• Admin.du Site

  • Archives

8 mars : chassez les idées reçues avec « l’Humanité »

Posté par jacques LAUPIES le 8 mars 2011

A l’occasion de la journée internationale des Femmes 2011, l’Humanité publie un cahier spécial de 8 pages à partir de l’exposition « L’Égalité, c’est pas sorcier ! ». Cette oeuvre de l’association éponyme s’articule autour de cinq grandes thématiques : la grammaire et son rôle dans la représentation des genres (le masculin l’emporte sur le féminin), l’égalité professionnelle, la parité en politique, la prostitution et la liberté sexuelle.

A lire dans votre journal de mardi, des entretiens avec …

Henriette Zoughebi, élue communiste, vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, qui est une des conceptrices de l’exposition « L’égalité, c’est pas sorcier ! » pour qui « Le masculin ne l’emporte pas sur le féminin »

Clara Domingues, docteure ès lettres, nous en dit plus sur la « règle de proximité » qui s’appliquait avant celle qui veut que « le masculin l’emporte sur le féminin, et qui devrait être à nouveau enseignée à l’école ».

Éliane Assassi, sénatrice PCF : « Le pouvoir, c’est un mot masculin. »

  Pour Maryse Dumas, vice-présidente CGT de la délégation aux droits des femmes au Conseil économique, social et environnemental, le recul des droits des femmes au travail peut induire un recul de leur place dans la société.

Marie-Laure Brival, directrice de la maternité des Lilas et ex-présidente de l’Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (Ancic). Elle alerte sur les dérives de l’IVG médicamenteuse. 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Affaire Guérini et élections à Tarascon ! (cantonales 9)

Posté par jacques LAUPIES le 3 mars 2011

Dans  « LA PROVENCE » de ce jeudi une page complète est consacrée aux supposées malversations des dirigeants socialistes tant au sein de la fédération des Bouches-du-Rhône qu’au Conseil Général  placés l’un et l’autre sous l’autorité de Jean Noël Guérini

Ce pavé dans la mare intervient  en pleine période de préparation des élections cantonales. D’évidence tous les candidats socialistes vont être aux abois devant ce déballage qui a pour origine un rapport d’Arnaud de Montebourg lequel évidemment  ne peut être dans l’ignorance, des dissensions internes bien connues au sein de cette Fédération. 

Tout le monde au PS n’apprécie pas la manière, pas récente et bien connue dont  sont traités les militants de base. 

A Tarascon les électeurs de gauche en font les frais. Depuis l’échec du parachutage d’un « jeune loup » aux élections municipales, lequel  ne semblait pas trop entendre les conseils que lui prodiguaient les gens du terroir, nous assistons à une certaine impuissance politique du PS à s’affirmer. 

Pendant ce temps la droite et le FN progressent  dans le but évident, COMME CELA SE FAIT AU PLAN NATIONAL, de rêver d’un affrontement  entre d’une part  un candidat « libéral » (Sarkosy)  ou « social libéral » (en l’occurrence Strauss Kahn) et d’autre part le FN (Marine Le Pen). L’un des deux premiers bénéficiant d’une pleurnicherie au rassemblement républicain serait ainsi élu au deuxième tour (souvenez de Chirac en 2001) 

Cela pourrait se traduire  à Tarascon par un duel entre d’une part Lucien Limousin candidat, élu sortant, ou Charles Fabre Maire UMP, et la candidate du FN, ce qui bien entendu assurerait l’élection de lun des deux premiers. Ce qu’espèrent les stratèges tarasconnais de la droite et peut-être des amis du Président du Conseil Général.

Comme  les journalistes que j’observe en ce moment autour de Madame Arlette Chabaud sur France 2, tous experts en analyses politiciennes  porteuses de fumée pour dissimuler les vraies questions qui se posent au pays, les dirigeants de droite de ce pays et leurs commanditaires (de la finance et de l’industrie) eux savent ou ils vont avec pareille stratégie et les serviteurs zélés que sont la plupart des médias et il faut bien le dire nos candidats locaux de droite. 

Et ce n’est pas le personnage « Divers Gauche » JR Soler que Monsieur Guérini aurait parait-il investi contre la volonté de socialistes du canton (plus responsables au sens moral du terme)  qui présente une alternative à cette utilidation du FN que subit (inconsciemment ou non) TOUT L’ELECTORAT, y compris celui du FN lui-même.

Alors vous électeurs traditionnels du PCF, du Parti Socialiste, de l’extrême gauche, républicains, syndicalistes et responsables associatifs, qui avaient donné à la gauche jusqu’à 60 % des voix de cette ville il est temps de se ressaisir et d’œuvrer pour populariser la présence d’une vraie gauche avec des propositions concrètes, sociales, économiques, institutionnelles.

VOTEZ ENNA DUFOUR ET ALAIN DUPRE CANDIDATS DU FRONT DE GAUCHE. 

