• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > Archives pour février 2012

Guéant le civilisé…

Posté par jacques LAUPIES le 7 février 2012

Guéant le civilisé... dans POLITIQUE P1030493-300x225

Il me semble reconnaitre Cadaques (oeuvre de JC Quilici)

Comme sans doute beaucoup de monde je n’aurais pas eu l’attention attirée par la déclaration de Claude Guéant à propos des niveaux de sa hiérarchisation concernant les civilisations, si les médias ne s’étaient emparées d’elle (dans quel but ?)

Mon dico me donne la définition suivante du mot : « [i]Ce qui caractérise la vie culturelle et matérielle d’une société humaine » Le Petit Larousse est plus généreux :  «1. Ensemble cohérent de sociétés ou de cultures ; 2. ensemble des caractères sociaux, culturels, etc. ; ensemble de traits correspondants qu’elles partagent : civilisation africaine, chinoise, européenne.  3. Période de rayonnement de particulière richesse culturelle d’une ou plusieurs sociétés, cultures, etc. , ensemble de traits correspondants. La civilisation grecque à son apogée. 4 ensemble  des comportements, des valeurs supposés témoigner du progrès humain, de l’évolution positive des sociétés (par opposition à barbarie). »[/i]

Y en a pour  tout le monde y compris pour ce cher Claude Guéant, notoirement réputé « civilisé » et qui n’en loupe pas une, comme ses collègues Ministres, pour laisser entendre que certains autres ne le seraient pas aussi bien que nous. Même Frédéric Mitterrand a tenté d’expliquer ce que d’aucuns considèrent comme un dérapage. Sauf, que si dérapage il y a, il est très contrôlé. Cela afin d’enfoncer un peu plus le clou de l’anti-islamisme.

Monsieur Guéant, si telle est votre intention je rappellerai à votre auguste mémoire que notre civilisation européenne, française ou tout simplement occidentale à laquelle  vous vous référez a longtemps toléré que l’on opprime les femmes, qu’elle a hélas accepté, subi (ou su résister) à l’oppression ethnique ou raciale, quant à la haine sociale je pense qu’il est inutile de vous dire qu’elle se pratique à notre porte devant laquelle je vous invite à balayer. Dont acte, nous avons un peu progressé tout de même. Apparemment nous vivons un temps d’arrêt !

La liberté oui, mais il reste beaucoup à faire, ne parlons pas de l’égalité, elle n’existe pas encore, quant à la fraternité nous savons tous qu’elle a ses limites et qu’elle a grand besoin pour exister des deux premières.

Notre République, nos valeurs républicaines sont parfois un exemple pour les autres civilisations qui nous font l’honneur de s’en inspirer. Nous ne les avons pas toutes inventées, elles sont l’aboutissement  de la réflexion et souvent de l’action de peuples, d’autres civilisations parfois bien lointaines et qui nous ont inspiré.  Elles relèvent parfois d’un dépassement de contradictions accompli dans les luttes, les nôtres, mais aussi celle de l’humanité toute entière.

Et cela n’est pas fini. Nous avons beaucoup à apprendre, du passé du  présent et dans l’avenir. Avant de nous poser en censeur d’une autre civilisation ! Voyez-vous je me préfère dans mon rôle de critique permanent d’un système, je dirai presque de ma civilisation, si je devais me positionner selon vos critères, que d’aller laver le linge sale des autres.

Pourtant j’aime mon pays, j’aime ma République, j’aime ceux qui  ont lutté pour la défendre alors qu’ils n’avaient rien et que d’autres qui avaient tout l’ont trahie. Je la respecte même dans ses injustices, parce que sa démocratie, je le sais, n’est pas parfaite et qu’elle se cherche.

Je sais qu’il est des hommes qui ne pensent pas comme moi qui cependant veulent le bonheur  de leur pays et le servent à leur façon (y compris dans mon pays). Je les respecte aussi  mais rien ne serait plus faux que de leur dire je suis supérieur à vous  pas plus que j’appartiens à une civilisation meilleure, ou à une culture supérieure.

Comment peut-on dire cela , alors que l’on envoie la soldatesque pour défendre nos intérêts et non comme vous le prétendez leur liberté, un peu partout dans le monde ? Enfin là où c’est encore possible car fort heureusement il existe d’autres nations pour nous dire : mêlez vous de ce qui vous regarde ! Et même si ces nations sont inspirées par les même sentiments égoïstes, les mêmes intérêts que nous, jamais nous ne règlerons par la force,  hormis de croire à un retour en arrière de l’humanité ou l’on faisait en sorte que les peuples soient identifiés à leurs  exploiteurs et à leurs tyrans.

