux amis, fils d’un ouvrier communiste d’une petite usine aujourd’hui disparue comme ce dernier,  manifeste sa sympathie pour la cause ukainienne et son Président zélensky et déteste le Poutine agresseur ainsi que la nation russe jugée moutonnière.

Ah si les choses étaient aussi simple !

Ce chef d’état russe, doté d’un pouvoir « quasi macronien » et, de plus, bénéficiant d’un parlement (la Douma)  qui le soutien, lui l’ex KGB dispose de 75 % des voix aux élections présidentielles. Il peu-être considéré comme un nationaliste lié au grand capital de son pays. A  la veille de l’invasion hitlérienne de l’Europe dont il faudrait analyser les origines et les causes, le parlement français de l’époque  ne valait guère mieux que la Douma. Ce qui n’a pas empéché notre élan patriotique pendant et après guerre.

( a lire : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_russe_de_2018 )

Si donc Poutine,  le « méchant », use et abuse d’une « démocratie russe » bien mal en point, cela n’exonère pas le Zélensky, le gentil reconverti du spectacle, d’être adoré et adulé sur LCI et ses sbires bavards : éditorialistes, spécialistes issus des écoles de guerre, transfuges des médias russes ou autres intervenants ukrainiennes et ukrainiens véritables propagandistes  des « valeurs occidentales » contre la « barbarie russe ». Ces gens là n’ont que la réthorique (art de bien parler) pour eux et beaucoup d’argent derrière pour les payer sans doute !  

Ce beau monde plastronne sur les plateux des télés détritus et pourrait être supporté s’il n’y avait derrière cela  une entreprise d’abétissement pour convaincre des français de bonne foi, tel mon interlocuteur précité qui, fort heureusement, ne se laisse pas tout à fait endormir, conscient de la responsabilité des dirigeants étasuniens.

Hélas il y a dans notre France une descendance et un  entourage de générations déja fortement « mal politisés » qui sont privés de ce dont nous disposions : des cellules de quartier ou d’entreprise, diffusant entre autre l’Humanité, dont nous ne mesurions toujours pas la force et l’impact et qu’il faut à tout prix reconstituer en priorité. Là est l’espoir ! La part de vérité des situations complexes dans le monde finissait toujours par nous atteindre, que nous ayions de 15 à 30 ans ou de 30 à 60 ans. Et l’espoir était là, à la place du dégoût de voir s’imposer des interprétations des faits et de l’histoire enrobés d’apparences et d’omissions opportunes !

L’histoire n’est pas sans enseignements pour comprendre l’origine des conflits et l’on peut rappeler par exemple  que la deuxième guerre mondiale succédait à une dite grande guerre de partage du monde entre impérialismes capitalistes, qu’en bon « socio démocrates libéraux » remettait en forme, à Versailles des Clémenceau et autres républicains de droite ou de gauche en dépouillant économiquement le peuple allemand victime défaite de cet affrontement qui fit des millions de morts. Ce peuple qui a fait l’une des pires démonstrations de la soumission catastrophique  à une idéologie malfaisante : l’hitlérisme. Fait qu’il ne faut surtout pas oublier !

Que de similitudes avec ce qui arrive de nos jours avec le processus essentiel que nos chers intervenants de télé oublient ou font semblant d’oublier : exploitation de l’effondrement de l’URSS, tentative d’affirmation de l’impérialisme américain et parrallèlement naissance d’un nationalisme russe avec sa composante libérale vite devenus aggressifs et qui permettent la naissance d’une sorte d’union sacrée ukrainienne. Sur fond de partage des richesses mondiales (pétrole, minerais, terres agricole, argent, etc.)

L’ignorance de cette réalité fondamentale rend sinon coupable du moins responsable toute personne qui s’en tient seulement à pleurer sur les destructions et la mort qui sévissent sur une partie de notre chère et vieille Europe qui n’en est pas à sa premiere douloureuse expérience. Aussi insupportable cela puisse être.  Car, si demain 300 puis 400 000, puis des millions morts et des millions de blessés sont victimes, des jeunesses et des peuples traumatisés, cela aura des causes bien claires : des sociétes emportées par l’ultra libéralisme et ses conséquences idéologiques quelle que soit sa forme, ses représentations politiques (américaines, européennes, russes et autres dans le monde)

Les autres visions de ce conflit telles que présentées par l’immense majorité des médias, mettant en exergue des faits criminels, de non repect des règles internationales des pratiques guerrières (souvent à sens unique) ne mettent en évidence que des effets secondaires dont l’arrêt ne fera qu’appeler un retour à plus ou moins longue échéance d’autres guerres ! 

Certes ils faut vite mettre un terme à celle qui se déroule à nos portes ou ailleurs dans le monde.

Quant à nous il est de notre devoir de dénoncer impitoyablement le système capitaliste  porteur de guerre,de tout faire pour en finir avec lui et pour le moins à sa domination, tout en soutenant toute initiative de paix, aussi difficile soit-elle à réaliser hors de l’intervention des peuples, qui reste toutefois un l’objectif à atteindre. Il faut cesser toute implication dans ce conflit. Que ce soit en armant ou en finançant y compris avec l’espoir d’un retour sur investissement, comme l’espèrent les occidentaux en particulier.

