• Admin.du Site

  • Archives

SENEGAL : LE PCF SE REJOUIT D’UNE GRANDE VICTOIRE

Posté par jacques LAUPIES le 1 avril 2012

 

Le Parti communiste français se réjouit de la victoire, au Sénégal, de la coalition Benno autour du Mouvement du 23 juin, et de son candidat Macky Sall, soutenu par l’ensemble des forces politiques et sociales de cette coalition, opposées à un 3ème mandat -contraire à la Constitution- d’Abdoulaye Wade. C’est un mouvement populaire très large qui a permis cette victoire écrasante. Un mouvement porté par l’espoir de changements politiques réels et l’urgence de vraies réponses à d’immenses attentes sociales et démocratiques : pauvreté massive, chômage des jeunes, corruption, atteintes aux règles démocratiques… Il est salutaire, après des semaines de campagne électorale dans la tension et la violence, que ce scrutin ait pu se tenir dans la transparence et dans l’apaisement et dans une mobilisation citoyenne qui pèsera sur l’avenir et dont tout le monde devra tenir compte. Le Parti communiste français adresse ses félicitations au nouveau Président de la République du Sénégal et ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des forces qui ont permis ce rassemblement et ce succès de grande ampleur et de forte signification politique.

COMMENTAIRE

J’avoue très honnêtement ne pas avoir suivi avec attention cette élection. Donc je ne peux en dire grand chose au risque de m’en tenir à des communiqués publiés par le PCF qui, bien entendu, constituent pour moi une référence.

Mais cette élection appelle, dans une campagne ou la gauche citoyenne « révolutionnaire » est en voie d’exiger de ses partenaires une nouvelle politique, à réfléchir sur notre politique étrangère. Ce point est tres important et va de pair avec la question des échanges avec des pays autrefois colonisés par la France et dont l’indépendance exige d’autres relations que celles que nous pratiquons actuellement, y compris celles  que nous avons établies depuis leur libération nationale.

Il est donc intéressant de lire ce que contient le programme du Front de gauche : 

LE CHOIX DE LA COOPÉRATION ENTRE LES PEUPLES

La France s’engagera pour de nouvelles relations internationales fondées sur le respect des souverainetés populaires, sur des coopérations mutuellement profitables entre les peuples, sur la primauté des normes sociales et environnementales sur celles de la finance et du commerce.

Nous annulerons la dette des pays pauvres et mettrons en place, comme au niveau européen, un Fonds de coopération solidaire sous l’égide de l’ONU financé par une taxe de type Tobin (ou d’autres types de taxation du capital international).

Nous mettrons un terme à une politique étrangère de la France basée sur les relations néocoloniales et la Françafrique.

Nous développerons une action de coopération avec les peuples qui cherchent à construire la démocratie et la justice sociale, notamment en Tunisie et en Égypte, et nous reconstruirons une politique de coopération véritable entre les deux rives de la Méditerranée.

La France engagera des politiques de coopération scientifique et universitaire internationales via la mise en commun et le partage en libre accès des compétences et des ressources et via des budgets soutenant les missions internationales des chercheurs et des enseignants-chercheurs.

Nous agirons pour la souveraineté monétaire et financière des peuples, pour un commerce équitable fondé sur des normes sociales et environnementales exigeantes.

Nous combattrons les principes d’austérité du FMI et de libre-échange de l’OMC pour les changer profondément ou pour créer de nouvelles institutions internationales.

Nous appuierons la création d’un Tribunal international de justice climatique sous l’égide de l’ONU. Nous appuierons les projets comme « Yasuni-ITT », fondés sur le principe de responsabilité commune pour l’intérêt général.

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...