• Admin.du Site

  • Archives

A voir

Posté par jacques LAUPIES le 17 mai 2011

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Strauss Kahn : une affaire pour réfléchir…

Posté par jacques LAUPIES le 17 mai 2011

Apparemment la situation ne s’améliore pas pour DSK qui se voit maintenu en prison jusqu’à parution devant un jury  qui se prononcera sur la suite à donner.

Cela laisserait supposer que le dossier d’accusation est assez solide.

Voila donc que certains s’émeuvent de la sévérité voire de la brutalité de la justice américaine et de dire que chez nous elle serait plus douce. J’ai entendu ce commentaire à la télé. On a même indiqué que l’on n’a pas épargné au prévenu  l’humiliation devant la presse en lui organisant une sortie du commissariat menotté. Cela est certes très critiquable.

Mai s en est-il différent chez nous et probablement  dans nombre pays de la planète.

Non ! Pas du tout. Les sociétés ne sont pas dans la discrétion sur la manière de traiter ceux qui transgressent la loi. Que cela puisse épargner parfois  quelque personnalité on le prétend et sans doute y a-t-il quelque vérité sur ce point.

Il suffit d’être attentif aux inculpations et à leur suite dans les multiples faits divers dont nous abreuvent  les médias. DSK méritait-il un traitement différent ? Tout le monde s’accordera à reconnaitre qu’il n’y avait pas de raisons à cela si telle est la pratique habituelle aux USA.

Alors se pose une question, hors les policiers, les juges et les avocats de la défense quel est l’intérêt d’exposer au public une prévenu qui est, jusqu’ à son jugement présumé être innocent. Il n’est un secret pour personne qu’à  New York comme dans la plupart des villes du monde les journalistes sont sollicités  par « copinage » avec des éléments (et parfois pas des moindres) de l’administration judiciaire. Si en France des restrictions ont été apportées (ne pas photographier un prévenu menotté) il existe encore des moyens plus ou moins contrôlés de le jeter à la vindicte publique

Loin de moi l’idée que la presse dût être tenue à l’écart et privée de donner des informations sur une procédure d’inculpation. Mais  lui donner l’occasion d’exposer  au regard du public, hélas traversé par une curiosité  très contrastée, un individu nécessairement affaibli et fragilisé dont on n’est pas sur qu’il soit coupable, ne me semble pas d’une grande utilité pour  la marche de la justice.

Cela vient de se passer avec un homme public célèbre ? Il a une famille et des enfants comme les milliers de ceux qui  connaissent le sort d’être mis en accusation de délits plus ou moins graves sans trop de distinction  sur la gravité des faits qu’en tout état de cause devrait protéger la présomption d’innocence. Il ne saurait-être question de lui accorder des privilèges mais son cas qui ne semble pas être traité dans la douceur devrait attirer l’attention sur les conditions dans lesquelles sont prononcées les incarcérations. Sachant par ailleurs que certains procédés dans  la pratique desquels les moins scrupuleux peuvent se complaire, frappent encore plus durement des personnes démunies sur le plan matériel et parfois également désarmées intellectuellement pour faire face à toutes sortes d’adversités  que génère un enfermement précipité et inattendu.

La douleur que peut ressentir une famille n’efface pas évidemment celle de la victime qui elle aussi a droit à des égards et à une protection et il ne saurait être question d’avantager l’une par rapport à l’autre. Toutes deux sont considérablement frappées  par les scénarios et interprétations, les rumeurs qui vont découler d’actes subis ou commis et non élucidés dans les premiers pas d’un enquête.

Il appartient précisément aux  enquêteurs puis aux juges de faire la lumière. Même imparfaite la justice doit se prononcer. Il s’agit moins de la critiquer ici que de vouloir la perfectionner. Et en ce domaine comme en bien d’autres l’institution judiciaire  n’échappe pas à une réflexion philosophique prenant en compte l’homme et sa place dans la société. Les rapports économiques et sociaux. L’origine et le fondement de la raison et de la pulsion. Etc.

