• Admin.du Site

  • Archives

Pierre Laurent à Beaucaire

Posté par jacques LAUPIES le 23 mars 2017

« DSC_0655 (1)

DSC_0660 (1)

DSC_0658 (1)

DSC_0659 (1)

DSC_0657 (1)

 

 Pierre Laurent de passage à Beaucaire a présenté et dédicacé le livre « FRONT NATIONAL L’MPOSTURE, DROITE LE  DANGER » écrit en collaboration avec Alain Hayot et Marc Brynhole.

Postface

« L’extrême droite affirme être « la voix du peuple », proclame son attachement à la République et à la laïcité, prétend qu’elle a un programme social, fustige l’Europe en vantant les mérites d’un Frexit… et fait de Donald Trump son modèle. Cette propagande tapageuse a besoin d’être combattue en révélant point par point ses mensonges, son discours xénophobe de division et l’impasse de son nationalisme.

La droite se fait une fierté de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, de réduire drastiquement les remboursements des soins par la Sécurité sociale, promet de gouverner par décrets et ordonnances en laissant croire que l’élection supprime la discussion. Elle veut en finir avec le logement social, présente l’immigration et l’islam comme des menaces pour la France…

Ces intentions ultralibérales et conservatrices doivent être dévoilées et contrecarrées. En répliquant à dix points essentiels des projets respectifs de l’extrême droite et de la droite pour les élections présidentielle et législatives, ce livre propose à tous de prendre une part active à un débat politique décisif qui ne peut se passer de l’implication de chacun. »
 
LES ÉDITIONS DE L’ATELIER Les Éditions Ouvrières 51-55, rue Hoche 94200 Ivry-sur-Seine www.editionsatelier.com
Prix : 6 E ISBN : 978-2-7082-4535-8
Pierre Laurent est sénateur et secrétaire national du Parti communiste français. Alain Hayot est universitaire et sociologue. Membre de l’exécutif national du Parti communiste français, il a été vice-président de la région PACA à la culture et à la recherche de 1998 à 2015. Marc Brynhole est enseignant. Membre de l’exécutif national du Parti communiste français, il a été président de l’Agence culturelle de la Région Centre de 1998 à 2015

 

 Campagne in et off et campagne bis

Bien naïf  celui qui pense que la campagne électorale se fait uniquement en présence des candidats sur les plateaux de télévision ! N’en croyez rien ! Il y a les « obscurs » journalistes qui roulent pour tel ou tel de ces candidats au travers de reportages d’apparence anodine

Un exemple : ce matin sur BFMTV on nous présente un reportage sur une personne en difficulté, privée de ressources !

« Que votera-t-elle ?  » Le Commentateur : « Elle dit qu’elle votera Macron »

Si Macron offrait pour cette personne une quelconque issue à ses emmerdements on pourrait comprendre ! Je dis bien on « pourrait comprendre » que le journaliste par souci d’objectivité nous en fasse état ! Mais avec Macron et son pseudo programme comment peut – on penser que l’ancien banquier va soulager les plus pauvres, sauf à faire payer les moins pauvres ? Mais vlan l’idée est lancée et le téléspectateurs va  en définitive se dire que la solution à la pauvreté c’est Macron ! 

Ah mais non ne riez pas, puisqu’il veut accorder la suppression de la taxe d’habitation à 80 % de français. Vous n’allez pas dire que c’est une mauvaise idée ? Pour un smicard cela fera un mois supplémentaire de salaire !

Mais qui va payer ça ? Ne vous en faites pas il y a le choix : la droite veut vous faire payer avec l’augmentation de la TVA mais Macron  « innovera » en augmentant la CSG. Français de toutes conditions à vos poches ! Ce Macron c’est le roi des vases communiquant.

Comme dit Nathalie Arthaud, candidate LO qui symbolise parfaitement, avec tout le respect que je lui dois, l’irréalisme politique qui consiste à affaiblir un peu plus la nécessité du rassemblement à gauche (dans un contexte qui n’offre guère d’autres possibilités pour inverser la domination du capital )  il y a la campagne   »in » et la campagne « off » comme au festival d’Avignon.

Mais si elle entend par campagne off, celle que les partis peuvent conduire sur le terrain car privés des médias, il y a dans ces médias une campagne bis qui, elle, est permanente et fait que Macron prend une dangereuse avance dans les sondages.

Encore qu’il ne faille pas oublier que 40 % des français n’ont pas fait encore leur choix.

 

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...