• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

Nouveaux philosophes en perte de nouveauté

Posté par jacques LAUPIES le 24 novembre 2011

p1030116.jpg

BHL : Je le verrais bien à la tête d’un ministère des anciens combattants, dédié à la cause du pétrole et du sionisme  ? Au moins là il est sur qu’à gauche ou à droite, il peut trouver une place. Enfin dans une certaine gauche et une certaine droite…Ne généralisons surtout pas ! C’est peut-être pour cela que Sarko veut faire un package de l’ensemble des sacrifiés à qui souvent on n’a pas demandé leur avis.

Le  « pauvre » BHL me fait parfois de la peine. Il faut bien un peu de compassion pour les intellectuels de son espèce ! On se demande s’ils méritent des coups de pieds au cul ou le divan freudien !  Sa position et son action concernant la Lybie et ses pitoyables tentatives de les expliquer devant une journaliste, cependant conciliante, dans l’émission de Ruquier d’un samedi soir, m’ont conforté dans l’opinion que je me fais de cet opposant très caviar devenu allié de la droite carnivore.

Après  quoi peut bien courir ce playboy apparemment comblé par la vente de sa littérature et une divinité du show business. Enfin divinité ? J’exagère un peu !

Il n’empêche que la télévision nous abreuve de ces personnages aux bavardages prolifiques et hautement philosophiques. A croire que notre avenir repose sur quelques dizaines (j’exagère encore…à la hausse) de penseurs qui de ce fait envahissent les kiosques à journaux de gare, les libraires en mal de vente,  ou vient paitre ce que l’on appelle improprement les moutons de la couche moyenne, en  demande de spiritualité bien pensante.

Les moutons ont cette supériorité : ils décèlent les mauvaises herbes et ne se laissent pas empoisonner.  J’ai appris cela de mon grand père qui lui n’avait que des chèvres lesquelles d’ailleurs ne  se laissent tout autant pas berner par les plantes toxiques.

A croire, en scrutant les vitrines de libraires, que certains éléments de l’espèce humaine dans leur parcours vers l’humanisme, n’ont pas,  à défaut de l’instinct animal qui les a quittés,  la perspicacité qui doit caractériser tout être pensant. Sinon comment expliquer qu’on leur offre une littérature fabriquée par les modes, les faits divers les plus sordides, la personnalisation outrancière de la vie politique, sociale ou culturelle sous des aspects s’appuyant plus sur l’émotion que sur la raison.

Marx disait que l’homme est un être social. Cela bien entendu explique  les carences  constatées en la manière de penser de chacun de nous, de se comporter à un moment donné de notre évolution et de notre histoire. Mais cela explique aussi les traits de lumière qui peuvent parfois s’emparer d’un individu et de tout un peuple.

Je n’aurai pas l’outrecuidance de parler à égalité avec BHL, FIENKELK RAUT ou même ONFRAY (un libertaire que j’aime bien) ou ce petit nouveau qui apparait de plus en plus sur le petit écran et nous sert des leçons de philosophie propres à faire fuir ma curiosité en ce domaine tant ses approfondissements, dont je peux comprendre la nécessité, sont inaudibles à ma primarité.

Non je jette l’éponge ! Mais ce dont je suis sur c’est que leur propension à fuir la théorie marxiste sur l’aliénation du travail et la lutte des classes qui en découle, emmène les téléspectateurs à gober toutes leurs insanités comme d’ailleurs l’explique  ce journaliste du Monde à propos d’une émission de France culture traitant de l’immigration (cliquer sur le lien) et à laquelle Finkielkraut participait. (Critique toujours d’actualité bien que datant de 2007)

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2007-01-08-Alain-Finkielkraut

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Danielle Mitterrand, un être aussi modeste que juste et généreux (communiqué du PCF)

Posté par jacques LAUPIES le 22 novembre 2011

Danielle Mitterrand, disparue ce jour, était une personnalité, belle et forte, de la vie politique et de la société française. Engagée très jeune dans la Résistance, Danielle Mitterrand a poursuivi tout au long de son existence son combat implacable pour la justice, les droits et la dignité du genre humain. A la tête de France-Libertés, Danielle Mitterrand s’est engagée pour un monde meilleur, sans discrimination, sans domination, pour un monde de partage et de biens communs.

Femme de rassemblement, elle avait à cœur de faire vivre les principes fondateurs de notre République et les valeurs démocratiques de notre pays.

Les communistes l’ont maintes fois retrouvée dans des combats communs et garderont le souvenir d’un être aussi modeste que juste et généreux.