A suivre peut-être…

Inculpation de DSK : réaction de Pierre Laurent (PCF)

C’est une nouvelle consternante. La justice américaine doit faire son travail. Dominique Strauss Kahn doit recevoir le même traitement que tout justiciable.

Si les faits sont avérés, c’est extrêmement grave car le viol est un crime.

En attendant, placer cette affaire au centre du débat présidentiel ne ferait que salir encore notre vie politique. Ne laissons pas la politique tomber dans le caniveau où l’entraîne la personnalisation outrancière des enjeux de 2012.

Les Françaises et les Français attendent des forces politiques un tout autre débat et des engagements concrets pour répondre à leurs attentes.

Le Parti communiste français est décidé à y prendre toute sa place.

Pierre Laurent, Secretaire national du PCF

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Affaire Strauss Kahn vue un peu moins à chaud…

Posté par jacques LAUPIES le 16 mai 2011

Toute la journée de dimanche les chaînes de télé et la radio ont évidemment placé l’affaire de Strauss Kahn à la une de leurs informations.

Les commentaires vont bon train et l’on s’interroge sur une présumée agression qui aurait lieu dans une suite d’un Sofitel à 5000 € la nuit (si j’ai bien entendu) avec l’agression d’une femme de chambre rentrée inopinément dans l’endroit où apparemment on ne l’attendait pas.

Le Président du FMI aurait, sortant nu de sa salle de bains, tenté d’abuser d’elle pour enfin lui imposer une fellation avant qu’elle ne s’échappe.

Il aurait quitté précipitamment  l’hôtel  oubliant du coup des effets personnels et un de ses  téléphones portables. Arrêté dans l’avion qui devait le ramener en France il est resté en garde à vue  et devrait-être déféré devant un juge.  Si  l’accusation s’avérait justifiée il encourrait une peine d prison de 20 ans.

Rocambolesque ou pas cette affaire bouscule quelque peu la vie politique française et ne peut être sans incidence sur les projets formulés par toutes les forces politiques  au sein  du PS et, sans doute à l’extérieur, qui misaient sur sa candidature dont la popularité  a jusqu’ici été soigneusement  entretenue à coup de sondages dont évidemment les initiateurs ne sont pas sans arrières pensées.

Coupable évidemment le socialiste DSK a de fortes chances de disparaitre de la scène politique

Non coupable il trainera la suspicion sur sa conduite et restera pénalisé aux yeux du public et évidemment de son entourage. On peut toujours estimer qu’il pourrait en sortir auréolé puisque victime d’une accusation injuste.  Hypothèse peu probable car c’est bien connu on ne sort jamais indemne de ce genre de situation.

Coup bas ou non, sur le fond,  l’enjeu des présidentielles demeure et les réponses à donner par la gauche à l’attente des français sont à formuler et à populariser. Strauss Kahn représente un courant au sein du PS qui n’existe pas que d’aujourd’hui  et dont les orientations sont porteuses d’une politique imprégnée des conceptions libérales et qui n’entend pas se dégager des contraintes du système.

Le porte parole de ces orientations éliminé ou pas,  celles-ci demeurent et restent la préférence d’une tendance du PS qui veut les imposer aux français. Je ne suis pas de ceux qui considèrent qu’il faut la mettre sur un pied d’égalité avec ce que représente la droite actuelle au pouvoir et qu’incarne Sarkosy. Je pense même qu’il est au niveau du courant dit « ultra libéral » une inquiétude que cette tendance soit contrainte d’inverser, sous la pression de la gauche radicale, la politique de liquidation existante et restante de protection sociale.

Pour être clair les forces les plus conservatrices essaient de procéder à  une recomposition à droite et au centre qui leur permettrait de ne pas s’embarrasser de la social-démocratie que certains  peuvent voir comme le moindre mal.

Le Front National, voie de garage, crédité d’environ 20 % des suffrages, pourrait être associé à l’opération à condition que cela profite à une UMP en quête de suffrages populaires.

