• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Un comble : des cheminots transformés en agent depolice !

Un comble : des cheminots transformés en agent depolice !

Posté par jacques LAUPIES le 30 juillet 2021

 

 

La SNCF face au casse-tête des contrôles sanitaires

À partir du 9 août, le pass sanitaire sera nécessaire pour voyager dans les trains à l’exception des TER. Éprouvés par la nécessité de veiller au bon port du masque, les agents de la SNCF vont devoir contrôler les attestations des usagers. De quoi poser des problèmes dans la gestion des flux de voyageurs.

Petit outil, précieux, qui peut sauver beaucoup de vies », selon Gabriel Attal, le pass sanitaire sera actif dans sa globalité dès le 9 août a annoncé le porte-parole du Gouvernement, ce mercredi 28 juillet avant de venir à Montpellier, jeudi. S’il est obligatoire dans les bars, les restaurants et les avions, ce sera également le cas dans les trains. De quoi forcer la SNCF à s’adapter pour assurer les contrôles tout en veillant à ne pas perturber son fonctionnement.

Contactée, la SNCF l’affirme : « L’offre de transports de la SNCF va rester inchangée. Le pass va concerner tous les voyageurs de plus de 12 ans à bord de trains aux trajets de moyenne et longue distance au départ de la France. Cela représente 750 trains par jour à destination de 350 gares, impactant donc environ 400 000 voyageurs. De leur côté, les Transiliens et les TER ne seront eux pas concernés. » Misant « avant tout sur la confiance et le civisme des voyageurs ». La SNCF demandera « aux usagers de venir un peu plus tôt en gare, puisque les embarquements pourraient être un peu plus longs en cas de contrôles. »

Mais au vu des impressionnants flux de voyageurs, surtout en cette période estivale, ces contrôles ne seront pas systématiques. S’ils seront effectués de manière aléatoire, le pass sanitaire n’en restera pas moins obligatoire pour monter dans un train. Les agents de la SNCF pourront donc mener ces contrôles à tout moment, que ce soit à la gare avant l’embarquement, dans le train durant le voyage et même une fois arrivé à destination. L’absence de pass empêchera l’accès au train si le contrôle est fait avant le départ.

En revanche, un voyageur contrôlé à bord sans pass sanitaire devra s’acquitter d’une amende de 135 euros. Idem si la vérification a lieu à l’arrivée.

Alan Bernigaud

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...