• Admin.du Site

  • Archives

Un premier tour sans surprise (pour nous !) à Tarascon

Posté par jacques LAUPIES le 24 mars 2014

DSC_0921

DSC_0929

Un scrutin sans surprise à Tarascon dans le droit fil des dernières cantonales si ce n’est que les électeurs n’ont pas perdu pied et n’ont pas pris en compte la stupidité générale de la plupart des familles politiques en présence qui, à l’exception du Front National (39 %), ont tenté le camouflage.

Lucien Limousin UMP-UDI (34 %) se trouve relégué en seconde position et manque vraiment de diplomatie en continuant devant la caméra de France 3 à mettre en cause Jérôme Grangier (17 %) au vu de ses liens avec les précédents maires mis en cause dans des affaires. De quoi faire réfléchir Jérôme Grangier et son équipe qui ne semblent pas disposés à se sacrifier dans le marais du pseudo Front Républicain ?

Marie Chantal Bernard, (6 %) obtient un piteux résultat à l’appui de la méthode caméléon qui a caractérisé son équipe et voient s’effondrer avec elle l’influence du PS.sur la ville dont certains se prévalent dans cette liste. Résultat prévisible et que, sans être devins, nous avions prévu, en indiquant des le début 2013 (pas à un mois de la date du scrutin) qu’une grande campagne d’une large union de la gauche aurait pu permettre à celle-ci de peser et donner des perspectives aux vrais républicains sociaux.

Autre résultat marque de l’inconséquence  : celui de Jean René Soler (3 %), sanctionné par les électeurs de gauche qui se sont abstenus, et qui passe son temps et dépense beaucoup d’énergie à diviser la gauche.

Mais il ne faut pas oublier que les absents peuvent aussi avoir tort puisque nous n’entendons plus parler de nos partenaires du Parti de Gauche dont on ne sait trop qui ils ont pu soutenir, si ce n’est que l’une de leur figure locale a distribué des tracts avec Soler, et que d’autres préfèrent s’enfermer dans un mutisme confirmé par la perte même de leur statut d’opposant.

Et je ne parlerai pas de ceux qui se trouvent soudain des vertus « d’analystes politiques » transformant notre abstention publique et déclarée en un soutien à l’extrême droite. Il faut le faire ! Car après s’être enfermé dans une course aux égos et le dogme de l’autonomie, ils ont laissé se perdre le PS qui n’est même pas la force d’appoint dont la droite limousine aurait pu rêver ! Mais me direz-vous le PS est capable de se perdre tout seul !

Pendant ce temps la droite, et son extrême, a occupé le terrain car chacun le sait la politique a horreur du vide.

L’extrême droite s’affirme dans notre ville comme ailleurs à cause des conséquences désastreuses des  politiques suivie par l’UMP puis par le PS, au plan national.

Alors que faire localement ? Les communistes vont en discuter et s’engager dans des actions déterminantes pour leur renforcement condition essentielle pour mobiliser une population laquelle ne va assurément pas trouver son compte dans les résultats le soir du deuxième tour. Un résultat qui ne peut que profiter à la droite quelle que soit sa coloration !

D’autres combat sont à mener et vont nous permettre de faire reconnaître notre identité communiste et en finir avec les illusionnistes d’où qu’ils viennent !

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...