• Admin.du Site

  • Archives

CINE DEBAT

Posté par jacques LAUPIES le 12 avril 2012

AVEC QUELQUES AMIS NOUS ORGANISONS UN DEBAT AVEC ECOUTE COLLECTIVE DU FILM « DETRUIRE POUR CONSOMMER PLUS »

VENDREDI 13 AVRIL A 18 H 30

35, rue Monge à Tarascon (proche du cinéma REX)

Se faire inscrire au 06 45 47 03 90

Nombre de place limité

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Ils font pipi dans leur culotte…

Posté par jacques LAUPIES le 11 avril 2012

Ils n’ont vraiment pas de honte ! Sur France 2 ce soir on fait venir à la rescousse un certain ATTALI, ex conseiller de Mitterrand, bien connu pour avoir roulé pour Sarkosy et qui vient nous apeurer sur les risques de renoncer à l’austérité.

Cet « économiste » de circonstance, après avoir contribué (ou fait semblant de) dans sa jeunesse à défendre les thèses marxistes avec un certain Jean Pierre Chevènement dans les années 70, lequel animait le XERES et jouait les MONTEBOURG d’aujourd’hui, est appelé à la rescousse.

Le voilà devenu défenseur de la politique des multinationales et des banques. Il ne manque pas d’estomac…

Si j’en avais les moyens je ferais un procès à cette chaine publique en lui demandant de faire appel à un économiste de sensibilité marxiste pour exiger à cette heure d’écoute un droit de réponse.

Mais voilà comme des millions de français qui pensent comme moi, je dois supporter ces mesquines manoeuvres d’une droite qui est aux abois. Je devrais dire des lobbies de l’industrie et de la finance qui commencent à faire pipi dans leur culotte.

Alors le vote Mélenchon sera ma première arme contre ces larbins qui viennent à tour de rôle pleurnicher sur les risques que fait courir mon candidat à leur pillage organisé…

Ce matin sur LCP toute la journalistique de droite était sur LCP pour se lamenter des temps de paroles identiques à chaque candidat pendant une quinzaine de jours. Comme on les comprend, ces portes paroles de la pensée unique, qui cependant continuent en toute quiétude à nous imposer le duel Sarkosy/Hollande.

Je te mettrais tout ce monde au tribunal pour usage de faux arguments, abus de pouvoir médiatique et trafic d’influence. Ah qu’ils me donnent envie de Révolution !

Ils font pipi dans leur culotte... dans POLITIQUE valeurs_actuelles

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Emmanuelle Bonhomme candidate du Front de Gauche nous dit…

Posté par jacques LAUPIES le 10 avril 2012

 

Emmanuelle Bonhomme candidate du Front de Gauche nous dit... dans POLITIQUE 390117_309360825772899_100000969529206_903055_1818000466_n

 

Dimanche était la journée internationale des Roms. Sous leurs dénominations (Tziganes, Gitans, Mânouches, Yéniches, Roms, Gens du Voyage), ces populations sont. Elles sont humaines, fragiles, complexes, chaleureuses, exigeantes et difficiles à la fois.

Interrogeons leur place dans la société en quelques dates.

1912, création du carnet anthropométrique servant de pièce d’identité aux repris de justice et personnes dites « nomades ». Il est héritier des lois sécuritaires du 2° Empire (passeport intérieur, livret ouvrier) et permettra à la police de suivre voyageurs et migrants.

1914 : 1ère guerre mondiale et internement des Tsiganes d’Alsace-Lorraine (1915-1919).

En 1917, la carte d’identité est imposée à tous les étrangers, en 1921 à l’ensemble de la population.

1938 voit le début de l’internement des Tziganes, suivi par la déclaration de guerre en 1939.

En 1940, les nomades sont assignés à résidence. Vichy rend la carte d’identité obligatoire à toute la population.

Malgré l’Armistice, les Tziganes ne seront libérés des camps qu’en Mai 1946. Ils seront internés 12 mois supplémentaires, 12 mois de souffrances, 12 mois au nom de la peur, de la sécurité.

Le procès de Nuremberg (1945) ne mentionnera jamais les victimes tziganes.

