• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Plans sociaux, chômage partiel, emploi des jeunes… la Dares tire le (triste) bilan des premiers jours de 2021

Plans sociaux, chômage partiel, emploi des jeunes… la Dares tire le (triste) bilan des premiers jours de 2021

Posté par jacques LAUPIES le 23 janvier 2021

 Gilles ROLLE/REA

Gilles ROLLE/REA
 

 

Vendredi 22 Janvier 2021

L’institut statistique du ministère du Travail a publié son tableau de bord de l’emploi en période de crise. Le document révèle entre autres une envolée des ruptures de contrats et une reprise insuffisante de l’embauche des moins de 26 ans.

 

Publié tous les quinze jours depuis le début de la crise sanitaire, le « tableau de bord » sur la situation du marché du travail, révèle, au 17 janvier, une hausse constante du nombre de plans sociaux, une forte prédominance du chômage partiel dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration et du commerce, ainsi qu’une très légère reprise de l’embauche des jeunes.

Réalisé par la Dares (ministère du Travail), le rapport indique ainsi que contrairement aux deux dernières semaines de décembre 2020 qui avaient marqué une « pause » dans le nombre de plans sociaux, ceux-ci « augmentent nettement » avec, en moyenne, 20 dossiers déposés chaque semaine depuis le premier janvier. Le nombre de ruptures de contrats liées à ces PSE, lui, explose, menaçant 2 040 salariés chaque semaine contre 620 en moyenne sur les quinze derniers jours de 2020. Au total, 84 100 salariés ont perdu leur emploi dans ce cadre-là depuis début mars. Particulièrement impactées, les entreprises de 1 000 salariés et plus concentrent, à elles seules, 40 % des procédures de PSE. Les secteurs les plus touchés sont ceux de l’industrie manufacturière (36 % des PSE), du commerce (19 %), du transport et de l’entreposage (10 %) et de l’hébergement-restauration (9 %), détaille le rapport. Hors procédure de PSE, la Dares estime que 6 100 licenciements collectifs (à 90 % concernant moins de 10 salariés) ont été enregistrés depuis mars dernier.

Si les secteurs totalement à l’arrêt, comme l’hôtellerie-restauration ou les commerces, affichent somme toute un taux faible de PSE, c’est qu’ils continuent de bénéficier très largement du dispositif d’activité partielle. Ainsi, note la Dares, 2,9 millions de salariés étaient concernés par l’activité partielle au mois de novembre (contre 8,4 millions en avril, au plus fort de la crise sanitaire). Soit 16 % des salariés du secteur privé. Les demandes d’indemnisation au titre de l’activité partielle repartent du reste à la hausse en janvier, constate l’institut statistique qui note qu’au 17 janvier, 466 000 demandes de prises en charge ont été déposées par 418 000 entreprises auprès des services ministériels. Une augmentation de 22 000 demandes en seulement une semaine. D’après le rapport, deux régions sont principalement concernées : l’Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. Parmi les secteurs les plus demandeurs d’une prise en charge au titre de l’activité partielle, l’hebergement-restauration (72 800 salariés concernés soit 63 % du total des effectifs), les commerces (685 000 salariés au chômage partiel) et les services aux entreprises avec 380 000 salariés concernés. La Dares détaille par ailleurs que les petites entreprises, celles de moins de 20 salariés, concentrent 44 % des demandes d’indemnisation, contre 26 % pour les structures plus importantes, de plus de 250 salariés.

Le chômage partiel, une mesure indispensable pour éviter les faillites en chaîne et les plans de licenciements massifs et pour laquelle l’État aura débloqué, depuis le premier mars dernier, une enveloppe de 25,1 milliards d’euros, précise la Dares.

Enfin, au chapitre de l’embauche des jeunes, si la situation s’améliore timidement, elle reste dramatique pour des millions d’entre eux. Comparé à la situation de 2019, « le nombre d’embauches de moins de 26 ans en CDI ou en CDD de plus de trois mois est inférieur de 27 % » relève le rapport. Une chute qui avait enregistré des records au mois de mai 2020, avec un différentiel de moins 58 % par rapport à mai 2019.

Plans sociaux, chômage partiel, emploi des jeunes… la Dares tire le (triste) bilan des premiers jours de 2021 dans POLITIQUE
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...