 

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Le Dégoût ou l’espoir ?

Posté par jacques LAUPIES le 11 décembre 2022

Je regarde abondamment la télé et le panel de chaînes d’information ou généralistes, dans une moindre mesure, qui nous harcèlent sur des thèmes bien choisis pour nous rendre morose, nous décourager de croire en une humanité plus harmonieuse !

Tantôt le fait divers sordide, tantôt le commentaire galvaudé et orienté sur les évènements politiques, économiques, la vie sociale et sociétale, le tout arrosé de débats ou font semblant de s’affronter des vieilles barbes de l’audio-visuel.

Des animateurs fourent leur nez dans la vie privée et l’analyse psychologique des écarts et trangressions  des célébrités de ce monde, soigneusement sélectionnées comme pour nous dire : on n’épargne personne qui serait coupable d’enfreindre la morale du moment, l’éthique, la légalité comme immuable, les règles religieuses établies par les hommes au nom d’un Dieu imaginé défenseur de ces causes, etc.

Quelques exemples !

Les pseudos débats sur les retraites et le pouvoir d’achat n’ont qu’un seul but : permettre de faire payer aux plus démunis dont le nombre s’accroit ce qu’une caste privilégiée vole en lui achetant à bas coût une force de travail dévalorisée, victime du chômage et de la sous qualification entretenue. Une caste qui prend soin de mettre en opposition toutes les catégories prolétarisées ou non (fussent-elles  issues du monde salarié ou victimes de leur propre auto exploitation)  : le cadre, l’employé, l’ouvrier, que l’on classe  par secteurs d’activités, sont opposés. Tout comme on le fait pour les petits patrons, artisans, paysans, professions libérales. Vous connaissez bien çà : l’ouvrier d’usine au cheminot  par exemple, l’agriculteur traditionnel à l’exploitant engagé dans une agriculture biologique, le médecin libéral au médecin salarié, que sais je encore. Tout est prétexte à mettre en concurrence les uns aux autres avec tout ce que cela a de malsain et d’ignoble notamment entre  travailleurs français et travailleurs immigrés.

Les débats sur le sexisme ou la sexualité ne sont guère plus éclairants car l’amalgame règne entre la liberté de choisir et la contrainte séculaire qui perdure, le consentement et  l’agression mise à toutes les sauces. A l’affût de la moindre transgression de celui que l’on veut abattre (notamment dans les partis politiques) on se moque complètement des véritables souffrances nées d’un mauvaise éducation, familiale ou scolaire, qui frappent tous les milieux.

Les débats et commentaires sur le sport s’accomodent de l’hystérie des foules de supporters imbéciles au point de les enfermer tantôt dans un pseudo patriotisme délirant, tantôt dans un rejet pur et simple de ce qu’il reste de noble et de pur dans la recherche du  dépassement de soi et de l’affrontement salutaire pacifique. Au point d’en faire encore un terrain de division. Je ne vous dirai pas ce qui fait la fortune de quelques athlètes et qui paye pour cela, et qui récolte le gros morceau du gâteau. A vous de deviner ! Il n’empêche que j’adore Mbappé et que je ne vois aucune raison de manquer les matchts de ces équipes pour qui j’en suis sur l’appât du gain n’est pas le seule motivation.

 Les débats sur la guerre en Ukraine quant à eux battent les records de la perfidie des patrons de télé. Il n’y a rien d’étonnant à ce que l’un de mes vieux amis, fils de communiste ouvrier d’une petite usine aujourd’hui disparue comme lui,  manifeste sa sympathie pour la cause ukainienne et son Président zélensky et déteste le Poutine agresseur et ainsi que la nation russe jugée moutonnière. Ah si les choses étaient aussi simple ! Ce chef d’état russe doté d’un pouvoir quasi macronien et de plus bénéficiant d’un parlement (la Douma)  qui le soutien, lui, à 90 %. A  la veille de l’invasion hitlérienne dont il faudrait analyser les origines et les causes : le parlement français ne valait guère mieux ce qui n’a pas empéché notre élan patriotique pendant et après guerre.

Si donc Poutine  le méchant use et abuse d’une « démocratie russe » bien mal en point, cela n’exonère pas le Zélensky le gentil, reconverti du spectacle, d’être adoré et adulé sur LCI et ses sbires bavards : éditorialistes, spécialistes issus des écoles de guerre, transfuges des médias russes ou autres,  blondes ukrainiennes converties en véritables propagandistes  des « valeurs occidentales » contre la barbarie russe.

Que ce beau monde plastronne sur les plateux des télés détritus pourrait être supporté s’il n’y avait derrière cela  une entreprise d’abétissement pour convaincre mon vieux mais plus jeune d’âge camarade (qui fort heureusement ne se laisse pas tout à fait endormir conscient de la responsabilité des dirigeants étasuniens)

Hélas il y a une descendance et un  entourage de générations déja fortement dépolitisé qui est privée de ce dont nous disposions avec son père : des cellules de quartier ou d’entreprise, dont nous ne mesurions toujours pas la force et l’impact et qu’il faut à tout prix reconstituer en priorité. La est l’espoir !

 

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

S’opposer à la réforme des retraites

Posté par jacques LAUPIES le 8 décembre 2022

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

1...34567...953
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...