Depuis 2007, sont adoptées des lois sécuritaires et, sur proposition de l’UMP, le Sénat a voté la carte d’identité électronique (Juin 2011). En 2012, les Roms sont expulsés et les salariés de Gandrange marchent vers Paris.

Le traitement des populations différentes est donc gage de notre démocratie. L’inégalité est une brèche où s’engouffreront toujours ceux qui souhaitent un régime sécuritaire.

Le Front De Gauche se tourne vers toutes ces populations, non parce que nous sommes plus humains que quiconque, mais parce que nous avons conscience qu’en garantissant un système égalitaire, c’est nous tous que nous protégeons, c’est la paix, le vivre-ensemble.

L’Humain D’abord est bien plus qu’une belle formule, c’est la seule barrière contre les dérives fascistes.

COMMENTAIRE

Jacques Laupies

Tarascon est une ville ou précisément se retrouvent, implantés depuis des décades, une  »communauté » de gitans et plus récemment une  »communauté » issue de l’immigration venant du Maghreb. Les premiers dont la présence est plus lointaine ont des liens avec un certain nomadisme mais sont pour la plupart sédentarisés. Ils ont réussi à conserver un mode de vie particulier marqué par des traditions spécifiques. Les seconds sont venus souvent pour fuir de grandes difficultés économiques et trouver ici un travail. Ils conservent pour certains une forte pratique religieuse musulmane dans un pays de culture essentiellement judéo-chrétienne.

Les difficultés d’emplois autant que de revenus plongent ces catégories dans le besoin de la solidarité de la collectivité (aide sociale, attribution de logements, CSU, etc.) Elles rejoignent ainsi une fraction de population, parfois d’origine immigrée aussi, dont l’implantation est séculaire (qui se prétendent français de souche) ou plus proche  dont l’intégration a été plus rapide (italiens, espagnols notamment) Tous se trouvent confrontée à de graves problèmes de pouvoir d’achat, de scolarisation, d’accès aux soins.

Tout ce monde constitue la diversité d’un ensemble unique. Cela constitue un élément communal, territorial de la  nation française doté des mêmes droits et devoirs car ce qui constitue leur patrimoine commun est une force de travail laquelle, globalement, contribue dans son emploi  ou sa réserve d’emploi, sa jeunesse, ses retraités même, la base de son développement et de sa richesse.

Là  est l’essentiel que ne veulent pas voir ceux qui tentent de les différencier par des us et coutumes, des religions, des cultures de groupes, voire même des concurrences en tant que vendeur de leur travail.

Et ces apôtres,  qui parfois tentent de jouer avec  ces différences (oppositions religieuses, oppositions entre travailleurs actifs et chômeurs, opposition entre générations, opposition entre travailleur indépendant et salariés) oublient ou veulent faire oublier que nous sommes héritiers d’une République une et indivisible qui doit réhabiliter la prise en compte de l’intérêt général dont le seul gage est le travail et la solidarité.

Mais cela passe également par le partage des richesses produites qui fait tant défaut à notre société !

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

D’après Le Point

Posté par jacques LAUPIES le 9 avril 2012

 

Nicolas Sarkozy est stable avec 30 % des intentions de vote au 1er tour de la présidentielle, mais l’écart avec François Hollande se resserre, le candidat socialiste gagnant 3 points à 29 %, selon un sondage CSA pour BFM/RMC/20 minutes/CSC. Si le second tour avait lieu dimanche prochain, François Hollande l’emporterait largement face à Nicolas Sarkozy avec 54 % (+ 1) contre 46 % (- 1). La précédente enquête date des 26 et 27 mars. Au 1er tour, Jean-Luc Mélenchon s’installe à la 3e place avec 15 % (+ 2,5) devant Marine Le Pen à 13 % (- 2) et François Bayrou avec 10 % (- 2,5). Viennent ensuite Eva Joly (1,5 %, – 1), puis à 0,5 % chacun Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, et Nicolas Dupont-Aignan, dont les scores sont inchangés, tout comme celui de Jacques Cheminade, inférieur à 0,5 %.

