• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2012

« Bataille sans concession » du Front de gauche contre le traité suivi d’un commentaire sur une journée de télé

Posté par jacques LAUPIES le 2 octobre 2012

Mots clés : pierre laurent,           sénat,           austérité,           front de gauche,           assemblée nationale,           andré chassaigne,           règle d’or,           gouvernement,           eliane assassi,           crc,           gauche démocrate et républicaine,           pacte budgétaire européen,           traité budgétaire européen,           tscg,

 André Chassaigne a annoncé ce mardi que le groupe Gauche démocrate et républicaine qu’il préside à l’Assemblée nationale allait notamment « déposer une motion de procédure pour dire à quel point ce traité est néfaste pour notre pays ».

« Nous allons mener une bataille sans concession », a prévenu le député du Puy-de-Dôme lors d’une conférence de presse avant l’ouverture des débat de l’Assemblée sur le nouveau traité budgétaire européen. « En  particulier  nous allons nous saisir du débat avec une motion de  procédure pour dire  à quel point ce traité est néfaste pour notre  pays », a insisté le  député du Puy-de-Dôme.

« En ce qui concerne la loi organique qui est la mise en application du traité, nous ne déposerons pas d’amendement parce que nous voulons la rejeter en bloc », a-t-il précisé.

Bataille aussi au Sénat

« Au Sénat, nous nous battrons avec le même acharnement que nos camarades députés », a annoncé Eliane Assassi, présidente du groupe Communiste, républicain et citoyen au Sénat. Et celle-ci de pointer: « Nous avons une particularité au Sénat puisque nous sommes un groupe charnière, la majorité de gauche n’existe pas sans les voix des parlementaires Communistes, républicains et citoyens. »

Les parlementaires du Front de gauche appellent également les « autres députés de gauche » à les rejoindre. Elianne Assassi confie: « Nous avons adressé un courrier à l’ensemble des parlementaires de gauche pour leur demander d’être avec nous signataires d’une motion référendaire. »

Après avoir réuni plusieurs milliers de personnes dans les rues de Paris dimanche contre le traité budgétaire européen, les parlementaires du Front de gauche prédisent « une surprise » sur le vote à l’Assemblée. « Sur le nombre de parlementaires qui voteront contre, vous aurez des surprises. Il sera significatif et très au-delà du Front de gauche, a prévenu Pierre Laurent, sénateur communiste. La manifestation de dimanche l’a montré (…) l’opposition à la logique d’austérité est majoritaire. » S’adressant au Premier ministre, le secrétaire national du Parti communiste a ajouté: « Les appels à la discipline sont dérisoires au regard des enjeux pour l’avenir du pays ».

COMMENTAIRE : une journée de télé…

Jacques Laupies

Mardi matin au réveil sur la 2, Elie Cohen devenu (ou resté) l’économiste de service vient nous expliquer ce que la plupart de ses confrères, sélectionnés comme lui par les médias nous racontent : le temps des sacrifices est inévitable. Bref CSG augmentée, nouvelles cotisations pour les retraités, réduction des charges patronales pour éviter les risques de la concurrence étrangère, et j’en passe, sont ses solutions miracle en économiee. Toujours la même rengaine chantée par ce chantre du libéralisme que s’offre Drucker dans son « vivement dimanche » avec la bénédiction stupide de cet excellent homme de théâtre qu’est Fabrice Lucchini.

Décidément on ne recule devant rien à la télé publique. On s’octroie le droit de bourrage des crânes enrubanné. Cela va durer toute la journée avec l’intermède d’Echirolles où un Hollande déguisé en Sarkosy va rassurer le bon peuple des « cités », meurtri et qui n’a pas encore trop compris ce qui lui arrive au point qu’à coup de « défense de la République » de Vals on le rassure toute la journée sur les antennes de France Télévision. On va voir ce qu’on va voir !

Mais mon cher Monsieur le Ministre de l’intérieur j’ai le regret de vous dire, pour votre malheur d’être humain, indigné comme moi d’un crime atroce ou, pour votre bonheur de gouvernant à la recherche de dérivatif, que cela ne va pas s’arrêter là, pendant votre mandature.

Le mal est profond et le nombre de sauvageons (comme le disent certains intellos) ne va pas cesser de croître tout comme le nombre d’imbéciles qui croient que le bâton doit prévaloir sur la carotte ou ceux qui à l’inverse théorisent, éducateurs et psychologues en tête, sur le manque de moyens.

Bien que ces derniers aient quelque raison de se plaindre d’être placés en situation de « mission impossible » le mal provient essentiellement du non emploi qui frappe la jeunesse. Qu’une infime fraction, soumise à la loi de la jungle s’enfonce dans la bestialité à laquelle nous habitue les guerres à grande échelle, ne peut qu’étonner les naifs.

Mais j’en reviens à la télé. Sur LCP, dès ce matin, les quatre journalistes de service ne présentent aucun soutien à la demande exprimée par 64 % des français pour l’organisation d’un référendum sur le traité européen. Traité  qui va les enfermer dans cette austérité qui n’en finira pas, ainsi, de grandir. Tout de même Mélenchon a droit au « top » pour « sa manif » (voyez l’astuce) contre le traité dont il devient un symbole…Toujours des raccourcis mais ne nous en plaignons pas trop ces doctes communiquants nous font l’honneur de reconnaitre qui ce fut un succès !

