• Admin.du Site

  • Archives

  • Accueil
  • > Non classé
  • > Evacution forcée du camp de Roms de Choisy-le-Roy : les élus communistes protestent (94)

Evacution forcée du camp de Roms de Choisy-le-Roy : les élus communistes protestent (94)

Posté par jacques LAUPIES le 14 août 2010

 

 

Le groupe communiste du Conseil général du Val de Marne proteste, dans un communiqué, contre l’évacuation du camp de Roms de Choisy-le-Roy (94).  « Le Préfet du Val-de-Marne… Lui, qui n’avait pas levé le petit doigt pour régler une situation encore plus insoutenable depuis février 2010″ écrivent les élus, « le voilà qui agit, avec zèle, à l’injonction présidentielle, pour éliminer les campements illégaux du département parce qu’ils regorgeraient de délinquants potentiels ».

Les élus communistes rappellent que la préfecture n’avait pas eu le même zèle de régler la situation lorsque  deux enfants étaient morts dans un camp Rom à Orly. « Bilan : des enfants et leurs parents sont refoulés sur le trottoir comme de vulgaires objets, sans plus aucune ressource pour vivre, manger, ni s’abriter ! Où est l’humanité d’un tel procédé ? » s’indignent-ils.  « Nous apportons notre soutien au Maire de Choisy-le-Roi, Daniel Davisse, qui, refusant de laisser 50 personnes dont 20 enfants dans la détresse, les accueille provisoirement dans un gymnase de la ville. La recherche d’une solution humaine et pérenne étant du ressort de l’Etat, nous réitérons notre demande auprès du Préfet du Val-de-Marne, pour qu’il mette en place un plan d’urgence en faveur des 300 Roms réfugiés en Val-de-Marne, pour qu’ils soient aidés, accompagnés et accueillis dans le plus grand respect des droits de l’homme et de nos fondements républicains », conclut le communiqué.

 Ce matin même j’ai vu passer dans ma rue deux enfants d’environ 6 à 8 ans. Leur peau brune et leur chevelure blonde pouvait laisser supposer que ces deux gamins qui déambulaient seuls, sans être accompagnés, appartenaient à une communauté d’immigrés dont une personne responsable d’association m’indiquait qu’elle s’aggrandit de jour en jour. Des cars arriveraient vers Beaucaire et déposeraient des familles dont les adultes seraient destinés aux travaux agricoles (à 5 € de l’heure m’a-t-on précisé).

Bien sûr cela m’a immédiatement fait penser à de jeunes roms dans la mesure ou il s’en trouve devant les magasins de la ville avec la maman en position de mendicité.

Mais pour en revenir à ces deux enfants dont d’ailleurs les passants ne semblaient pas se préoccuper, leur maigreur autant que la négligence vestimentaire qui les caractérisait m’a révolté. Est ce possible ? Aussitôt je n’ai pu manquer de m’interroger sur l’indécence de ceux qui pro-europeen libéraux ont favorisé cette immigration et contribuent ainsi à son caractère « sauvage » Peu importe qu’ils soient « choisis ou pas » ces immigrés sont là par la volonté de ceux qui prétendeent ne pas en vouloir.

Leur misère est présente. Elle nous interpelle fortement. D’autant que de modestes gens, parfois même issus de l’immigration, osent les traiter de voleurs se faisant l’écho de tous les préjugés à leur égard. Attention cela n’est qu’un début dans un processus dangereux de xenophobie collective.

On sait ou cela conduit. Ne laissons pas faire !

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...