• Admin.du Site

  • Archives

La guerre trompeuse comme toutes les guerres…

Posté par jacques LAUPIES le 17 juillet 2022

Au sortir de l'ombre
Au sortir de l’ombre

La guerre en Ukraine est à n’en pas douter le creuset d’un affrontement interimpérialiste entre les Etats Unis et leur valetaille européenne  d’une part et un certain nationalisme sous contrôle des capitalistes russes baptisés oligarques. 

Ainsi les uns, états uniens menteurs patentés à la mode Bush, veulent nous faire croire que les russes (et les chinois) sont une menace pour le monde libre et intoxiquent avec leurs complices les peuples d’occident. Les autres tout aussi malins voudraient nous font croire qu’ils se battent contre des ukrainiens dont, ce qui n’est pas du tout inexact, une aile fascisantes est leur alliée au pouvoir.

Nos télés manipulent les classes populaires que l’on conditionne peu à peu pour accepter une troisième guerre mondiale. Pourtant cette guerre comme bien d’autres ne serait qu’une conséquence des affrontements interimpérialistes sur fond de lutte des classes qui opposent chacun des peuples de chaque pays à ses capitalistes qui les dominent outrageusement !

Personne ne semble s’inquiéter que le communistes russes pratiquent l’Union sacrée avec Poutine et sa caste, lequel d’ailleurs n’est pas plus coupable que ses homologues occidentaux qui en Allemagne, en France, en Angleterre veulent faire de l’OTAN l’outil mondial pour regler avant tout leurs comptes avec la Chine et menacent les frontières de la Russie. Une Chine qui, certes sur la défensive, se voit de plus en plus menacée d’agression. La forte dose de la démarche communiste (particuliere et criticable sans doute mais bien réelle) qui « regne » dans ce pays n’étant pas du gout des impéralistes capitalistes américains !

Il faut bien voir que tout cela n’est que la conséquence des contradictions d’un système capitaliste à bout de souffle mais qui devient eminemment dangereux pour le devenir de l’humanité et dont les dirigeants disposent de moyens médiatiques, politiques économiques et militaires considérables.

La pauvreté, la famine même, s’étendent et sont instrumentalisées par les forces réactionnaires qui dans chaque pays concerné veulent maintenir les vieux systèmes d’expoitation. La peur devient une arme dont s’emparent les « fascismes modernes » qui entretiennent les divisions, développent les discours de haine encourageant ainsi la violence.

Bien que le constat soit fait de cette situation par nombre d’organisations politiques plus ou moins progressistes, les peuples sont à la traine et les révoltes voire les révolutions, par manque d’un éducation populaire de masse, sont souvent détournés de la mise en place de solutions à hauteur des enjeux de notre temps.

Il y a donc péril en la demeure « humanité ». Les immenses qualités acquises par notre espèce, dans la pensée et l’action pour construire les éléments nécessaires à sa survie et à sa vie ont existé et existent et devraient nous émerveiller. Loin des fous qui pensent qu’il faut en détruire une partie pour assurer la progression de nos sociétés (j’ai encore entendu de pseudos intellectuels tenir ce discours, tenez vous bien sur Arte, pourtant chaine télévisée relativement éclairée)

Il faut énergiquement combattre, par les idées avec l’appui des sciences, naturelles et sociales, ces visions nihiliste (pessimistes, désenchantées, réductrices)

C’est ce que nous devons faire et organiser en tant que communiste. Là est la priorité !

Si tu veux la paix pour construire, jeunesse organise toi dans ce combat sinon tu vas te retrouver en caleçon non pour le plaisir mais pour cramer sous le feu des fusées !

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...