Danielle Mitterrand, un être aussi modeste que juste et généreux (communiqué du PCF) dans POLITIQUE mitterrand_2

Mon commentaire

Il est bien connu que la pensée et les paroles des gens déterminent la sympathie, ou l’inverse, que l’on peut avoir à leur égard. Les actes sont encore plus significatifs.

Il y a parfois dans les personnages publics, tout autant que chez ceux que l’on cotoie tous les jours, au fil du temps des sentiments de respect, parfois d’amitié lorsqu’ils sont proches, qui naissent et se consolident.

Cela tient souvent, hélas à ce que l’on dit d’eux, et notre choix est souvent un pari, lorsqu’ils sont éloignés de nous. Avec Danielle Mitterrand on avait envie de parier sur sa générosité et son courage. Du courage il en a fallu dans sa position parfois pour marquer sont attachement à des valeurs de justice et d’équité dans un milieu qui répondait à ses idéaux, probablement pas au niveau ou elle l’aurait souhaité.

Elle y est cependant restée fidèle sur l’essentiel comme elle a su probablement l’être dans sa vie familiale. Position difficile et rare.

Un commentaire relevé sur un site finissait par ce mot en évoquant sa personnalité : « Chapeau ! » Elle le mérite bien.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Emmanuelle Bonhomme rencontre Midi Libre

Posté par jacques LAUPIES le 21 novembre 2011

p1030094.jpgp1030093.jpg

Adrien Boudet et Yvon Richard, journaliste et photographe à Midi Libre s’étaient déplacés pour interwiever Emmanuelle Bonhomme, candidate à l’élection législative sur la 16ème circonscription qui concerne essentiellement les communes d’Arles, Les Saintes-Marie, Miramas et Tarascon où  précisément réside la candidate.

Candidate libre présentée par le PARTI COMMUNISTE sous l’égide du FRONT DE GAUCHE donc porteuse du programme élaboré par ce regroupement de Partis et organismes qui se retrouvent rassemblés notamment sur la candidature de Jean Luc Mélenchon, Emmanuelle Bonhomme a développé ses motivations et las raisons de son engagement.

 Nous publierons ultérieurement des extraits de son interwiev.

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Une semaine nucléaire

Posté par jacques LAUPIES le 20 novembre 2011

Le samedi est souvent le jour ou se fait le bilan de la semaine.

Petites phrases, spéculations sur elles par l’adversaire, deviennent monnaie courante !

Ce samedi, tout le monde parle du nucléaire avec une légèreté déconcertante. Quelque politicien à l’affut des contradictions  de la gauche (Copé entre  autre) a essayé jeudi  de tirer ses deux contradicteurs MELENCHON d’abord et LANG dans les filets de la discorde.  Le premier en a profité pour dire ce que propose le Front de Gauche, qui appelle à un débat national et à un référendum pour trancher la question du devenir de la politique énergétique dans notre pays.

Evidemment  cela peut déranger dès lors que l’on consulte le peuple. Nos républicains royalistes en herbe n’aiment pas çà.

 p1000181.jpg

Ah les moutons ! On les adore

Quant au second contradicteur Jack,  le dandy toujours disponible pour les exhibitions télévisées,  il  est resté dans  son rôle de possible Ministre de l’éducation nationale. Remplaçant Eva la verte défaillante, laquelle avec l’accord PS/EELV a préféré se coucher plus tôt (ce n’est peut-être qu’un début avant qu’on ne lui suggère d’aller définitivement au lit!). Le sujet devait un tantinet l’embarrasser.

Mais je ne voudrais pas être cruel avec ces deux là car au fond ils développent des idées souvent intéressantes mais comment s’en apercevoir dans le rôle que les médias en campagne (généralement  pour qui vous savez) veulent leur assigner.

Fillon, qui n’en perd pas une, à son poste,  parle comme Copé. Ces deux amoureux de la France, qu’ils disent, ne manqueraient pas une occasion de se jeter un peu plus dans les bras des lobbies du privé (y compris ceux qui voudraient bien tirer demain le meilleur parti des énergies nouvelles) si demain les français avaient la mauvaise idée de les réélire.

A défaut d’avaler des couleuvres Hollande tente d’avaler le lézard vert oubliant que les deux sont très indigestes ! Hypothéquer la politique énergétique, question fondamentale dans le développement économique d’un pays comme la France, à des fins électorales en dit long sur l’envergure du leader socialiste (ou de ses conseillers)

Je suis de ceux qui estiment que les progrès des sciences et des technique doivent-être absolument maitrisés pour ne pas avoir des effets secondaires désastreux. Un remède prolonge la vie  mais nécessairement il perturbe celle-ci. Cela doit se gérer. La question primordiale est de savoir quel est le statut du malade, du médecin ou du laboratoire. Et ou se situe l’intérêt général dans l’affaire !