Passons, comme je ne regarde pas la télé toute la journée, le soir j’y retourne. Après avoir vu un reportage sur les garde-à-vue, au demeurant très intéressant, suivi d’un non moins intéressant reportage sur les mineurs chiliens victimes et rescapés, me voilà devant « Ce soir ou jamais », mon émission préférée de débat. Je ne suis pas déçu, y compris par Asselineau de l’UPR qui préconise au final le retrait de l’UE et l’abandon de l’Euro.

Comme quoi on peut à partir d’un constat et d’une analyse identique aboutir à des orientations politiques opposées. Ce à quoi devraient réfléchir les critiques primaires du FN,  parti qui très certainement doit trouver chez ce Monsieur Asselineau un excellent argumentaire, pour sa démagogie nationale pour ne pas dire nationaliste.  Bien que, d’apparence en tous cas, ce personnage et son parti se présente en défenseur de la démocratie et de la République. De quoi satisfaire une petite bourgeoisie dotée de quelques exigences intellectuelles en politique ! Ne riez pas je connais quelques encravatés de ma bonne ville qui tout de même pensen,t un peu…

En résumé ma journée de télé ne se termine pas trop mal…Assez pour oublier l’inénarrable Cohen.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

A lire sur le site de l’Humanité

Posté par jacques LAUPIES le 1 octobre 2012

http://www.humanite.fr/monde/kadhafi-bachar-al-assad-et-la-france-les-etonnantes-revelations-505250

A lire sur le site de l'Humanité dans POLITIQUE 2011-02-23kadhafi-sarkozy-poignee-main

Et l’on voudrait après avoir lu ça prendre parti dans les conflits baptisés « révolutions arabes » et croire en la parole des chefs d’états, fussent-ils français !

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

VITEMBAL : LE FRONT DE GAUCHE S’EN MÊLE

Posté par jacques LAUPIES le 1 octobre 2012

LETTRE OUVERTE AUX ORGANISATIONS SYNDICALES ET COPIE A LA DIRECTION

Monsieur,

Nous avons pris connaissance de la manifestation organisée par la direction de votre entreprise à laquelle a participé le personnel avec en appui les élus locaux.

Les Partis politiques et élus du Front de gauche se sont clairement prononcés pour la pérennisation de l’entreprise, gage du maintien de l’emploi.

Au cours d’une réunion de nos responsables et de nos élus au Conseil Municipal le souhait a été exprimé d’obtenir plus d’éléments sur la situation de votre entreprise et notamment du risque où elle se trouve d’être amenée, par la volonté juridico-financière d’une Société de Crédit, à la fermeture, alors que sa situation, selon votre propre Direction laisse entendre que vous avez la possibilité d’honorer vos dettes en matière de Crédit Bail.

S’il appartient à la justice de se prononcer sur le litige qui oppose vos employeurs à ladite Société de Crédit,  le jugement ne devrait, selon nous, aboutir à une fermeture d’entreprise avec toutes les conséquences négatives pour l’emploi qui en résulterait et dont également l’économie locale souffrirait.

Compte tenu de la nécessité de rassembler le plus largement le personnel et la population et sans vouloir polémiquer avec les représentants d’autres forces politiques, nous attirons cependant votre attention sur le fait que votre situation précaire relève de la responsabilité des politiques économiques menées dans notre pays par les pouvoirs qui se sont succédé.  

Au point que les financiers et les Banques ne jouent pas leur rôle en matière de soutien aux investissements productifs. Notamment en Direction de PME. Sans omettre, ce qui semble être le cas qui prévaut dans votre entreprise, une attitude peu conciliante des partenaires financiers

Chacun doit donc dans pareille situation prendre ses responsabilités pas seulement quand l’incendie se déclare mais en amont pour que le feu ne prenne pas. En ce qui nous concerne nous avons exprimé en tant que mouvement lors des campagnes électorales précédentes une série de propositions cohérentes qui visent à prendre les mesures d’envergure indispensable si nous ne voulons pas que notre pays s’enfonce dans la récession.

Vous en trouverez ci-joint un extrait.

 En conformité avec nos orientations nous demandons l’organisation d’un référendum permettant aux français de se prononcer pour ou contre le Traité Européen sur la stabilité, la Coordination et la Gouvernance au sein de l’Union Economique et  Monétaire. Ce traité visant à organiser une politique d’austérité pour les peuples nous sommes évidemment contre son adoption.

Si nous nous permettons de vous donner notre point de vue en faisant le lien avec la situation de votre entreprise qui certes à sa spécificité économique et sociale et locale, c’est qu’il nous semble que cela relève d’une situation d’ensemble laquelle appelle de grandes réformes qui ne pourront aboutir sans une prise de conscience de tous les acteurs sociaux.

Cela étant, nous sommes disposés à vous rencontrer pour contribuer concrètement à des actions possibles, dans l’union la plus large, pour aboutir à des solutions garantissant l’emploi et donc le développement de votre entreprise.

Dans l’attente, recevez nos salutations les meilleures.

Pour le Front de Gauche de Tarascon (PCF, PG)

Jacques LAUPIES

VITEMBAL : LE FRONT DE GAUCHE S'EN MÊLE dans POLITIQUE P1000445-300x225

La manifestation du personnel qu'il faut amplifier aux autres entreprises et à la population locale !

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

123456
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...