• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Comment appréhender la campagne électorale des européennes

Comment appréhender la campagne électorale des européennes

Posté par jacques LAUPIES le 16 avril 2014

A peine sortis d’une élection en voilà une autre. Elle est d’une nature différente  mais s’y posent toujours les mêmes questions : « Quels choix  sont à faire sur le fond ? », « Quelle stratégie électorale adopter et que vaut elle face aux enjeux ? ».

Nous allons devoir nous expliquer avec la population sur ces deux questions confrontés à nos adversaires qui vont disposer de grands moyens d’expression et sont porteurs d’analyses banalisées et bien éloignées des nôtres.

Les uns que représentent globalement la social démocratie et la droite européennes vont tenter de défendre l’Europe telle qu’elle est et qu’ils l’ont faites la présentant comme un facteur de développement économique dont nous bénéficions et gage de paix entre les peuples. Image flatteuse d’une Europe qui fait la démonstration que le développement n’y est pas et que la paix peut à tout moment nous échapper. Mais ils insisterons pour que nous soutenions leur persistance dans la voie actuelle qui conduit à toujours plus d’austérité pour les peuples en développant la libre concurrence des marchandises et des forces de travail. Et en maintenant des institutions d’où est absente la démocratie ce qui donnent aux marchés financiers, aux sociétés transnationales, aux banques une marge de manœuvre considérable pour poursuivre le pillage et l’accumulation de profits exorbitants sur le dos des nations.

Déjà se mettent en place les pions nécessaires pour poursuivre et accélérer ce processus mortifère et s’il en est qui doutent de telles intentions il leur suffit d’observer les choix que font Hollande et Valls notamment en se préparant à la réduction des services publics, en tentant des réformes territoriales pour placer la France en position de s’intégrer dans une Europe Fédérale sous domination forcée du libéralisme à, la remorque de l’Allemagne. Soyez « rassurés » braves gens leur projet va bien au delà du prétexte à vouloir faire des économies.

Ils ne se différencient pas en cela de l’UMP et autres forces e droite et du centre.

Les autres, forts de l’échec des premiers vont préconiser sinon la sortie de l’Europe, des politiques souverainistes qui ne mettrons en rien en cause ce qui les détermine tous : l’exploitation du travail par les bourgeoisies respectives, qui préparent la liquidation des services publics. Ceux là font œuvre de démagogie inquiétante à propos des droits sociaux, de la laïcité, des méfaits de l’Euro et se gardent bien de proposer un développement démocratique et social de l’Europe.

Le Front National, vous l’aurez deviné  incarne cette politique de repli sur soi qui peut conduire à un réveil des nationalismes propice à toutes sortes de conflits que peut provoquer le développement inégal des économies, le Front National donc présente le danger, comme il le fait en politique intérieure, d’égarer la population dans une dangereuse voie de garage.

Voilà les deux risques que courent les français en continuant à donner force à ces politiques qui au fond conduisent ou conduiraient au même résultat : une accélération de la spoliation des couches populaires au bénéfice des classes dominantes qui en France, en Europe, mais aussi dans le monde s’acharnent à préserver leur privilèges à chacun de ces niveaux.

Nous le répétons souvent : il y a eux et nous ! Le « nous », en l’occurrence, ce n’est pas seulement les communistes car qu’il s’agisse du Front de Gauche en France, de la gauche européenne et des verts en Allemagne notamment, il est des forces qui sont actuellement capables de s’unir pour proposer UNE AUTRE EUROPE, et comme le recommandent particulièrement les communistes UNE REFONDATION DE L’EUROPE. avec, sans que cela soit exhaustif , les propositions suivantes :

- Mettre en place des institutions démocratiques

- Mettre en place une « Europe Sociale » : établir et garantir des rapports de solidarité – et non plus de concurrence et de domination -entre les peuples, les territoires, les états au sein d’une Union Européenne en voie de refondation.

- Soumettre la banque européenne au pouvoir politique et lui assigner un rôle au service des états (création monétaire pour un essor des  services publics, nouveau crédit : pôle public financier et refinancement sélectif du crédit par la BCE) La sortie de l’Euro ne peut-être une solution, nous y reviendrons !

