• Admin.du Site

  • Archives

Communiqué Section PCF de Tarascon

Posté par jacques LAUPIES le 25 avril 2017

Beaucoup de ceux qui soutenaient Jean Luc Mélenchon sont évidemment déçus qu’il n’ait pu être qualifié pour le deuxième tour. La présence de Marine Le Pen et tout ce qu’elle représente d’inquiétant  pour l’avenir implique que la route lui soit barrée.

Cela conduit sous une forme appropriée à un vote qui favorise son adversaire  Emmanuel Macron. Un adversaire dont on sait que la politique qu’il entend pratiquer sera néfaste sur le plan social, et dans bien d’autres domaines contraire à l’intérêt des françaises et des français. Une politique qui va accentuer le risque d’une nouvelle progression du Front National sous l’effet du dépit, à court terme, qu’elle va provoquer, y compris chez ceux qui ont voté pour le candidat de « En marche » au premier tour.

Passée la nécessité de mettre en déroute le dangereux nationalisme de Marine Le Pen, malgré les accents de social dont elle tente de se parer – qui ne résistent pas à une critique et analyse sérieuse de ses propositions – il faut s’orienter d’ores et déjà vers le rassemblement de toutes les forces qui ont combattu les politiques libérales et socio libérales d’austérité conduites dans notre pays au cours des derniers quinquennats.

Les communistes de Tarascon estiment que l’occasion en sera donnée lors de la prochaine élection législative de juin. A cet effet ils estiment que les bons résultats obtenus par Jean Luc Mélenchon dans leur  ville mais également sur l’ensemble de la 16ème circonscription ouvrent la possibilité de doter la population d’un député défendant au parlement une politique de progrès économique et social ainsi qu’une politique étrangère de coopération et de paix sur le plan international.

Porteur des propositions exprimées par Jean Luc Mélenchon auxquelles  peuvent être jointes celles  d’autres forces républicaines de progrès ce candidat sera en capacité de combattre efficacement la candidature du FN.

Les communistes de Tarascon contribueront à désigner des candidat(es) issu(e)s de ces forces. Ils  considèrent que les communes d’Arles et de Miramas, toutes deux animées par des élus communistes socialistes et républicains progressistes, constituent un appui non négligeable dont il faut se prévaloir. Bien évidemment ils proposeront des candidat(e)s issus de leur rang.

Les communistes de Tarascon appellent donc tous ceux qui ont marqué leur soutien à Jean Luc Mélenchon en lui accordant leur suffrage à se rapprocher d’eux pour mener efficacement le combat politique local.

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...