Affaire Strauss Kahn vue un peu moins à chaud… dans POLITIQUE sans_titre_3

La voie social-libérale de Strauss Kahn édulcorée par la gauche radicale incontournable peut ne pas satisfaire le monde des milieux  économiques les plus impérialistes. Ces gens ne reculent devant rien notamment aux Etats Unis. L’histoire le prouve.

Alors il faut bien être naïf pour ne pas envisager l’hypothèse  de leur intervention musclée afin de préserver leurs pions préférés dans le jeu d’échec auxquels elles se livrent.

Vue sous cet angle l’affaire Strauss Kahn serait significative des contradictions qui peuvent exister dans les hautes sphères du monde la  finance et des affaires qui sont évidemment une réalité. Mais il n’est pas besoin de cette affaire pour en être conscient.

Cela dit il reste  l’homme et son entourage durement frappés et il n’y a guère, pour l’instant, faute d’en savoir plus, que comme l’on dit «d’attendre que  la justice suive son cours ». Police, justice et médias étant ce qu’elles sont l’opinion populaire va être divisée, manipulée dans tous les sens, et dans l’incertitude.

Le « tous pourris » fera un bond de plus en avant. Certains se précipiteront dans son utilisation.

Pendant ce temps  on exploite des peuples, la richesse est toujours plus grande d’un coté et la misère à  l’identique de l’autre. Il serait grand temps que les « hommes de bonne volonté » épris de justice sociale, d’équité s’attaquent aux racines du mal.

333333333333 dans POLITIQUE

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Strauss Kahn à chaud…

Posté par jacques LAUPIES le 15 mai 2011

Strauss Kahn va  continuer à amuser la galerie.  S’agirait-il de faits réels et si tel était le cas d’une machination contre lui ou simplement d’un écart de ce personnage très sollicité et que certains auraient intérêt à démolir.

A qui essentiellement cela sera-t-il profitable ? Ses adversaires politiques peuvent exister sur sa droite qui peut craindre qu’il entre dans un processus d’une certaine récupération à gauche. Il faut vraiment avoir quelque illusion sur le personnage pour penser cela mais  après tout pourquoi pas ?

 L’hypothèse d’un coup bas venant de sa gauche est peu probable d’autant que tout cela se passe aux Etats-Unis. C’est sans doute dans ce pays qu’il faut chercher le règlement de compte sans oublier qu’il peut y avoir des convergences pour ne pas dire des complicités dans notre hexagone.

Inutile de spéculer  sur une affaire qui a probablement sa source chez quelques lobbies mécontents de lui.

En attendant cela va faire bavasser dans les bistrots et autres lieux ou même avec de l’eau minérale on se saoule paroles. Certains y verront l’abjection d’un individu sans scrupule, d’autre glorifieront ses présumées pulsions viriles. Chacun ira de son couplet et sur le plan politique il va en être de même. Bon courage au PS ! Mais dans cette affaire il ne sera pas le seul à trinquer !

Mais qui ose se poser la question de la présomption d’innocence et donc de la réserve ? Il est vrai que s’agissant du patron du FMI, dont la politique sert d’abord la mondialisation capitaliste la discrétion de vient un exercice presque impossible ! Foutue société des hommes…et des femmes !

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Homophobie : Marie-George Buffet présentera une proposition de loi lundi 16 mai

Posté par jacques LAUPIES le 14 mai 2011

 

Lundi 16 mai, dans le cadre des manifestations destinées à marquer l’IDAHO (International day against homophobia), Marie-George Buffet présentera à la presse la proposition de loi qu’elle vient de déposer à l’Assemblée nationale : « lever les discriminations reposant sur le sexe, le genre et l’orientation sexuelle en matière de filiation ».
Cette proposition de loi a été élaborée avec le concours de représentant-e-s d’association LGBT qui seront également présent-e-s ce jour là.

Conférence de presse
Lundi 16 mai à 18h00 Marie-George Buffet
Espace Niemeyer – Salle des délégations – 2, place du Colonel Fabien 75019 Paris

Parti communiste français

Paris, le 13 mai 2011.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

12345
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...