• Admin.du Site

  • Archives

N’importe quoi !

Posté par jacques LAUPIES le 13 août 2015

 

Je n’ai pas l’habitude d’aller chercher les articles à commenter sur des sites très visionnés qui, comme la grande majorité d’entre eux, font dans ce que l’on appelle la presse people; a défaut d’attirer leurs lecteurs sur des sujets sérieux les concernant dans leur vie de tous les jours.

Je suis donc tombé par hasard sur l’article ci dessous qui peut fort bien traduire la réalité tout autant que la falsifier. Gageons qu’à quatre vingt pour cent des lecteurs j’affaire sera entendue : Bernadette est une salope revancharde, épouse frustrée et qu’il en restera quelques uns pour penser que le sensationnel même s’il est étayé par des réalités a parfois quelque chose de nauséabond.

En témoigne les quelques réactions dont on peut prendre connaissance à la suite de l’article.

Pour ma part je dirai que l’auteur contribue à donner dans la diversion et qu’il alimente ainsi un peu plus le dégout qui nait, dans une bonne partie de l’opinion, à l’égard des hommes politiques. Ce qui vous en conviendrez n’est pas très à son honneur, à lui !

Peut-on espérer un jour avoir droit (puisque souvent nous sommes des usagers payeurs, contribuables ou consommateurs pour ces médias du « n’importe quoi » ?

Quand Bernadette Chirac humilie l’ancien Président

L’épouse de l’ancien chef de l’Etat n’est pas tendre dans ses mots et ses attitudes. VSD rapporte que Bernadette Chirac peut même se montrer très dure.
Retiré de la vie politique depuis la fin de ses mandats à l’Elysée en 2007, Jacques Chirac vit sa retraite dans l’ombre de son épouse Bernadette, qui demeure elle très active. Le quotidien de l’ex-président de la République, dont les apparitions publiques se font de plus en plus rares, serait contrôlé par l’ancienne Première dame, à en croire les informations de VSD.

L’hebdomadaire rapporte une scène illustrant les rapports difficiles entre les époux Chirac. Le 21 juin, tous deux déjeunent dans un restaurant du XVIe arrondissement de Paris en compagnie d’une troisième personne. « Le Président est entré en traînant les pieds, comme un petit vieux », a confié un client à VSD. Alors que Jacques Chirac mange, Bernadette lance une phrase assassine aux hommes chargés de leur sécurité : « Vous irez acheter un bavoir, parce qu’il me salope quatre costumes par semaine ! ».
Les proches du couple scandalisés
Cette scène ne serait pas un exemple isolé dans les rapports qu’entretiennent Jacques et Bernadette Chirac. Les proches du couple seraient très choqués du comportement de la présidente de la Fondation Claude-Pompidou envers son mari âgé de 82 ans, diminué physiquement et atteint d’anosognosie, un trouble neuropsychologique ayant des effets sur la mémoire notamment. Les petites phrases acerbes seraient courantes de la part de Bernadette Chirac.
Nicolas Bamba – 6Medias

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...