• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Ménard pov type : le symbole d’une décadence politique et « intellectuelle »

Ménard pov type : le symbole d’une décadence politique et « intellectuelle »

Posté par jacques LAUPIES le 14 octobre 2016

Depuis que j’entends ce bonhomme à la télé il me répugne et pourtant je me garde généralement  de transposer les idées sur la personnalité  d’un individu pour  le juger moralement. Mais cette obsession à stigmatiser une population qui, que Ménard le veuille ou non, est globalement en situation de souffrance et de pauvreté

Il y a dans l’assiette du Maire de Béziers ou dans le logement, que je présume confortable et qu’il occupe, une part de travail, de sueur, d’un travailleur immigré. Musulman ou relevant d’une autre confession. Il s’en fout. C’est son problème ! C’est son problème. Le nôtre est de ne rien laisser passer de son discours d’exclusion.

(Le débat des primaires de la droite m’occupe trop pour que je puisse poursuivre ce commentaire. D’autant que les candidats placés pour l’emporter se livrent à une attaque en règle contre les organisations syndicales dont les membres ou sympathisants devraient prendre note et en conséquence réfléchir à leur nécessaire engagement politique.)

 

Mercredi, à Béziers.

 

Beziers : La surenchère dans l’ignoble nous conduit dans une spirale dangereuse (Fabienne HALOUI)

Offensives hystériques pour refouler des hommes et des femmes qui fuient des guerres ; propositions électorales en violation du droit républicain et des droits de  l’homme ; instrumentalisation de la laïcité et du féminisme à des fins islamophobes : la course à l’échalote entre une partie de la  droite et l’extrême droite nous conduit dans une voie dangereuse.

 La liste de ces faiseurs de haine s’allonge d’autant que la médiatisation de leurs méfaits, à l’exemple de Béziers, semble plus forte que celle des actes de celles et ceux qui organisent l’accueil et la solidarité et qui cherchent des réponses dans la dignité.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, avec une délégation de parlementaires communistes s’est rendu, lundi 10 octobre, à Calais, pour rencontrer les acteurs locaux et trouver des réponses à la situation de crise : renouer avec une politique d’accueil digne, traiter en urgence le problème des mineurs isolés, mettre en œuvre des moyens, car le démantèlement qui doit se faire dans des conditions acceptables ne signifie pas la fin de la présence des migrants à Calais.

 Les saillies des uns et la « com » ignoble des autres font le buzz médiatique. Elles  deviennent le jeu politique de ceux qui, porteurs du même programme de casse économique et sociale,  font le choix dangereux d’exacerber la tendance ethnocentrique de leurs électeurs sur le terrain identitaire.

 L’affiche municipale diffusée à Béziers sur les terres de Robert Menard est une abomination !

 Le copié collé de l’extrême droite conduit cette dernière à une radicalisation pour conserver son label raciste et xénophobe.  

Cette spirale est dangereuse, il faut la stopper !

 Fabienne HALOUI, Responsable nationale de la lutte contre le racisme et pour l’égalité au PCF,

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...