• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Et si les comploteurs étaient ceux qui s’en prennent aux « pseudos comploteurs » ?

Et si les comploteurs étaient ceux qui s’en prennent aux « pseudos comploteurs » ?

Posté par jacques LAUPIES le 15 septembre 2020

 

La question vaut d’être posée !

Bien entendu cela aboutirait à la conclusion que tous les gouvernements, les institutions internationales, économique, politiques, médiatiques, seraient concernées et donc associés à  cette sinistre mascarade qui aurait pour conséquence d’accentuer l’abrutissement général qui s’installe avec la bénédiction de l’immense majorité des partis politiques. Ces derniers se chamaillant  à qui mieux mieux pour rejeter les responsabilités des uns sur les autres !

Je n’ose pas y croire mais force est de constater que les les  comploteurs déclarés comme tels ont de sacrés arguments pour mettre en garde la gent populaire : soupçons sur les dirigeants chinois qui auraient préparé l’affaire et seraient donc impliqués dans l’opération ou encore mieux un puissant groupe occulte qui préparerait la liquidation physique et « morale » de certaines catégories de population. Le tout étant étayé  par la complicité des scientifiques dans l’erreur ou pire dans la corruption par delà les états instrumentalisés.

Certains vont même jusqu’à dire que le covis n’existe pas et que les morts déclarés  ne sont pas plus nombreux que ceux recensés lors des habituelles épidémie de grippe.

Le futur vaccin étant destiné  plus tuer  avec ses effets secondaires et donc à entamer ce que parfois on ose qualifier de futur génocide.

Incroyable.

Cette pandémie n’aurait rien à voir avec les carences des systèmes de santé, l’impréparation manifeste et les improvisations dans la mise en oeuvre des soins ?

Beaucoup s’interrogent, les dociles du masque comme les rebelles, les résignés au test comme les opposants à celui-ci mais, admettons le,  à force d’émissions de télé permanentes et d’une presse qui collent à elles une majorité semble entrer dans le troupeau  des crédules, des soumis face aux injonctions des pouvoirs publics, et aux menaces de verbalisation.

Les caissières  de grande surface se voient invitées à punir, en ne les servant pas, les récalcitrants aux masques, elles qui en ont pris plein la gueule quand les plus inquiets de nos compatriotes couraient après confrontés à la pénurie de ces objets aux allures de burka

Et je ne parle pas de ces cadres d’entreprises, ces édiles, ces fonctionnaires et autres petits chefs, ceux qui sont en mal de pouvoir, qui se libèrent de leur frustration à ne pas pouvoir juger les autres.

Incroyable vous dis-je !

 

 

Et si les comploteurs étaient ceux qui s'en prennent aux

Laisser un commentaire

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...