• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Drame de Sivens : résultat d’une défaillance démocratique

Drame de Sivens : résultat d’une défaillance démocratique

Posté par jacques LAUPIES le 30 octobre 2014

 

Loin de nous l’idée de nous prononcer sur l’opportunité d’un projet de barrage sans en connaître le contenu ni d’ailleurs les aspects qui motivent ceux qui lui sont radicalement opposés.

Il est cependant plus que triste et lamentable que cette contradiction ait abouti à la mort d’un jeune étudiant de 20 ans, qu’un état gouverné par des gens de plus en plus isolés et minoritaires sur l’ensemble de la population d’une part et des opposants qui ne peuvent se prévaloir de représenter dans cette population une majorité, dussent s’affronter violemment pour aboutir à un tel désastre.

On parle beaucoup d’engagement citoyen, d’une société où existerait une grand besoin d’expression et de participation s’agissant de la chose publique ? Mais si un tel phénomène existe, bien que la réalité prouve que beaucoup voient midi à leur porte, et souvent pas plus loin que le bout de leur nez, il faut précisément préserver nos institutions républicaines et les améliorer pour que chacun décide avec ses semblables à chaque niveau.

Et l’on s’oriente vers le contraire. Au prétexte de vouloir faire des économies sont réduites les représentations élues qui vont se retrouver un peu plus éloignées de leurs mandants.

Par exemple les regroupements de communes qui, s’ils semblent se justifier par le besoin de mutualisation des moyens, tant financièrement que sur le plan des personnels, éloignent en même temps le citoyen des choix économiques et sociaux. Les regroupements des cantons en vue des élections des assemblées départementales, malgré le maintien du nombre d’élus, vont dans le même sens dans la perspective de leur disparition au profit des régions, elles mêmes agrandies.

La probabilité de projets mal conçus où prévaudront des intérêts financiers, industriels, seront ainsi plus nombreux et plus éloignés de la population, avec des atteintes prévisibles à l’intérêt collectif et aux services publics.

Tout cela est la marque de la nécessité de refonder complètement les institutions, de rapprocher les citoyens des lieux de décision et de contrôle de la vie politique.

S’il est un sujet sur lesquels les candidats devraient se prononcer lors de toute élection et notamment celui des prochaines élections départementales c’est bien celui de la rénovation de la vie démocratique.

En tous cas les communistes doivent s’appliquer à mettre en garde les citoyens contre les mauvais coups qui sont en cours dans ce domaine.

 

 

 

 

Roland Foissac : « Le projet actuel du barrage de Sivens doit être retiré »

Entretien réalisé par Julia Hamlaoui
Mardi, 28 Octobre, 2014
Drame de Sivens : résultat d'une défaillance démocratique dans POLITIQUE 22_255_2_couleur.1600x1200
Pour le vice-président PCF du Conseil général du Tarn, Roland Foissac, la situation, avec la mort tragique de Rémi Fraisse, doit impliquer « le retrait du projet dans sa forme actuelle et l’engagement rapide d’un processus qui associent toutes les parties prenantes ».

Le gouvernement a tardé à réagir à la mort de Rémi Fraisse qui s’opposait à la construction du barrage de Sivens, quel regard portez-vous sur son attitude ?

Roland Foissac. Le président de la République et le premier ministre se sont exprimés mardi. Mieux vaut tard que jamais, mais cela intervient plus de deux jours après le drame. Nous vivons une crise politique et institutionnelle majeure, la tentation de certains, notamment Manuel Valls, d’engager une polémique politicienne entre le gouvernement et les écologistes ne fait qu’en rajouter. Ce n’est pas digne du respect que l’on doit à la victime. Le débat doit rester centré le plus possible sur le fond du dossier. La plupart des jeunes qui s’impliquent aujourd’hui le font à partir de ces questions : quelle société prépare-t-on, quel avenir pour la planète, comment conçoit-on l’articulation entre les nécessaires projets d’équipement et la préservation de la nature ?

Sur le fond justement, vous vous êtes abstenus lors des votes au Conseil général. Le rapport d’experts conforte-t-il vos réserves ?

Roland Foissac. Absolument. Nous n’avons pas approuvé ce projet parce qu’il était lourd d’incertitudes, voire de contradictions. Il a été élaboré il y a plus de quinze ans, sur la base de données qui sont aujourd’hui obsolètes. Le collectif de défense de la zone humide qui souhaitait un vrai débat public s’est heurté à un mur. L’enquête d’utilité publique a fait ressortir une majorité d’avis négatifs. Le Conseil national de protection de la nature avait émis toute une série de réserves. Des lobbies ont pesé lourdement pour faire prévaloir la réalisation sans discussion du barrage. Nous avons, avec Serge Entraygues (également conseiller général PCF du Tarn – NDLR), multiplié les prises de positions, initiatives, communiqués, lettres au président depuis janvier 2013 pour alerter sur l’impasse dans laquelle le Conseil général était en train de s’enfermer dans ce dossier.

Aujourd’hui, quelle peut-en être l’issue ?

Roland Foissac. Le président du Conseil général semble s’accrocher à l’idée de suspendre la réalisation pendant quelques jours pour apporter ensuite au projet quelques aménagements à la marge. Au point où nous en sommes, avec le drame de la mort de Rémi Fraisse qui s’y ajoute, on ne peut pas en rester là. On s’enfermera dans une impasse totale s’il n’y a pas la lucidité de convenir que ce projet est caduc. Nous nous prononçons donc pour le retrait du projet dans sa forme actuelle et pour que s’engage rapidement un processus qui associent toutes les parties prenantes, les collectifs, les partenaires locaux, les élus, la population, pour construire un projet cohérent, écologiquement et économiquement responsable. C’est ce que nous nous appliquerons à défendre lors de la session ordinaire du Conseil général, vendredi.

- See more at: http://www.humanite.fr/roland-foissac-le-projet-actuel-du-barrage-de-sivens-doit-etre-retire-556132#sthash.wmKHCevN.dpuf

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...