Même le soldat français engagé, parfois pour ne pas être chômeur, qui meurt en Afghanistan ne meurt pas pour la patrie, pas plus que pour des valeurs qui ne vous appartiennent pas !  Et le rebelle afghan ne meurt pas seulement pour défendre un mode de vie qui intègre l’esclavage des femmes. Il meurt  aussi pour défendre son territoire et ce qui constitue sa culture, à lui, que vous n’avez pas le droit de détruire. C’est ainsi que l’on a détruit  les civilisations précolombiennes ou africaines, acte sur lequel pleurnichent parfois des gens de votre classe.

Et pour tout vous dire Monsieur Guéant même la distinction, le découpage de la planète en civilisations n’empêchera pas que l’humanité entière possède des valeurs universelles qui se sont imposées à l’espèce humaine pour assurer sa survie dont les moindres ne sont pas la solidarité et cette chose indéfectible : l’amour.  Il faut des gens comme vous pour jouer avec  les dérapages des autres et tenter ainsi de faire oublier, en stigmatisant des civilisations, que la vôtre est imparfaite.

Des gens qui meurent de froid, qui peinent à vivre quand d’autres ne savent même pas comment se divertir avec leur fortune témoignent d’une « civilisation », la vôtre,  qui n’a de leçon à donner à personne. Et si elle y prétend qu’elle soit alors digne d’un exemple qui puisse inspirer les autres peuples.

Ce n’est pas par des affirmations de supériorité que l’on convainc ses voisins de ce que nous estimons être notre meilleure façon de vivre. Bien au contraire. Soyons plus modeste il ne nous entendrons que mieux.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Mélenchon : « il faut augmenter les salaires ! »

Posté par jacques LAUPIES le 6 février 2012

 

 Le candidat du Front de Gauche était au Grand Jury, sur RTL, Figaro et LCI. Face, à Etienne Mougeotte, Eric Revel et Jean-Michel Apathie, autrement dit en territoire hostile, Jean-Luc Mélenchon a insisté sur l’importance d’augmenter le SMIC et a explicité sa position sur l’Europe.

Le débat s’est ouvert sur une question d’actualité : les propos du ministre de l’Intérieur : « Monsieur Guéant confond un principe politique, le respect des droits de l’homme, et ce qu’est une civilisation ». C’est pour le candidat du Front de Gauche une nouvelle dérive, une provocation de Claude Guéant.
Pour Jean-Luc Mélenchon, il reste des différences entre l’UMP et le FN, mais « nous sommes inquiets. Lorsqu’on regarde ce qui s’est passé depuis ces deux dernières années, on voit qu’il y a de plus en plus de convergences. L’UMP a abattu les digues qui le séparait du Front National.»
Il a ensuite était questionné sur une proposition commune à L’UMP au Front National, qui sont tous les deux pour l’apprentissage à 14 ans. « Nous nous sommes contre, mais pas parce que les deux autres sont pour. On pense qu’on a besoin d’élever le niveau, d’amener toujours plus de jeunes au BAC, y compris professionnel. Dans de nombreux cas, les jeunes on pousse les jeunes en apprentissage pour les sortir de l’école. Et 25 % des contrats d’apprentissages sont brisés dans les 3 premiers mois, après les jeunes sont dans la nature. Il faut les maintenir sous statuts scolaire. »

Interrogé sur la faisabilité d’élever le SMIC à 1700 euros, Jean-Luc Mélenchon a expliqué que « le but est d’élever toute l’échelle des salaires en faisant levier avec le SMIC. La CGT, les partenaires sociaux le disent bien, il faut augmenter les salaires. » Pour le candidat, la mesure est avant tout humaine : « le SMIC c’est à peine au dessus du seuil de pauvreté, on ne peut pas vivre dignement avec 1000 euros par mois». Mais c’est aussi une mesure économique : « c’est de la relance par la consommation. C’est un transfert. 10 % de PIB à récupérer du capital pour le réinjecter dans le travail. »

Les journalistes ont ensuite longuement insisté pour savoir si le Front de Gauche ne demandait pas au fond, à sortir de l’Euro. Non, pour Jean-Luc Mélenchon, mais « il faudrait que l’euro soit beaucoup plus faible, c’est le principal poids qui pèse sur la compétitivité. Ce n’est pas le travail, les Français battent des records de productivité. Nous devons faire bouger le curseur en Europe pour faire baisser l’euro. »
Et quant au prochain traité, « il faut le refuser, par référendum ». Jean-Luc Mélenchon insiste bien : « on ne veut pas sortir de l’Union Européenne, on veut un autre traité, avec des exigences sociales, pour éviter le dumping [...] Et surtout avec une refondation de la banque centrale européenne. »

Enfin le candidat a rappelé qu’il était disponible pour discuter avec Hollande, mais pas pour négocier avant le premier tour des élections, s’inscrivant dans la stratégie qui a toujours était celle du PCF. Sa priorité reste de se battre contre les idées du front national, « sur le terrain, argument contre argument. »
Mélenchon a conclu le débat avec des journalistes en regrettant n’avoir pu être plus concret.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Déclaration du PCF sur les couts de la filière nucléaire

Posté par jacques LAUPIES le 4 février 2012

La cour des comptes vient de publier son rapport sur les couts de la filière nucléaire. Il met en évidence l’importance de ce secteur dans la vie économique de la nation au cours des décennies écoulées et dans la période actuelle pour un résultat où l’électricité est en France parmi la moins chère des pays européens, résultat objet de biens des convoitises tant à l’extérieur de nos frontières qu’à l’intérieur.

