• Admin.du Site

  • Archives

Le mur de Siegfrid : évocation naïve (juillet 2007)

Posté par jacques LAUPIES le 28 juillet 2014

 

Le mur de Berlin.

 

Tu voulais un ciel d’égalité
Merveilleux rêve de tous les âges
Imposant la fortune au partage
Sans te soucier de liberté

Quand on construit ses brillants espoirs
Vient vite le temps des sacrifices
Pour que s’élèvent les édifices
Aux passions s’impose le devoir

Dans les pays aux vies exploitées 
La richesse était mal partagée
Les cumulards en étaient les maîtres
Offrant les illusions du bien être
 
Tous les hommes ne sont pas prophètes
L’impatience naissant de l’ennui
Certains frères ont fui ton paradis
Partant au pays où tout s’achète
 
Affaibli par cette trahison
Te vint l’idée de séparation
Tu érigeas un immense mur
Où ton idéal devint obscur
 
Tu mis tes camarades en garde
Leur disant nous sommes l’avant garde
Celui qui fuit le socialisme
Veut restaurer le capitalisme
 
De loin j’étais ami et complice 
Ignorant que la révolution
Ne peut supprimer les divisions
D’un passé construit dans l’injustice
 
Mais notre idéal d’égalité persiste
A toi jeunesse qui fait le jour
Je dis ne sois aveugle ni sourd
Réfléchis le monde et résiste

 

La liberté de dire n’est rien
Si de vivre tu n’as les moyens

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_d%C3%A9mocratique_allemande

 

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...