• Admin.du Site

  • Archives

Troisieme « lundis de la gauche »

Posté par jacques LAUPIES le 18 février 2016

http://www.dailymotion.com/video/x3s9scgAprès avoir écouté cette rencontre, un peu dans le désordre car je m’y suis repris à plusieurs fois, j’en arrive à cette conclusion, plus ou moins  présente déjà dans mon esprit  :

Première hypothèse la situation politique reste inchangée, c’est à dire Marine Le Pen maintient son cap et renforce sa probable chance d’être présente au second tour de la présidentielle, la droite avec de fortes probabilités d’avoir pour candidat un Sarkozy ou un Juppé se trouve en seconde position et Hollande en troisième et la ribambelle des autres (le PCF s’il y est contraint en l’absence de toutes possibilités de rassemblement, les Verts et Mélenchon ainsi que les divers de droite ou de gauche) Sombre perspective qui offrira aux Français de choisir entre Marine Le Pen et Sarkozy ou un émule de la droite au deuxième tour que le PS soutiendra comme il l’a fait aux régionales.

Deuxième hypothèse la situation évolue comme le préconise Pierre Laurent, aux trois forces soutenues actuellement par les médias : FN, LR, PS s’ajoute un candidat commun à cette gauche susceptible de talonner Hollande et d’offrir une perspective de réelle transformation économique et sociale. Dans ce cas s’offre une perspective de modification du rapport des forces mais il est probable que cela ne changera pas le résultat et nous serons placés au deuxième tour devant le même choix douloureux entre Marine Le Pen et un candidat réclamant la front républicain face au FN. Seul aspect positif un nouveau rapport des forces à gauche qui peut faire réfléchir un PS délesté de ses socio libéraux.

La bourgeoisie sait ce qu’elle veut : exploiter cette situation en bloquant le FN et en misant sur un rapprochement de centre droit ou de centre gauche avec les Juppé et Raffarin et Valls demain, soit sur un retour de la droite dure avec un rapprochement FN et droite tentée par l’aventure extrême (thèse de réalisation  peu envisageable à ce jour mais qui demeure du possible).

On le voit tout cela n’est pas réjouissant pour 2017 et si nous ne sortons pas de ce régime présidentiel les lendemains ne chanteront pas ! D’autant qu’on l’a vu, dans le meilleur des cas d’union si le candidat n’est pas communistes, demain sera difficile pour ce parti qui une fois de plus va renoncer à reconstituer cette identité. Je ne compte pas sur un Mélenchon, une Duflot et quelques autres pour nous faciliter la tâche.

Alors que faire ? Nous en reparlerons demain car il y a toujours à faire pour un avenir meilleur !

 

 

 

 

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...