• Admin.du Site

  • Archives

La grande librairie

Posté par jacques LAUPIES le 12 décembre 2014

Ce soir France 5 fête ses vingt ans.  Depuis 2005, par la force des choses (comme on dit) je me suis  trouvé  auditeur assidu de certaines des émissions de cette chaîne.  Je crois même  avoir compris qu’une bonne utilisation de ce média pouvait compenser nombre de lacunes existantes et améliorer mon aptitude à les combler.

La Grande Librairie nous offre en direct un plateau d’écrivains et d’acteurs pour commenter le classement, effectué par des lecteurs ,des 20 livres qui ont marqué un changement dans leur vie.

Sur le podium Camus en deuxième position avec « l’étranger » et le « Petit Prince » de Saint Exupéry en haut. Deux livres que j’ai découvert aux alentours de mes vingt ans. Mais dont je n’ai pas tiré grand enseignement, si ce n’est que mon ignorance était confirmée puisque ces deux ouvrages, relativement incompris et sans doute inaccessible par moi à l’époque, n’ont pas bouleversé ma vie. Mais nul doute que comme tant d’autres ouvrages ils ont bien laissé quelque trace dans ma petite tête.

Je pense qu’il n’y pas nécessairement de livre miracle pour déclencher un déclic orientant toute une vie !

Je dois dire que ceux la mêmes qui m’ont marqué, excepté Victor Hugo dont j’ai retenu bien entendu les Misérables mais aussi et surtout « Quatre vingt treize », classé seulement vingtième dans ce sondage particulier, n’ont pas été cités et bien entendu pas de Rousseau et son contrat social, pas de Diderot, pas de Voltaire, encore moins de Balzac, de Zola, d’Anatole France, de Mirbeau, de Wilde, de Romain Rolland, de Barbusse, de Sartre (celui qui m’a conduit à l’engagement politique) d’Aragon qui m’a aidé à le comprendre et ne jamais le quitter, et des dizaines d’autres anciens ou contemporains que je pourrais citer.

Et que dire de ces auteurs découverts au hasard de l’enfance, de la Comtesse de Ségur avec pour moi l’inoubliable Général Dourakine, Daudet et la petite chèvre, Dumas et ses mousquetaires puis Monte Christo à Jules Verne et tant d’autres, dont George Sand et son « François le Champi »  lequel donna à mes quatorze ans ne initiation sur l’existence de relations amoureuses un peu moins conventionnelle de mon époque bien que, déjà j’avais naturellement compris cela.

Mais les livres comme cela a été dit, nous intéressent d’autant qu’ils nous permettent de donner une explication à nos ressentis. Et si on ne les a pas l’incidence sur notre esprit est plus limitée.

Les invités sont des habitués venus  sur ce plateau pour la  énième fois  promouvoir leur dernier livre, un peu voleurs de publicité à d’autres écrivains dont la notoriété n’est pas établie ou peut-être dérange les réalisateurs d’émission (L’émission qui a suivi avec Giesbert est également du même tonneau)

D’évidence un peu déçus par ce classement d’un public dont les choix paraissent conforme aux œuvre dont on parle le plus à nôtre époque, ce choix semble attester d’une sorte de « mode » plutôt inconséquente, même si les livres  sélectionnés ne peuvent certainement pas être ignorés tout autant que le talent ou le génie de leurs auteurs ne peut nous échapper.

On nous dit que les français lisent plus qu’on ne le croit ! Je veux bien mais il reste beaucoup à faire, si j’en juge par ce que je constate autour de moi !

Au passage, on ironise sur Marx  (D’Ormesson ayant lancé le bouchon) qui aurait pu être sélectionné parmi les plus lus. Les grands philosophes et autres penseurs ne passionnent pas les foules. C’est bien connu mais… ils aident parfois à les faire bouger !

 

DSC_0206

Un petit coup de gueule de François Cluzet qui avait son mot à dire…sur un livre

 

François Busnel : « On fait de la politique quand on lit »

Entretien réalisé par Caroline Constant
Jeudi, 11 Décembre, 2014

 

Ce soir à 20h40, pour les vingt ans de France 5, la Grande Librairie a demandé aux Français de lister vingt livres qui ont marqué leur vie. Résultats au-delà des espérances.
289479 Image 0

Franck CourtvÆs / Rosebud

Vous espériez un millier de réponses en demandant aux fidèles de la Grande Librairie les 20 livres qui ont marqué leur vie. Vous en avez eu 10 000 et des clubs de lecture se sont fondés dans les librairies. Comment vous est venue l’idée ?

François Busnel J’ai un côté extrêmement militant. Je suis convaincu que les livres ne sont pas seulement des objets inertes. Les livres ont le pouvoir de nous transformer, de nous faire prendre conscience, de nous obliger à penser différemment, de nous proposer d’autres vies que les nôtres, de nous aider à mettre des mots sur ce que nous ressentons. Or, tout ce que je viens de vous citer, en réalité, ça nous change. Je pense que l’enjeu pour tous ceux qui aiment la lecture, ce n’est pas seulement de lire dans notre coin, c’est affirmer la valeur du partage.

Vous avez eu beaucoup de réponses, alors que beaucoup de livres peuvent changer la vie… C’est une question très difficile !

François Busnel C’est une question qui appelle un peu de silence, un peu de solitude. Mais je n’en peux plus de ces médias qui nous standardisent, nous obligent à penser dans l’immédiateté. Ça brise le lien social. Je crois au partage de l’émotion. On fait de la politique quand on lit. Je sais qu’il y a des livres qui m’ont changé quand j’étais très jeune, qui ont décidé de ma vocation, d’autres qui ont beaucoup compté dans mes relations amoureuses… Qui ont changé la vie, une des plus belles expressions qui soient.

Comment va se passer l’émission ?

François Busnel En direct, d’abord. Il faut apporter un peu de joie dans ce monde de plus en plus morose. De la jubilation avec les mots. J’ai demandé à quelques écrivains dont j’aime la générosité de venir commenter avec moi ce qui va être un palmarès. Seront présents Boris Cyrulnik, Jean d’Ormesson, Jean Teulé, Amélie Nothomb, Marie-Hélène Lafon, Erik Orsenna, Robin Renucci. Grand Corps Malade viendra aussi… mais je ne vous dis pas sur quoi.

 

 

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...