• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Un hommage mérité mais qui ouvre la vie à certaines récupérations peu glorieuses de certains de ses « amis »

Un hommage mérité mais qui ouvre la vie à certaines récupérations peu glorieuses de certains de ses « amis »

Posté par jacques LAUPIES le 30 septembre 2019

Comme beaucoup de français j’ai voté Chirac face à la candidature Le Pen. Combien de fois ai-je entendu des électeurs, qui se sont comportés ainsi,  regretter ce vote suite aux tentatives de réforme sociale de son gouvernement qui ont vu se dresser et s’opposer nombre de français.

Personnellement je n’ai malgré cela pas regretté ce vote, comme je ne regrette pas celui pour Macron au deuxième tour ! 

A un deuxième tour, lorsque les porteurs d’une idéologie extrême dominée par l’aveuglement nationaliste teinté de xénophobie, parfois de racisme et souvent de mépris pour ceux la même qui, trompés soutiennent ou acceptent des aspects de cette idéologie, sans en mesurer la portée, on n’hésite pas : on les élimine.

En cela Chirac nous a donné raison pour au moins deux grandes raisons qui touchent à la sauvegarde de la paix. D’une part son refus de suivre les dirigeants des Etats-Unis qui au final ont œuvré pour détruire les souverainetés populaires qu’ils prétendaient vouloir rétablir et d’autre part en condamnant l’état  français qui se fit complice du nazisme et de ses crimes lors du dernier conflit mondial.

Ce que nombre de ceux qui l’encensent après sa mort n’avaient pas osé faire.

 

Publié le 26/09/2019 par PCF

Disparition de Jacques Chirac (Fabien Roussel)

Comme l’immense majorité des Françaises et des Français, nous sommes attristés par l’annonce du décès du président Jacques Chirac, un homme qui, jusqu’au bout, aura été apprécié pour la proximité des liens qu’il avait su tisser avec ses concitoyens.

Un hommage mérité mais qui ouvre la vie à certaines récupérations peu glorieuses de certains de ses

Jacques Chirac aura été populaire, même s’il a mis en œuvre de nombreuses réformes qui l’étaient bien moins.

Il a fait partie de ces présidents de la République qui ont su tenir tête à l’administration américaine et faire entendre la voix de la France dans le monde.

Ce fut notamment le cas lors d’un voyage en Israël, en 1996, où il s’est affirmé comme le partisan d’une Paix entre Palestiniens et Israéliens, ou, en 2003, pour dire non à la guerre en Irak qui a conduit à la situation que l’on connaît aujourd’hui.

Au nom du Parti communiste français, j’adresse toute ma sympathie et mes sincères condoléances à sa famille

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député du Nord.

 

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...