• Admin.du Site

  • Archives

Ukraine

Posté par jacques LAUPIES le 31 janvier 2014

 

 

 On ne peut tout connaitre de la situation dans certains pays.

Je ne commenterai pas sur la situation en Ukraine et il me semble que le communiqué ci-dessous publié par le PCF dégage quelques idées sur ce qu’il conviendrait de faire avant que la situation ne devienne catastrophique dans ce pays.

Dans une situation de crise quelle qu’elle soit il y a le choix entre la violence (si bien entendu on espère un résultat d’elle) ou le dialogue et le suffrage universel, au risque de ne pas aboutir même si l’on est convaincu d’avoir raison.

Ceux qui choisissent la violence prennent des risques et des responsabilités qu’ils devront assumer et que l’histoire jugera.

Mais n’en sera-t-il pas de même pour ceux qui choisiront la voie démocratique.

Sans doute mais combien de misères et de morts épargnées ?

 

COMMUNIQUE DU PCF

Ukraine : Sortir de l’ornière

Le PCF exprime sa vive préoccupation à propos de l’évolution de la situation en Ukraine. Après les incidents dramatiques qui ont fait plusieurs victimes, il appelle les autorités du pays légitimement élues à faire prévaloir la voie du dialogue et non celle de la répression, et le fonctionnement normal des institutions face aux tentatives de déstabilisation, opérées notamment par l’extrême-droite ultranationaliste, qui risquent d’entraîner le pays dans une dramatique escalade de la confrontation et entraîner l’éclatement du pays.

Les questions cruciales qui sont posées aux Ukrainiens, comme celle du choix de l’intégration régionale de leur pays et de ses liens avec l’UE et la Fédération de Russie, relèvent d’abord des institutions représentatives du peuple ukrainien, comme du dialogue entre celles-ci et les institutions européennes et celles de la Fédération de Russie.

Nous soutenons en ce sens la démarche des communistes ukrainiens de soumettre ses questions, qui engagent la souveraineté de leur pays, au référendum populaire.

 

Il y a actuellement 1 réactions

  • L’extrême-droite ukrainienne

    L’extrême-droite ukrainienne n’est pas « utranationaliste », elle est néonazie et pro-UE. Les troubles sont orchestrés par le parti « Svoboda », anciennement « Parti social-nationaliste » juqu’en 2003 et dont le logo représentait une rune nazie. Ils sont associés aux militants de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne, reconnaissables à leur drapeau rouge et noir, organisation de sympathie fasciste ayant collaboré avec l’Allemagne nazie pendant la guerre et commis de nombreuses exaction, dont des pogroms.

    Par Gorby, le 28 janvier 2014 à 00:36

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...