Jacques LAUPIES

Blog « Communiste de Tarascon » 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Circulaire du Front de Gauche (Cantonales 8)

Posté par jacques LAUPIES le 2 mars 2011

p1020158.jpg

Madame, Mademoiselle, Monsieur,  Voter pour les candidats réunis dans le Front de Gauche, c’est faire le choix d’une gauche de courage et de responsabilité. C’est faire le choix d’une alternative à la politique de régression sociale menée par la droite, c’est résister aux discours stériles d’une extrême droite haineuse. Se laisser séduire par celui-ci, c’est comme prendre du « Médiator », il promet de soigner vos maux, il vous intoxique en vérité. 

Face à la crise, à la désertion de l’état de nos territoires, aux coups portés à la solidarité nationale, faisons de la justice sociale et de la dignité humaine, l’objectif des décisions politiques et commençons par demander à l’Etat de rembourser ce qu’il doit au Département.  Des milliers de personnes ont dit majoritairement leur opposition à la privatisation de la Poste et leur attachement à la retraite à 60 ans, à taux plein. Ne  laissons pas le gouvernement ignorer cette volonté. Elle doit s’exprimer par le vote en faveur des candidats réunis dans le Front de Gauche qui portent ses exigences populaires, qui font le pari de la justice sociale pour l’avenir des jeunes générations.

Pour défendre l’idée d’un grand service public de l’Education laïque et gratuit, pour répondre aux besoins en matière de logement, de santé, de transport, le Conseil Général a besoin d’élus utiles, honnêtes et énergétiques.  Déterminés, nous serons à vos côtés pour que vous soyez entendus, pour vous défendre, pour vivre mieux et pour préparer le futur. 

ATTENTION A L’ABSTENTION !  VOIE SANS ISSUE ! Le bulletin de vote est une arme pacifique mais radicale.  Il nous faut moraliser la politique, nettoyer l’écurie élyséenne et reconstruire la maison de l’état sur des bases saines  Nous avons des rendez-vous électoraux essentiels : la présidentielle, les législatives et les cantonales qui en sont le premier volet.  S’ABSTENIR, C’EST DEMISSIONNER Nous prenons 5 engagements 

1.    DEFENDRE LA DEMOCRATIE LOCALE : Nous nous opposons à la réforme territoriale de N. Sarkosy qui éloigne les élus des citoyens avec la suppression des conseillers généraux.  Et qui programme l’absorption de nos communes, cellule de base de notre République, dans des métropoles tentaculaires. Nous proposons la tenue d’un conseil de Canton ouvert  à tous les habitants qui le souhaitent, pour débattre des grades questions auxquelles doit répondre le Conseil général.

  2.    MENER UNE POLITIQUE VOLONTARISTE EN DIRECTION DES JEUNES : Ils sont l’avenir de notre canton et pourtant, ils rencontrent des difficultés majeures à se loger, hésitent à se soigner faute de ressources et subissent de plein fouet la précarité au travail.

3.    ETRE TOUJOURS AUX COTES DES TRAVAILLEURS POUR L’EMPLOI Nous voulons promouvoir l’emploi avec des aides ciblées et sélectives, sous contrôle citoyen, pour un développement économique de proximité créateur d’emplois et de richesses.

Nous soutiendrons les salariés menacés par des suppressions d’emploi.  Les agriculteurs et éleveurs ne parviennent plus à vivre de leur travail. Nous nous engageons à favoriser les circuits courts, du producteur au consommateur, pour maintenir l’agriculture paysanne.

  4.    FAIRE DU DEPARTEMENT UN BOUCLIER SOCIAL : Nous défendrons les droits des plus démunis. L’exclusion est intolérable dans un département comme le nôtre. Les chômeurs en fin de droits, les personnes âgées, les handicapés doivent être assurés de la solidarité départementale. Nous défendrons leur droit à l’APA, au RSA, à l’allocation adulte handicapé, payés par la solidarité nationale. Nous lutterons pour obtenir l’implantation d’une Maison départementale de la solidarité dans le canton concentrant les missions de lutte contre l’exclusion, l’aide sociale et la protection maternelle et infantile 

5.    DEVELOPPER ET MODERNISER LES SERVICES PUBLICS ESSENTIELS AU RENFORCEMENT DU LIEN SOCIAL :  Nous soutiendrons dans tous les collèges, la mise en place d’ateliers de soutien scolaire pour donner à chaque élève qui le souhaite,  quelque soit son milieu social, les moyens de la réussite. Nous défendrons les moyens de la Poste dans nos communes.

Nous proposerons le passage progressif à la gratuité des transports. Nous lutterons pour la gestion publique de l’eau et des cantines.  Nous répondrons au besoin de crèches. Nous exigerons de l’Etat le réinvestissement des moyens pour l’hôpital public. 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

12345
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...