• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Les gilets jaunes ont à choisir pour la poursuite ou non de leur action. Pour ce qui me concerne, à n’en pas douter, ils doivent poursuivre et amplifier leur lutte. C’est aussi la meilleure réponse à faire aux terroristes qui veulent destabiliser nos institutions !

Les gilets jaunes ont à choisir pour la poursuite ou non de leur action. Pour ce qui me concerne, à n’en pas douter, ils doivent poursuivre et amplifier leur lutte. C’est aussi la meilleure réponse à faire aux terroristes qui veulent destabiliser nos institutions !

Posté par jacques LAUPIES le 12 décembre 2018

 

 

Thomas porcher

Économiste, co-fondateur de Place Publique

Il était l’invité de La Midinale de Regards,

Ce mardi 11 décembre 2018

https://youtu.be/yq76bWDk7ls

Les gilets jaunes ont  à choisir pour la poursuite ou non de leur action. Pour ce qui me concerne, à n'en pas douter, ils doivent poursuivre et amplifier leur lutte. C'est aussi la meilleure réponse à faire aux terroristes qui veulent destabiliser nos institutions ! dans POLITIQUE 26w5l

« Macron a fait un chèque en blanc pour dire aux gilets jaunes de continuer. »
Sur l’allocution présidentielle
« Il a fait un effort pour faire un tournant un peu plus social dans son logiciel. »
« Encore une fois, on ne demande aucun effort aux entreprises alors qu’elles ont déjà bénéficié de baisse de la fiscalité et du CICE qui va être gravé dans le marbre. »
« Il relâche un peu sur les retraités mais il ne revalorise pas les retraites au-dessus de l’inflation. »
« On est dans l’ordre de la mesurette, sans changement de cap et on est face à une crise qu’on n’a jamais connu auparavant qui mériterait des changements plus radicaux. »

Sur la crise de la démocratie
« Il a dit qu’il allait faire des efforts et notamment rencontrer les maires. »
« C’est contradictoire, il rencontre les maires et en même temps il retire douze milliards sur les collectivités territoriales. »
« Il dit qu’il faut lutter contre l’évasion fiscale mais il va supprimer 120000 postes de fonctionnaires qui sont principalement à Bercy et aux impôts. »
« Il faut que la démocratie puisse s’affirmer de plus en plus et il faut pour cela changer la Constitution, pour un recours à plus de référendums. »

Sur l’exercice du pouvoir par Macron
« C’est une séquence intéressante parce qu’il y a eu de grosses manifestations contre la loi Travail ou la libéralisation de la SNCF et là, ce que disait Emmanuel Macron, c’était : ‘vous avez le droit de manifester mais je garde le cap’. »
« Avec la manifestation des gilets jaunes, le président recule pour la première fois. »
« Je pense que dans l’esprit de Macron, dans son esprit libéral, il pense qu’il a fait un vrai pas en avant. »
« Emmanuel Macron a fait un chèque en blanc pour dire ‘continuez parce que je suis en train de reculer’ alors qu’il n’avait pas fait ça avec les syndicats. »

Sur la fiscalité
« Le problème, c’est qu’Emmanuel Macron dit qu’il faut une fiscalité plus juste or là c’est tout le contraire. »
« Emmanuel Macron a baissé les impôt des 1% les plus riches qui détiennent 25% du patrimoine. Il leur a offert la réforme de l’ISF sur les placements financiers. »
« Il a juste fait une mesure où le SMIC augmente de 100€, financé par les contribuables et pas par les entreprises qui ont le CICE et les baisses d’impôts. »
« Ce sont toujours les classes moyennes qui payent. »
« Ce que l’on donne d’un côté à une main, on le retire trois fois plus de l’autre. »

Sur les gilets jaunes
« Il faut que la mobilisation se poursuive pacifiquement. »
« Ca fait trente ans que vous avez une classe moyenne qui a subit les effets délétères de la mondialisation, du retrait de l’Etat et que Macron accélère. »
« La transition écologique ne peut pas reposer que sur les classes moyennes. Les entreprises doivent prendre leur part. »

Sur Place publique
« Autour des quatre urgences, sociale, économique, démocratique et écologique, il faut trouver des solutions et on invite l’ensemble des partis de gauche à se réunir le 20 décembre pour trouver des solutions à cette crise. »

Sur les européennes et la division à gauche
« Je me réjouis que Manon Aubry ait été désignée tête de liste de la France insoumise. »
« Comment on peut ne pas créer des liens entre nous alors qu’on partage 80% des solutions ensemble ? »
« Je pense qu’une liste commune – qui ferait un score énorme – serait un message très fort envoyé à Macron. »
« Nos divergences sont beaucoup plus faibles que nos points de convergences. »
« Ce que défendent les gilets jaunes a déjà été proposé par tous les partis de gauche depuis vingt ans. »
« Si la seule différence c’est le plan B ou le revenu universel, c’est des différences mineures comparé à la crise que nos visons aujourd’hui et des réponses que nous pouvons apporter collectivement. »
« Si on continue comme ça, on prépare l’arrivée de Marine Le Pen et on ne veut pas ça. »

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...