• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Voter Front de gauche pour « placer loin derrière » le FN

Voter Front de gauche pour « placer loin derrière » le FN

Posté par jacques LAUPIES le 27 mars 2012

 

 En difficulté dans les sondages, la candidate du Front national a poursuivi ce lundi ses attaques à l’encontre du Front de gauche. Marine Le Pen aux abois valide ainsi involontairement la stratégie de Jean-Luc Mélenchon qui proclamait dimanche, en meeting à la Réunion, « puisque par notre travail nous l’avons repoussé derrière, débarrassez la vie politique de ces malfaisants qui depuis 30 ans pourrissent le débat politique. Placez là loin derrière moi », au premier tour de la présidentielle.

Ce lundi, la candidate FN a ainsi estimé: « Il ne fera pas la moitié des voix que je ferai » le 22 avril. Au cours d’une distribution de tracts devant la Française de Mécanique à Douvrin (Pas-de-Calais), Marine Le Pen a assuré: « Contrairement à lui, je n’ai pas attendu 25 ans dans un siège de sénateur avant de m’intéresser à la classe ouvrière. De toutes façons, l’électorat de M. Mélenchon, ce n’est pas la classe ouvrière, mais un électorat de bobos ».

Mélenchon: « Nous sommes la nouvelle France »

Elle tentait ainsi de répondre à Jean-Luc Mélenchon, qui, en meeting dimanche à La Réunion devant 3.000 personnes, se félicitait de se voir devant Marine Le Pen dans les derniers sondages. « Les circonstances semblent dire que le Front de Gauche aurait atteint cet objectif merveilleux d’avoir ridiculisé le Front national. »

« Puisque par notre travail nous l’avons repoussé derrière, puisque les dangers qui permettaient hier de se faire peur à bon compte avec le vote utile, puisque nous l’avons dégagé du devant de la scène, je vous le demande, débarrassez la vie politique de ces malfaisants qui depuis 30 ans pourrissent le débat politique. Placez là derrière moi, placez là derrière moi, loin derrière, loin derrière. Nous sommes mélangés et heureux de l’être, nous sommes la nouvelle France. »

COMMENTAIRE A CHAUD

Pas trop le temps aujourd’hui car il faut rencontrer des gens.

Il est effectivement nécessaire d’être devant Marine Le Pen. A Tarascon la tâche est encore moins aisée qu’ailleurs étant donné le score fait par le FN aux élections régionales. Il y a des explications à cela et je n’entrerai pas dans le détail mais il est bien évident que cela à un lien avec une population issue de l’immigration importante dans notre ville. Ainsi l’électorat se radicalise à droite alors qu’il n’a de réponse à ses problèmes que dans les propositions d’une radicalisation à Gauche sur la candidature de Jean Luc Mélenchon.

Car en effet, qui répond aux préoccupations de ma boulangère, de mon boucher ou encore de mon dentiste, de cette famille d’origine immigrée en quête de logement et qui se considère lésée, de cet autre qui parce qu’il oppose cette dernière à sa communauté de gitans avec une violence verbale qui en dit long sur l’exacerbation que peut provoquer le discours du Fn ?

Je pourrais citer des dizaines d’exemples de ce type qui expliquent en partie la progression de Jean Luc Mélenchon. LE SEUL A PROPOSER UN PROGRAMME AUDACIEUX ET COHERENT, UN PROGRAMME QUI SATISFAIT ET DONNE UNE REPONSE A CES PREOCCUPATIONS.

Dans les milieux les plus modestes, de toutes origines, lorsque ces propositions arrivent, elles sont bien accueillies. Un sondage révèle que la préoccupation essentielle des français et le pouvoir d’achat. Le SMIC à 1700 € est la première réponse. Ensuite vient l’emploi pour lequel le Front de Gauche avance des propositions solides en liant une politique de réinvestissement dans les entreprises en mettant un terme à la politique de financiarisation qu’elles pratiquent en combattant les délocalisation par une autre orientation de la politique européenne, etc.

Mais il y a l’illusion que veut développer la droite selon laquelle la crise qu’elle provoque elle-même serait insurmontable, qu’il n’y aurait pas les moyens de financer nos propositions sociales. Tromperie ! Mais la richesse n’est pas dans la rue des Halles ou dans la rue Proudhon, encore moins dans les Ferrages où dans Souspiron, même pas dans les résidences d’apparence un peu mieux pourvues, elle est la haut dans les tours de la Défense dans les marinas de la côte d’azur, dans les places financieres de Francfort, de Londres, de New York, de Paris ou tout se decide sur notre dos. Les stratégies cde l’Europe et même la guerre.

Ils spéculent avec notre travail, ils se paient des hommes ou des femmes politiques de paille, des Sarkozy, des Le Pen. Ils pénètrent ainsi les milieux populaires à coups de Juppé, de Bayrou, de Borloo et y compris à gauche ils sèment le trouble, s’emparent dee thèses du social libéralisme et  de la social démocratie, porte de sortie en cas d’échec ! Comment ? tout simplement en maitrisant l’information, avec parfois directement votre argent comme le prouvent de nombreuses affaires !

Et nous pauvres imbéciles nous devrions digérer cela ! Vous le Boulanger, vous le Boucher, vous le médecin, vous la ménagère, vous la retraitée, vous le chômeur, vous les jeunes, vous le libre penseur, vous le franc-maçon, vous le chrétien qui se dévoue pour aider les autres, vous le syndicaliste, vous, même l’élu de droite qui tente de justifier l’injustifiable, vous même qui vous faites envelopper par la fumée du discours d’extrème droite déguisé en discours social, vous tous héritiers de la République, faudrait un peu réagir, comme le font déja presque un français sur 7. C’est pas si mal mais y a du chemin à faire !

LES ROIS, LES PRINCES SONT TOUJOURS VIVANTS. AU FIL DES SIECLES ILS CHANGENT DE COSTUME ET DE LANGAGE. NE SOYONS PAS COMME CERTAINS, LEURS VALETS, CAR ILS NOUS EXPLOITENT TOUJOURS ! LA REPUBLIQUE NOUS APPELLE…REPONDONS LUI AVEC MELENCHON.

 

 

 

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...