• Admin.du Site

  • Archives

Censure par omission

Posté par jacques LAUPIES le 28 août 2010

cultureettl.jpg

Les thèmes du débat politique sont depuis fort longtemps imposés par des médias qui, globalement, parlent en fonction d’évènements créés pour éviter d’aller à l’essentiel. Le fait divers comble les vides d’antenne et seuls, la droite et le PS, semblent être à même d’apporter un réponse sur les évènements appelant une réponse politique. Qui plus est quand ces partis organisent une manifestation, un congrès ou quelque université d’été, on développe amplement leurs propositions allant jusqu’à donner la parole à des personnalités qu’évidemment la bourgeoisie porte dans son coeur.

Cela devient exaspérant.

En ce qui concerne les socialistes qui ne sont pas encore très clairs quand aux réformes à entreprendre par un gouvernement de gauche unie, les médias (ou leurs patrons) se chargent de faire un peu de pub pour les dirigeants qu’elle ne juge pas trop dangereux pour ses privilèges. ainsi réapparait le pire : Strauss Kahnn distributeurs de miettes aux pays pauvres et généreux organisateur de la mondialisation capitaliste et Ségolène Royal dont les pleurnicheries soudain gauchisante n’arrivent pas à me convaincre en passant par un Walls expédié par je ne sais quelle tendance social-libérale et prétendant à la relève.

On pourrait en dire autant à droite avec les prétendants à la succession de Sarkosy, genre Villepin ou Coppée et bien d’autres.

Les verts ne sont pas exempts de ce festival d’hommes ou de femmes providentiels.

Journalistes, commentateurs, politologues, économistes, philosophes en cour défilent à la télé avec bien sur de temps à autres des syndicalistes pertinents et quelques rares écrivains, artistes qui ne sont pas du sérail.

Je ne dirai pas que la télé, surtout publique, est nulle sur le plan culturel. Heureusement, car sans cela on se demande comment la jeunesse, et nous mêmes, pourrions échapper à l’endormissement total. Je la regarde beaucoup et elle m’apprend beaucoup. Encore, me semble-t-il, faut-il choisir ses émissions et il est bien évident que les heures de programmation ne permettent pas à tout le monde de regarder la télé au moment ou elles sont diffusées.

Bref si sur le plan culturel les choses sont à peu près acceptables, sur l’autre élément essentiel d’un média : l’information sociale et politique, la manipulation est évidente et le communiste que je suis n’y trouve pas son compte, au point de se demander si le règlement de la taxe est justifié. La façon dont a été traitée Marie George Buffet sur un plateau de télévision au soir des régionales reste présente à mon esprit. Elle eut droit à la parole coupée et refusée de manière grossière.

Et cela continue à l’égard du PCF. Comparez le temps accordé aux universités de la droite, du PS et des verts à celui dont est dérisoirement gratifiée l’université de PCF. Y a pas photo !

La meilleure des censures c’est l’omission. A France Télévision on sait faire !

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...