• Admin.du Site

  • Archives

VERS UNE DEUXIEME ETAPE POUR LE CHANGEMENT

Posté par jacques LAUPIES le 21 avril 2012

 

Quels que soient les résultats demain soir cette campagne, nous l’avons bien ressenti à notre niveau, a  provoqué un déclic parmi un grand nombre d’électeurs, qu’ils votent ou non pour le Front de  Gauche et donc pour le candidat Jean Luc Mélenchon.

 La sensibilisation au programme qu’il a si brillamment  porté tout au long des  derniers mois est évidente. Certains sont encore à convaincre de sa faisabilité ! Mais la réaction des adversaires autant que de nos concurrents de gauche (notamment au Parti socialiste) prouve s’il en était besoin de l’effet des propositions que l’on peut résumer en quatre orientations essentielles :

 -          REPONDRE AUX BESOINS LES PLUS URGENTS DE NOTRE PEUPLE AVEC DES AVANCEES SOCIALES CONSEQUENTES (SMIC et Minima sociaux, santé, école, culture, services publics renforcés et étendus,  etc.)

 -          S’EN DONNER LES MOYENS EN REPRENANT A LA FINANCE CE QU’ELLE NOUS A VOLE, EN ETABLISSANT UNE ECHELLE DE REVENUS ET UNE FISCALITE  PLUS JUSTE.

 -          TRANSFORMER NOS INSTITUTIONS POUR PLUS DE POUVOIR AU PEUPLE NOTAMMENT DANS L’ENTREPRISE.

 -          REORIENTER NOTRE POLITIQUE INTERNATIONALE NOTAMMENT EN LIBERANT L’EUROPE DE LA PRESSION DES BANQUES ET DES LOBBYS MULTINATIONAUX OU NATIONAUX, EN RECHERCHANT DES COOPERATIONS NOUVELLES AVEC LES PAYS EMERGEANT ET EN PARTICULIER CEUX DU MAGHREB

 L’opposition radicale à la politique de l’UMP de Sarkosy, la mise en cause de l’insuffisance des propositions de François Hollande, la dénonciation de l’imposture du FN, la création d’un pôle de rassemblement à gauche avec des objectifs de transformation révolutionnaire auront pénétré les esprits et  vont permettre de constituer une nouvelle base pour un plus large rassemblement populaire.

 Mais sommes-nous à la hauteur de l’immense effort à déployer ? Telle est la question qui se pose en termes de militantisme et de connaissance des questions soulevées par notre démarche !

 Toutes les discussions, les débats, les rencontres montrent que l’effort à engager nécessite des mobilisations, des coordinations, pour répondre aux questions que se posent toute une population

dans sa diversité, toutes couches sociales confondues et plus particulièrement celle qui sont le plus exploitées et dans la pauvreté.

 Mais la crise sous ses aspects économiques, sociaux, culturels et moraux frappe aussi des catégories moins précarisées, ne serait-ce que parce qu’elle rend incertain l’avenir de leurs enfants. Ces catégories ont des capacités intellectuelles, un savoir, des croyances religieuses  qui les rendent solidaires et attentives aux souffrances et aux injustices. Elles aussi sont à convaincre de la cohérence de nos propositions.

 A tous il faut faire appel pour une réflexion commune, une mobilisation quand se dégagent de nouvelles perspectives et  certitudes.

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...