• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Un vendredi maigre : télé, travail bénévole, discussion, lecture de l’Huma, etc.

Un vendredi maigre : télé, travail bénévole, discussion, lecture de l’Huma, etc.

Posté par jacques LAUPIES le 19 novembre 2011

p1020108.jpg

Au sommet ils ont réalisé une révolution sociale parce qu’à la base les travailleurs étaient en lutte ! Cétait 1936, le Front populaire ! L’histoire ne se répète pas mais elle enseigne.

Ce vendredi n’a rien d’extraordinaire sauf qu’il fait un temps magnifique dont j’ai profité en allant faire mes courses au LIDL. Que ce soit dans le discount ou bien à SUPER U ou je me rends régulièrement le constat est le même, la note est toujours plus salée. La valse des étiquettes est  la danse du moment !

De retour, un peu en retard, je loupe les informations télévisées que d’habitude je regarde à 13 h pile ! Pas grave j’aurais la mouture du soir ! Et, sauf si quelque enlèvement ou quelque catastrophe, naturelle ou pas, viennent  exciter nos journalistes nécrophages, je retrouverai  en soirée la répétition du JT.

J’ai le temps de voir un bout d’émission médicale sur la 5 « allo docteur » ou l’on disserte sur la sexualité des personnes atteintes de maladies cardiovasculaires. Vu mon âge et mon état de santé le sujet m’intéresse.  On n’est jamais assez prudent et mieux vaut s’informer.

J’aime bien cette émission qui doit contribuer à la prolongation de nos vies en nous présentant toutes sortes de possibilités de soins que la médecine et les sciences mettent à notre portée. Enfin : devraient mettre à notre portée. Au passage je dois dire que j’ai apprécié ce médecin syndicaliste qui, mercredi ou jeudi, est venu vertement remettre à leur place nos gouvernants lesquels, au prétexte de tricheries des patients, ne cessent de réduire les facilités d’accès aux soins.

Bref aujourd’hui j’aurais appris que lorsque Fernande ne produit pas les effets escomptés les cardiaques doivent prendre conseil avant d’utiliser le viagra. Mais bon,  j’ai toujours pensé comme Brassens, que si ça ne marche pas avec Fernande on peut toujours tenter avec Félicie. A moins que Félicien…La motivation, c’est bien cela seul qui compte !

Une bonne partie de l’après midi j’ai discuté avec un client de mon agence, un jeune homme en quête de travail et relativement conscient que son entourage et sa génération sont  en perte de solidarité lorsqu’il s’agit de défendre leurs droits, plus enclins à rechercher l’assistanat ou la débrouille, que la lutte organisée.

Je dis bien organisée car, par les temps qui courent,  la spontanéité semble ravir les bobos en mal de révolution. Un comportement qui n’est pas nouveau dans la petite bourgeoisie et les semi déshérités qui s’y assimilent sans pourtant en être.

Raison de plus, ai-je dit à ce jeune homme, de s’organiser et d’aller au devant  de ceux qui s’interrogent sur leur avenir avec inquiétude et vivent souvent d’expédients. Il y a mieux à faire dans une France riche et prospère (pour peu que son peuple s’en mêle sérieusement)

La soirée se termine devant la télé. Info à l’appui mes convictions se raffermissent.  Il faut s’organiser !

Je suis assez d’accord avec Philippe Corcuff qui conclut dans l’Huma du jour : « Il y a vraisemblablement au PCF, au Parti de Gauche, à Europe Ecologie les Verts, chez les alternatifs, chez les Objecteurs de croissance, à Alternative Libertaire, à Lutte Ouvrière, au NPA et ailleurs, diverses expériences localisées mal connues pour fabriquer autrement de la politique à partir du quotidien des exploités et des opprimés. » 

A condition, j’ajouterai, de trouver le dénominateur commun ! Et si c’était le Front de Gauche ?

Finalement ce vendredi n’a pas été si maigre que cela.

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...