J’ai la colère…

Posté par jacques LAUPIES le 3 mai 2011

Il m’a suffi de regarder la télévision ce mardi pour constater à quel point cette opération Ben Laden déclenche une vaste mascarade médiatique.

De très sérieux et « officiels commentateurs » et autres spécialistes du terrorisme ont eux-mêmes peine à expliquer le déroulement de l’opération. Photo truquée, assassinat déguisé en légitime défense, immersion d’un cadavre qu’on n’a pas vu pour des raisons obscures. Foules en liesse et célébrant un crime sans jugement. Cela me rappelle la mort de Ceausescu ! On a beau n’éprouver aucune sympathie pour l’un ou l’autre on est en droit de demander qu’un tribunal les juge,  et qu’ils soient lorsqu’hélas la peine de mort est inscrite encore dans la loi du pays, dans des conditions respectueuse de cette loi. 

En fait les champions des droits de l’homme, les états « démocratiques » se mettent au niveau des tueurs qu’ils font exécuter. Ainsi pas de trace des compromissions passées.

Les « petits » journalistes de nos journaux télévisés et leurs correspondants répètent fidèlement les discours aseptisés des justiciers  du libéralisme mondial : « nous avons fait justice, nous somme les plus forts, mais attention le terrorisme ne va pas s’arrêter » . Précaution élémentaire dans une situation conflictuelle qui n’est fondamentalement pas changée et qu’aggravent des interventions militaires dangereuses.

Est il venu à l’esprit de quelques uns de ces stratèges de tout poil que nous présentent les débats télévisés que si par malheur l’un de ces dictateurs  venait à en avoir les moyens, ce n’est plus deux tours qui risqueraient se sauter mais des villes entières.

Cette dernière hypothèse vient justement d’être évoquée par des invités de l’émission « C dans l’air » ( 18h30 ce mardi) comme a été évoqué un risque de conflit entre Inde et Pakistan dotés de l’arme nucléaire. Et notre Président joue les chasseurs de tête au nom de la défense des libertés. Avant que la France réclame justice comme il le dit il faudrait qu’elle oeuvre pour une vraie coopération avec tous les peuples et ne se mêle pas de donner des leçons de démocratie à la carte.

Faut-il oublier la vraie cause de ces conflits qui provient des politiques impérialistes américaines ou autres  qui continuent  à faire crever la moitié de la population de la planète pour protéger une civiliil sation fondée sur l’exploitation de l’homme par l’homme.

Eh oui je rabâche ! Que voulez-vous on  ne se refait pas ! Heureusement d’ailleurs !

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...