• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Prendre en compte le réel dans toutes ses dimensions et anticiper pour sa transformation

Prendre en compte le réel dans toutes ses dimensions et anticiper pour sa transformation

Posté par jacques LAUPIES le 27 octobre 2017

A savoir

DSC_0665[1]

DSC_0668[1]

Expo Telemann dans la chapelle  de la Trinité en Arles (Bd des Lices)

Prendre en compte le réel dans toutes ses dimensions et anticiper pour sa transformation

La mondialisation, soit dit en passant n’est pas une nouveauté et remonte aux grandes découvertes qui ont précédé le système colonial que la féodalité a légué au développement du capitalisme où se sont combattus mais aussi associés nobles et bourgeois contre un prolétariat en expansion.

Avec cette mondialisation aujourd’hui galopante, en prise directe avec le progrès considérable dans la communication et les transports, l’ensemble des secteurs de l’économie, le capital a pris une forme financière qui facilite la condition de sa survie : l’exploitation du travail à son compte. Plus précisément au compte de ceux qui en détiennent la propriété avec celle des moyens de production.

Rien de ce qui se passe dans le monde politique avec ses implications idéologiques de toutes sortes n’est étranger à cette évolution essentielle et déterminante pour comprendre le monde.

Chaque lutte pour l’émancipation d’un peuple pose la question de sa coopération avec les autres peuples. Toute forme d’association entre ces peuples peut présenter un intérêt si l’on considère que l’on peut l’inscrire, par les luttes et les expressions démocratiques, dans le combat de classe visant à réduire les pouvoirs des possédants.

A l’inverse tout repli sur soi, visant à isoler la nation, présente un danger surtout s’il repose sur des choix politiques émanant, parfois à mots couverts, des classes dominantes ou des fractions et catégories refusant les transformations profondes affaiblissant, réduisant ou dépassant le capitalisme.

C’est pourquoi les peuples ont besoin de s’organiser en partis aguerris, présentant des objectifs à court et moyen terme, ne reniant en quoi que ce soit les objectifs à très long  terme sans pour autant oublier le réel du moment et les compromis qui en découlent.

C’est pour cela qu’il est toujours risqué – pour un parti politique – de ne pas s’exprimer dans la clarté et de se livrer à des manipulations, notamment par de ridicules tripotages sémantiques, qui désorientent les populations qui ne peuvent rester insensibles à des mystifications semblables à celles que pratiquent les classes dominantes…Et qui ne comprennent plus rien aux appellations que l’on donne aux partis d’apparence nouveaux mais qui en réalité ne font que reproduire les grands courants idéologiques que traverse toutes les sociétés. 

Les mots certes ont un impact dans l’expression des idées. Autant donc ne pas en user abusivement et faire en sorte qu’ils gardent leur signification originale.

 

 

 

Livre. Le CETA mis à nu

Lorenzo Clément
Jeudi, 26 Octobre, 2017
Humanite.fr

Dans cet ouvrage précis et détaillé, Patrick Le Hyaric révèle point par point les dangers du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, désormais connu sous le nom de CETA. Ce livre est un outil indispensable et un appel à poursuivre la mobilisation pour faire échouer ce projet et agir pour un monde solidaire et d’égal-échanges.

Voici le livre qui révèle et décrypte le contenu du CETA, un projet d’accord entre l’Union européenne et le Canada préparé depuis des années dans le plus grand secret.  Celui-ci aurait de lourdes conséquences sur nos modes de vie, sur la qualité de nos aliments, nos droits sociaux, l’existence de nos services publics, l’emploi et la rémunération du travail, pire, ce texte ira à l’encontre du droit national et du droit européen, comme le montre cet ouvrage. Il contient les prémices du projet de Grand marché transatlantique, préparé lui aussi dans l’opacité la plus totale. 
La centaine de pages, bourré d’informations inédites, précises et concises de « Le traité avec le Canada mis à nu » sont à lire, faire lire et à mettre entre le maximum de mains. 
A travers le CETA, avertit Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité et député au Parlement européen, « se joue bien plus que la sauvegarde de tel ou tel secteur de notre économie ; c’est le visage même du monde qui vient qui se dessinera selon nos capacités à imposer un commerce « dégal-échange » et de nouvelles règles de coopération en lieu et place d’une concurreence de tous contre tous, du calcul égoïste, et de la soumission des souverainetés populaires au règne de la marchandise. »
 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...