Le nucléaire est incontestablement un remède pour notre économie. Il présente des risques majeurs sans nul doute. Il faut les éliminer ! Un point c’est tout ? On ne forme pas des scientifiques, des ingénieurs et des citoyens pour des prunes. A eux de dire. Aux politiques d’en tirer les conséquences.

Il n’est pas de bon ton de spéculer la dessus !

Moi qui aime bien rire de vous je vous dis : un peu de sérieux messieurs-dames.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Un vendredi maigre : télé, travail bénévole, discussion, lecture de l’Huma, etc.

Posté par jacques LAUPIES le 19 novembre 2011

p1020108.jpg

Au sommet ils ont réalisé une révolution sociale parce qu’à la base les travailleurs étaient en lutte ! Cétait 1936, le Front populaire ! L’histoire ne se répète pas mais elle enseigne.

Ce vendredi n’a rien d’extraordinaire sauf qu’il fait un temps magnifique dont j’ai profité en allant faire mes courses au LIDL. Que ce soit dans le discount ou bien à SUPER U ou je me rends régulièrement le constat est le même, la note est toujours plus salée. La valse des étiquettes est  la danse du moment !

De retour, un peu en retard, je loupe les informations télévisées que d’habitude je regarde à 13 h pile ! Pas grave j’aurais la mouture du soir ! Et, sauf si quelque enlèvement ou quelque catastrophe, naturelle ou pas, viennent  exciter nos journalistes nécrophages, je retrouverai  en soirée la répétition du JT.

J’ai le temps de voir un bout d’émission médicale sur la 5 « allo docteur » ou l’on disserte sur la sexualité des personnes atteintes de maladies cardiovasculaires. Vu mon âge et mon état de santé le sujet m’intéresse.  On n’est jamais assez prudent et mieux vaut s’informer.

J’aime bien cette émission qui doit contribuer à la prolongation de nos vies en nous présentant toutes sortes de possibilités de soins que la médecine et les sciences mettent à notre portée. Enfin : devraient mettre à notre portée. Au passage je dois dire que j’ai apprécié ce médecin syndicaliste qui, mercredi ou jeudi, est venu vertement remettre à leur place nos gouvernants lesquels, au prétexte de tricheries des patients, ne cessent de réduire les facilités d’accès aux soins.

Bref aujourd’hui j’aurais appris que lorsque Fernande ne produit pas les effets escomptés les cardiaques doivent prendre conseil avant d’utiliser le viagra. Mais bon,  j’ai toujours pensé comme Brassens, que si ça ne marche pas avec Fernande on peut toujours tenter avec Félicie. A moins que Félicien…La motivation, c’est bien cela seul qui compte !

Une bonne partie de l’après midi j’ai discuté avec un client de mon agence, un jeune homme en quête de travail et relativement conscient que son entourage et sa génération sont  en perte de solidarité lorsqu’il s’agit de défendre leurs droits, plus enclins à rechercher l’assistanat ou la débrouille, que la lutte organisée.

Je dis bien organisée car, par les temps qui courent,  la spontanéité semble ravir les bobos en mal de révolution. Un comportement qui n’est pas nouveau dans la petite bourgeoisie et les semi déshérités qui s’y assimilent sans pourtant en être.

Raison de plus, ai-je dit à ce jeune homme, de s’organiser et d’aller au devant  de ceux qui s’interrogent sur leur avenir avec inquiétude et vivent souvent d’expédients. Il y a mieux à faire dans une France riche et prospère (pour peu que son peuple s’en mêle sérieusement)

La soirée se termine devant la télé. Info à l’appui mes convictions se raffermissent.  Il faut s’organiser !

Je suis assez d’accord avec Philippe Corcuff qui conclut dans l’Huma du jour : « Il y a vraisemblablement au PCF, au Parti de Gauche, à Europe Ecologie les Verts, chez les alternatifs, chez les Objecteurs de croissance, à Alternative Libertaire, à Lutte Ouvrière, au NPA et ailleurs, diverses expériences localisées mal connues pour fabriquer autrement de la politique à partir du quotidien des exploités et des opprimés. » 

A condition, j’ajouterai, de trouver le dénominateur commun ! Et si c’était le Front de Gauche ?

Finalement ce vendredi n’a pas été si maigre que cela.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

123456
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...