« Le contexte de notre étude est marqué par une inquiétude montante des opposants à Nicolas Sarkozy, la victoire de François Hollande n’étant plus pronostiquée que par 44% des Français (- 4 points en une semaine), celle de l’actuel président de la République l’étant par 37 % (+ 2) », explique Jérôme Sainte-Marie (CSA), qui estime que « ce sentiment produit un effet de remobilisation sensible dans les intentions de vote ». Il relève « le moindre intérêt des Français pour la campagne (66 %, – 2) qui introduit un élément de fluidité, et permet de forts mouvements des choix pré-électoraux à moins de trois semaines du premier tour ».

Vote utile

« La première victime des appels au vote utile adressés par l’équipe de François Hollande est le vote en faveur de François Bayrou (…). Désormais en 5e position, le candidat centriste voit nombre de ses électeurs potentiels aller au secours du vote anti-Sarkozy le plus puissant », commente-t-il. « Le vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon n’est à l’inverse pas atteint par cette rhétorique du vote utile, et l’on n’observe qu’un très léger mouvement de retrait des sympathisants socialistes le choisissant au premier tour (- 3) », souligne le politologue.

Au second tour, l’anti-sarkozysme continue d’être le principal ressort du vote pro-Hollande. 59 % (- 5) de ceux qui ont l’intention de voter Hollande le feraient « avant tout » parce qu’ils « ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy soit président de la République », et 40 % (+ 6) voteraient en sa faveur par adhésion. Chez les électeurs de Nicolas Sarkozy, l’adhésion au candidat est plus forte : 46 % (- 1) voteraient pour lui d’abord parce qu’ils souhaitent sa victoire et 53 % (+ 1) parce qu’ils ne souhaitent pas que François Hollande soit président.

Sondage réalisé par téléphone les 2 et 3 avril auprès d’un échantillon national représentatif de 1 007 personnes âgées de 18 ans et plus, dont ont été extraites 884 personnes inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas)

 

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Assemblée citoyenne à Beaucaire (Gard)

Posté par jacques LAUPIES le 5 avril 2012

 

Assemblée citoyenne à Beaucaire (Gard) dans POLITIQUE P1000061-300x225

 

Ce mardi les communistes du Front de Gauche de Beaucaire avaient pris l’initiative d’organiser une assemblée citoyenne sur le Thème de la dette.

 En ouverture de cette assemblée furent présentés des extraits du film réalisé par « Regards » lesquels suscitèrent un débat fructueux ou diverses intervention dont notamment celle du Secrétaire de la Section du PCF, Jean François Milési et de Sylvette Fayet candidate sur la 1ère circonscription du Gard.

 S’en est suivi un débat sur les propositions du Front de Gauche de nature à inverser clairement et radicalement la politique économique et sociale du gouvernement actuel et de sa majorité.

 Discussion qui évidemment se déplaça sur la stratégie politique et la conduite à tenir dans le combat contre l’UMP, le Front National mais aussi dans le positionnement face aux insuffisances des propositions de François  Hollande

.Personne ne contesta la nécessité d’établir un nouveau rapport de force à gauche et de peser, notamment en dotant l’assemblée de nombreux élus du Front de Gauche, pour conduire le nouveau Président de gauche,  à prendre en compte avec sa majorité une audacieuse politique répondant aux aspirations des  français en matière de pouvoir d’achat, d’emploi de logement de Sécurité sociale.

 Mais l’urgence selon certains intervenants étant d’assurer au premier tour le meilleur résultat possible pour Jean Luc Mélenchon en combattant très durement  la droite et le FN. Pour d’autres en menant également une action forte en direction des abstentionnistes.

 Egalement est apparue l’exigence d’accompagner les élections  d’actions revendicatives et politiques en  rappelant qu’aucune des grandes conquêtes sociales n’avait eues lieu sans  une conjonction entre le mouvement social et l’expression du suffrage universel.

 Bref une bonne discussion qui  symbolisait bien un nouveau climat, une réelle combattivité et un grand espoir à 15 jours du scrutin qui ne sera qu’une étape, quel qu’en soit le résultat,  vers  d’importants changements.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

1234
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...