• Admin.du Site

  • Archives

L’insupportable !

Posté par jacques LAUPIES le 4 septembre 2015

 

Depuis des mois nous nous sommes inquiets devant  ces flots d’immigrés qui fuient la misère économique de leur pays ou, plus grave encore, cherchent un refuge devant les menaces pesant sur leurs vies parce que confrontés à  la folie répressive et criminelle.

Lorsque cette situation aboutit pour certains d’entre eux à la mort et que de surcroit elle frappe des enfants nous sentons la révolte nous gagner. Nous éprouvons parfois le besoin de porter secours, d’ouvrir notre porte alors que d’autres  la fermeraient.

Nous sommes même désemparés car lorsque l’opportunité d’accueillir s’offre à nous de nombreux obstacles nous attendent  jusqu’au risque d’être dans l’illégalité. La crainte aussi il faut bien le dire de se trouver dans une situation qui bouleverse notre vie quotidienne. Et cependant sous le coup de l’émotion, de l’envie de pleurer qui nous gagne malgré nous, en voyant un petit garçon de trois ans noyé, dont on croirait presque qu’il dort, alors on est dans l’insupportable.

On ne peut donc rester sans rien faire ! Et si l’opportunité nous est donné de secourir nous le ferons ? Je ne sais comment mais en tous cas nous sommes probablement des milliers à offrir notre aide qui ne demande qu’à être utile et à soulager ceux qui sont encore dans l’errance. Une amie me disait hier qu’elle avait rencontré une famille avec des enfants dans cette situation d’incertitude. Elle vit seule et a eu la crainte, ne sachant pas qui étaient ces inconnus, de leur offrir l’hospitalité. On peut la comprendre et cela pose  quelques questions : est ce elle qui doit se mettre dans une situation compliquée tant parce qu’elle n’a pas de grands revenus que parce qu’elle peut craindre pour sa sécurité ? Que font les pouvoirs publics devant l’urgence ? 

Au prétexte que l’opinion publique est conditionnée négativement pour accueillir les réfugiés, on tergiverse dans des discussions improductives. On ose parler de causes que constitueraient les interventions terroristes qui ne sont elles que les effets de l’incurie des pays occidentaux à avoir géré la situation au moyens orient et comme l’a fait Bush d’avoir mis le feu aux poudres.

Combien de fois avons nous dit, souvent seuls, que nous allions droit dans le mur ? Hollande, devenue l’homme du capitalisme et Valls que en qui la grande bourgeoisie voit un successeur possible, n’ont plus aucune retenue si ce n’est celle que leur impose une opinion outrée, sur leur gauche certes ,mais qui va bien au delà, ne font pas leur boulot depuis des mois.Il faut le terrible drame que constitue la mort de cet enfant, une photo et un battage médiatique pour que tombe d’incertaines promesses !

Parmi les intellectuels, même si je ne partage pas toujours ses analyses politiques, il faut qu’un Michel Onfray nous confirme ce que je viens d’énoncer pour qu’un peu de vérités soient dites ! Qu’il en soit félicité.

Quant aux communistes, aux chrétiens en qui un tel drame éveille leurs sentiments humanitaires, leurs traditions différentes mais bien réelles d’aller au secours des plus vulnérables renaitrait-elle avec la générosité qui les caractérise et dont d’ailleurs ils ne sont pas les seuls détenteurs.

Nous l’espérons profondément ! Nous sommes en tous cas disposés et disponibles pour intervenir concrètement dans une aide et un soutien d’urgence qui doit aboutir à un relais des pouvoirs publics conséquent et durable !

jacques.laupies@orange.fr

tel 06 45 47 03 90

DSC_0734-1

Hier soir le communistes du 13 étaient en Assemblée de rentrée

Pierre Dharreville prononce une allocution et évoque le drame des migrants

 

DSC_0740-1

le repas amical et  festif

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...