• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Grève à « Fibre Excellence » usine de fabrication de pâte à papier de Tarascon

Grève à « Fibre Excellence » usine de fabrication de pâte à papier de Tarascon

Posté par jacques LAUPIES le 30 septembre 2020

En arrivant sur le site, à l’entrée de l’usine, nous nous trouvons  une dizaine de salariés constitués en Comité de Grève et de Défense de l’Usine.  Tout à côté une série de camions chargés de bois semblent être bloqués  et manifestent leur présence à grand coup d’avertisseurs !

Je me présente comme responsable dun Parti Communiste de Tarascon et indique que je viens à la fois m’informer et apporter le soutien des communistes à cette action. Avec un Délégué du personnel FO Florian Berthon la discussion s’engage et il me rappelle l’origine du conflit en me remettant le communiqué suivant :

« Une grande majorité de salariés de Fibre Excellence de Tarascon (usine de pâte à papier) est en grève depuis lundi 21 septembre à 5 h 00 du matin suite à un énième chantage de la Direction. La Directeur le 16 septembre : « Ne sachant toujours pas s’il y aura signature ou non des accords de ce jour, je me vois dans l’obligation de suspendre le PA. Il ne reprendra que si seulement  et seulement si il y aura signature des ces 4 accords »

Ce chantage est celui de trop !Il s’agit d’annuler l’ arrêt technique et led travaux nécessaires à l’exploitation de l’usine et de les conditionner à 4 accords de régression sociale de l’ordre de 3 million d’Euros sur la masse salariale.

La Direction et sa politique calomnieuse, délétère et anti syndicale est le seule responsable de la grève. D’autant que le groupe a obtenu 12 millions de prêts garantis par l’état en lien avec le COVID !

Soutenez les salariés dans leur lutte pour la continuité de l’exploitation de l’usine et la préservation des emplois.

Venez à l’entrée du site déposer des denrées alimentaires ou une aide financière pour le caisse de grève. »

Evidemment depuis cette publication  les choses ont évolué et il semble que la CGT de l’entreprise, considère que le vote du personnel ouvriers et employés ayant rejeté l’accord la Direction entend ne l’appliquer qu’aux cadres qui l’ont majoritairement accepté. Il n’y aurait dans ces conditions pas de raisons de poursuivre la grève.

FO se trouve donc seul à préconiser la poursuite de la grève et est en cela suivi par la majorité du personnel, y compris par une bonne partie d’adhérent et de soutiens de la CGT.

Renseignement pris auprès d’un responsable  de l’Union Locale de la CGT, cette dernière apporte son soutien aux personnels de l’usine et souhaite  qu’aucune atteinte ne soit portée aux avantages acquis dans l’entreprise dont chacun sait qu’ils remontent aux luttes de 1968.

En fait nous sommes en plein cœur d’une situation que connaissent les travailleurs de ce pays et qui frappent de plein fouet les droits acquis avec en plus des menaces de restriction d’effectifs au prétexte de certaines modernisations tout cela sur fond de chantage à la fermeture.

Les actionnaires sont indonésiens, la Direction est canadienne. Le flou est grand sur les soi-disant déficits dont on sait qu’ils sont accompagnés de profits pour les actionnaires par les jeux de filiales.

Les communistes ne peuvent donc qu’apporter leur soutien aux ouvriers et autres catégories de travailleurs de cette entreprise en souhaitant qu’ils trouve unité et cohésion dans une combat qui n’est certes pas facile mais qui peut-être là comme ailleurs gagné

Grève à DSC_0936

Le comité de grève

 

 

What do you want to do ?

New mail

 dans POLITIQUE
What do you want to do ?

New mail

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...