• Admin.du Site

  • Archives

Bonne année : d’abord dans l’Egalité et la Paix…

Posté par jacques LAUPIES le 1 janvier 2024

En deux mots je voudrais vous souhaiter une Bonne Année. 

Ces deux mots sont « Egalité » et « Paix »

Mais à quoi bon car globalement dans notre Humanité l’Egalité n’existe pas  et la Paix non plus.

Elles n’ont qu’une existence incomplète, partielle, précaire  au sein de quelques sociétés, de quelques nations.Tous les continents sont traversés par des violence et des guerres. Il en résulte que la planète entière est sous menace de destructions meurtrières.

Cependant Egalité et Paix sont possibles précisèment en les associant : pas de Paix sans Egalité, pas d’Egalité sans la Paix ! Cette association nécessite des luttes citoyennes et sociales.

Même la Liberté et à la Fraternité ne peuvent exister sans Egalité et sans Paix. 

Or il apparait que les discours dominants vous parlent de lutte pour la Liberté, font appel à des sentiments de Fraternité, conditions essentielles, premières, pour garantir Egalité et Paix. Sans pour autant préciser de quelle Liberté et de quelles Fraternités il s’agit. La falsification est permanente.

Que peut-on espérer de celui qui a qui est sans travail, qui a faim qui a froid, qui est sans école et sans soin livré au bon vouloir de celui qui aveuglé par l’opulence, dispose du pouvoir économique et politique, d’un savoir et d’une parole instrumentalisés ? 

La soumission et (ou) la révolte deviennent les seules alternatives possibles ? Même le jeu démocratique conduit spivent à l’impasse du totalitaire et au pire  que connaissent des peuples entiers : les violences et les guerres avec leur cortège d’abétissement, de meurtres, de crimes et de génocides !

Pour éviter ces fléaux il faut se battre pour l’Egalité non pas avec des armes, à qui mieux mieux, comme le préconisent les fous qui gouvernent à la solde des puissants, mais avec la force du notre nombre.

« La paix ne viendra jamais de la poursuite de ses propres intérêts stratégiques, mais de politiques capables de considérer l’ensemble, le développement de tous : attentives aux personnes, aux pauvres et à demain ; pas seulement au pouvoir, aux gains et au présent. » (Pape François)

Des paroles que la plupart des dirigeants « occidentaux » tout autant que d’autres grands dirigeants de ce monde n’ont semblé apprécier ! Et pour cause : bien qu’il ne soit pas dit que les politiques capables de « considérer l’ensemble » pour être appliquées supposent l’abolition des systèmes d’exploitation du travail et leur remplacement par des systèmes de coopération dont bien des formes restent sans doute à inventer. Certains appellent cela le socialisme.

Chemin indispensable pour atteindre l’Egalité et la Paix ! 

 

Petite famille dans les années bonheur

 Il y a si longtemps…

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...