- L’Europe peut impulser et soutenir les économies, soutenir une nouvelle politique agricole, une nouvelle politique de la mer, impulser la transition écologique.

Autant de sujets sur lesquels nous reviendrons tout au long de cette campagne.

 

La Revue du projet, n°36, avril 2014

 

http://projet.pcf.fr/sites/default/files/bulletin_abonnement_2014_7.pdf

 

Le Front de gauche dévoile son plan de bataille

Jean-Paul Piérot
Lundi, 14 Avril, 2014
Après l’accord intervenu parmi les composantes du Front de gauche, un premier meeting a eu lieu vendredi à Saint-Denis, avec la participation d’Alexis Tsipras

 

Le Front de gauche a donné le coup d’envoi de sa campagne à l’occasion d’un premier meeting, vendredi soir à la bourse du travail de Saint- Denis, en présence d’Alexis Tsipras, leader de la gauche hellénique et candidat du Parti de la gauche européenne à la présidence de la Commission. Avec l’ambition de bousculer la cogestion bruxelloise entre le Parti populaire européen (droite) et le Parti socialiste européen, a assuré Pierre Laurent, qui préside actuellement le Parti de la gauche européenne. « Les résultats des forces de la gauche anti-austéritaire en Europe peuvent être la surprise du scrutin. »

Alexis Tsipras a fustigé la promotion médiatique de la présidente du Front national : « Elle n’est pas contre le système. Elle est une réserve du système néolibéral. » Le président de Syriza a critiqué François Hollande qui, après avoir pris une gifle électorale pour n’avoir pas tenu ses engagements vis-à-vis du peuple de gauche, mène une politique plus à droite. Évoquant son pays, la Grèce, qui se débat dans une crise humanitaire, il a dénoncé Angela Merkel venue sur place apporter son soutien au gouvernement Samaras : « Merkel a peur d’une victoire de la gauche en Grèce. » Alexis Tsipras aborde cette campagne dans un esprit offensif. Citant le philosophe marxiste grec Nikos Poulantsas, qui disait que « le socialisme sera démocratique ou ne sera pas », il a affirmé : « L’Europe sera démocratique et sociale, soit elle ne sera pas. »

Plusieurs candidats ont esquissé les thèmes de leur campagne. De nouvelles candidates, Myriam Martin (Ensemble), Céline Malaisé (Gauche unitaire), Corinne Morel-Darleux (PG), mais aussi deux parlementaires déjà en fonction depuis 2009. Ainsi Marie-Christine Vergiat a dénoncé l’Europe forteresse qui a laissé mourir en vingt ans quelque vingt mille hommes et femmes, chassés par la misère, noyés dans la Méditerranée. Elle a dit sa « honte » de la politique menée par la France quand on arrête des jeunes Syriens et Égyptiens qui veulent trouver asile dans notre pays. Elle stigmatise l’exclusion qui frappe les Roms, s’insurge contre les reculs des droits des femmes qu’obtiennent, notamment en Espagne, les lobbys les plus obscurantistes. Autre député européen sortant et de nouveau candidat en Île-de-France, Patrick Le Hyaric a rappelé les mois de bataille pour sauver les fonds d’aide alimentaire aux plus démunis. Il a abordé la question des dettes publiques, évoqué la Grèce contrainte d’emprunter à des taux exorbitants des fonds que les banques ont obtenus à taux nul. « Il faut prendre le pouvoir sur les banques, changer le statut de la BCE. » « Il n’y aura pas d’issue à la crise dans l’austérité », a-t-il dit, proposant une relance salariale, un salaire minimum calculé dans chaque pays selon les mêmes critères, une clause de non-régression sociale. Et il a dénoncé « le traité transatlantique que l’on cache aux citoyens, une torpille contre les droits sociaux ».

- See more at: http://www.humanite.fr/le-front-de-gauche-devoile-son-plan-de-bataille-519627#sthash.rEzfwhey.dpuf

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...