 

En effet, si les chiffres annoncés par la cour des comptes sont légèrement supérieurs de ceux provenant d’autres estimations, il n’en demeure pas moins que toutes les estimations convergent pour considérer que l’électricité produite à partir du nucléaire civil est très sensiblement moins chère que celle produite à partir du gaz, du fuel, du charbon et de toutes les énergies renouvelables – hydraulique exceptée – au stade actuel de leur développement technique et économique.

 

Ce rapport confirme indirectement que ce n’est pas la concurrence qui fait baisser les prix, et que celle-ci ne vise qu’à augmenter la facture énergétique des Français. Au contraire, si ceux-ci bénéficient encore d’une électricité moins chère qu’ailleurs, c’est grâce aux investissements consentis par des générations de Français dans l’hydraulique puis le nucléaire. Il est juste qu’ils continuent à en bénéficier demain.

 

La loi Nome qui vise à les en spolier doit être abrogée.L’importance des sommes en jeu souligne également l’effort à faire pour améliorer la sureté des centrales – actuelles et futures – Et les communistes ne cesseront d’affirmer que tous les recommandations et exigences demandés par l’ASN pour améliorer la sureté doivent être effectuées par les exploitants, et en premier lieu par EDF.

 

L’atout constitué par le nucléaire civil, pour être maintenu et conforté, doit s’accompagner d’un souci permanent de sécurisation, tant sur le plan matériel qu’humain.

 

Au-delà des controverses que ne manqueront pas de susciter tel ou tel aspect du rapport, celui-ci constitue un élément important pour alimenter le début public que le Front de Gauche appelle à mener pour définir la politique énergétique de la France.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Le PCF dénonce les attaques ignobles des soutiens de Marine Le Pen

Posté par jacques LAUPIES le 3 février 2012

 

Jeudi 2 février, lors de la présentation de ses soutiens par Marine Le Pen, un certain Michel Ciardi, fondateur d’une association confidentielle baptisée « Union des Français juifs », s’en est violemment pris au PCF, attaquant « les communistes et les Verts (qui) soutiennent le Hamas, qui veut terminer le travail qu’Hitler a commencé ». Pour lui, « ce sont de braves gens qui n’aiment les Juifs que morts et ne veulent pas les voir vivants », n’a-t-il pas hésité à dire.

Cette attaque est ignoble, digne de la fange dans laquelle le Front national n’hésite pas à se vautrer. La manœuvre, en plus d’être misérable, est grossière. Elle aura du mal à faire oublier à quelle point antisémitisme et extrême droite française sont les deux faces de la même pièce.

Le PCF est déterminé à ne pas céder un pouce de terrain devant le discours de haine de Marine Le Pen et de ses amis !

COMMENTAIRE

Insupportable de voir ainsi traités les communistes dont chacun sait qu’en tous temps ils n’ont jamais fait d’assimilation entre d’une part le lobby sioniste largement soutenu par ceux de la finance internationale et de certains politiques américains et d’autre part le peuple d’Israêl essentiellement adepte de la religion juive.

Le comportement des dirigeant israéliens qui continuent à nier la nécessité d’un état palestinien est évidemment condamné. Mais les communistes et les verts, est -il utile de le dire,  ne soutiennent pas les excès du Hamas, lequel d’ailleurs est un mouvement de résistance qui puise sa force et son existence dans la politique de colonisation des territoires palestiniens.

J’en reviens à ces soutiens de Marine Le Pen qui ont bien le mérite de mettre en évidence ce qui peut se cacher derrière le FN à l’insu des électeurs dont la naîveté de certains risque bien de les entrainer dans des impasses douloureuses.

La falsification, par certains pro-fascisants, de la position communiste sur le problème israélien rejoint dans sa grossièreté, celle à laquelle ils tentent de se livrer  sur la collaboration pendant la guerre de 39/45 et qui tentent d’accréditer l’idée tout aussi impensable et monstrueuse que la collaboration a été inspirée par la gauche française.

Quand on est la cible d’un tel degré de mensonges ou d’insinuations, il convient de ne pas laisser faire et de les dénoncer impitoyablement ne serait-ce que pour protéger la jeunesse de ce pays,

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Colloque organisé par la CGT sur la question de l’eau

Posté par jacques LAUPIES le 2 février 2012

fichier doc Réunion UL ARLES CGT

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

12345
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...