• Admin.du Site

  • Archives

Un Prince et un Directeur de Gazette en 1788

Posté par jacques LAUPIES le 29 novembre 2011

Ne peut-on imaginer le dialogue d’un puissant Prince de la France féodale, cependant vassal de quelques financiers florentin,  dissertant  avec l’un des directeurs de la gazette  de France laquelle,  à la veille de la révolution française se gardait bien d’évoquer le climat inhérent à l’avènement de cette dernière.

Le Prince  - Mon cher si vous continuez à laisser vos journalistes dans la neutralité ou, pire, si vous les encouragez dans la liberté d’expression sur des sujets économiques et politiques le peuple ne va pas tarder à prendre la Bastille

Le Directeur de la Gazette – Mais Monseigneur il vaut encore mieux que j’excite leur esprit frondeur en devançant leur colère, cela fait débat, les divise, cela les fixe chacun dans leur camp.

Le P – Hum oui l’idée n’est pas mauvaise mais c’est un peu risqué. Dites à vos éditorialistes de divertir…ou de faire peur. Cela fera oublier l’augmentation de la gabelle et la fin de la poule au pot. Soyez attentif et trouvez-moi un révolutionnaire qui tue sa femme et ses enfants. Mettre en cause l’esprit révolutionnaire qui détruit la famille, voila ce qu’il faut…

Le DG – Nous en avons bien un en ce moment mais il n’a pas tué sa femme et ses enfants et on n’est pas surs qu’il soit un violeur.

Le P – Cherchez ailleurs  celui dont vous parlez n’est pas un révolutionnaire !

Le DG – Oui je sais, mais il peut devenir dépendant d’eux ! Enfin  vous l’avez bien compris Monseigneur puisque vos services secrets le traquent dans toutes les auberges du royaume !

Le P – Cela devient inutile, il n’a guère de chance de devenir un martyr héroïques !

Le DG – Erotique ou héroïque ? Excusez moi avec l’âge  j’entends mal ? Vous savez la faim et la misère des indiens d’Amérique ou des esclaves africains ont un effet semblable dans nos chaumières affamées et en plus, quand vos sujets  les découvrent ils se plaignent moins des restrictions que leur impose votre majesté.

Le P – C’est vrai…

Le DG – Après ils auront bonne conscience de leur mauvaise conscience !

Le P – Oui tout dépend comme le sujet sera traité. Gardez-vous d’associer les conquistadores à  la déchéance des indiens et nos armateurs au commerce des esclaves.

Le DG – Il n’y a qu’une solution pour cela faire des uns des soumis naturels et des autres des êtres inférieurs. Tous des victimes quoi ! Nous trouverons bien quelque philosophe pour expliquer cela aux moins idiots de nos congénères qui se mettraient à réfléchir.

Le P – Je l’admets  j’en connais un parmi mes courtisans qui fera l’affaire. Je vais l’envoyer en expédition humanitaire, cela fera oublier mes canonnades couteuses chez ces sauvages. Mon proche conseiller m’a toujours dit que les africains n’étaient pas encore tout à fait majeurs.

Le DG – Et ne dit-il pas que les chinois sont cruels à défaut d’être intelligents et productifs ?

Le P – Ah oui le monde bouge, voyez cela, même les  Perses ! Quant aux Ottomans n’en parlons pas ! La méditerranée est infestée de ces barbares mauresques qui piratent nos navires. Heureusement ils ont des pratiques religieuses que  mes sujets n’apprécient pas.  Ca aide ! Même les héritiers de Moïse sont prêts à mettre à feu leurs bombardes contre eux.

Le DG – Ah ceux là ils auraient mieux fait de ne pas traverser la mer rouge, ou simplement le Nil à ce qu’on dit !

Survient un messager :

-          Sire voici un message. Les banques de Florence, d’Athènes et de Madrid sont en faillite et celle de  Germanie ne veut pas les sortir de ce mauvais pas.

-          Ah les temps sont durs pour les Princes…et pour les banquiers.

-          Allons, allons, du courage Monseigneur, on va expliquer çà vos sujets tout le dévouement que vous portez à la noble cause de l’indépendance et de la liberté et, avec un peu de chance, ils accepteront de mettre la main à la poche ! La Gazette est là pour ça.

Theophraste renaudot.png

Théophraste Renaudot, précurseur de la presse écrite.

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...