• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > La rentabilité du service public sacrifié ? Quand on emmerde le citoyen celui-ci se rebiffe !

La rentabilité du service public sacrifié ? Quand on emmerde le citoyen celui-ci se rebiffe !

Posté par jacques LAUPIES le 8 janvier 2022

La rentabilité du service public sacrifié ? Quand on emmerde le citoyen celui-ci se rebiffe ! dans POLITIQUE Visuel%20web%20plus%20de%20tri%202021

Les services municipaux distribuent chaque année des sacs poubelles jaunes pour récolter les emballages et ainsi les trier pour des recyclages (du moins c’est ce que j’ai cru comprendre) Ces sacs étant mis a disposition dans des locaux municipaux de la ville (Tarascon) et il suffisait de s’y présenter pour les récupérer.

Non sans peine car les lieux de distribution variaient d’une année à l’autre.

Mais voilà, ô suprise, les services techniques de la Route de Saint Remy consultés, après que j’aie vainement tenté de me faire fournir les dits sacs au service des éboueurs (Route d’Avignon) me signifient que désormais on doit aller chercher les dits sacs à Arles car, désormais, c’est à l’ACCM (association des communes) qu’il appartient d’assurer la mise à disposition des sacs en un lieu qui d’ailleurs ne m’est pas précisé !

Autrement dit 40 km (aller-retour) donc du temps perdu et du diesel consommé, pour récupérer les sacs participant de la défense de l’environnement ! Supposons que quelques dizaines de citoyens soient contraints à ce déplacement, la rentabilité du tri  en prend un coup !

Quand on veut « emmerder » le monde et faire de économies ont ne fait pas mieux ! Mais il est vrai que cela devient une mode pour les institutions de faire supporter aux usagers les incohérences dans les services rendus en aggravant la charge qu’ils représentent et en faisant appel au contribbuable pour payer les notes.

Exonéré de la taxe d’habitation  (119 €) pour ma résidence principale « ils » n’ont rien trouvé de mieux de l’instituer sur la location d’un garage !

Et je passe sur les taxes inhérentes à la facturation de la consommation d’électricicité (plusde 500 €)

Tout cela ajouté à l’augmentation de l’alimentaire et de l’entretien (au moins 5 %), du carburant et de quelques autres poste de mon budget (Mutuelle notamment) sera compensé, tenez vous bien, par 15 € mensuel sur ma pension.

Le « pov type » journaliste qui, sur une chaîne à la mode (puisque plus menteuse que les autres) dit que le pouvoir d’achat des français augmente ou est stable, me fait de la peine car il semble y croire et s’évertue à faire partager son « ressenti » à des millions de « cocus » en puissance capables de voter encore Macron, si ce n’est Pécresse ou Le Pen/Zemmour, etc.

Et je ne parle que de ceux que les sondeurs propulsent, pour que la chute soit présentée en bond en avant. Il y a tous les autres, chacun dans son créneau, pour embobiner celui qui vote et laisser en voie de garage celui qui n’en a plus envie !

Mais ces serviteurs du système, zélés ou pas, pour beaucoup aux mains pleines, ne sont tout de même pas des innocents !

Ce qui me rassure c’est que, dans la rue, dans l’urne, la prise de conscience se développe. Qu’émerge du Parti Communiste Français cette vision  selon laquelle le capitalisme doit céder la place à un système permettant partager et mieux utiliser les richesses produites et les ressources naturelles, cela à l’échelle planétaire. 

En fait cela passe par la mise en discussion de nos propositions et leur soutien populaire le plus large possible. En l’état cela passe par une forte, plus forte influence dont l’élection présidentielle sera avec les législatives la première marque !

 

 

Laisser un commentaire

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...