• Admin.du Site

  • Archives

Extrait de « De quoi Sarkozy est-il le nom » de Alain BADIOU

Posté par jacques LAUPIES le 25 janvier 2008

p1000136.jpg

« Les français ont décidé que… », dit la bonne presse. Ils n’ont rien décidé du tout, et du reste, ce collectif, « les français », n’a aucune existence. Pourquoi diable 51 % des français seraient ils « les » français ? N’est -il pas constant dans l’histoire, comme par exemple au moment crucial de l’occupation allemande, que « les français », c’est bien plutôt la toute petite minorité des résistants, en fait, pendant au moins deux ans, trois pelés et un tondu ? Les autres sont largement pétainistes, ce qui veut dire dans les conditions de l’époque, non pas du tout français, mais serviteurs peureux de l’Allemagne nazie. C’est un trait caractéristique de la France justement : quand la question de son existence est réellement en jeu, ce qui la constitue, sur un fond réactionnaire et peureux fort épais, est une minorité aussi active et admirable que numériquement très faible. Notre pays n’a existé et n’existera, quelle qu’en soir la forme à venir, que par ceux qui n’ont pas consenti aux abaissements qu’exige universellement la logique de la survie des privilèges ou même la simple conformité « réaliste » aux lois du monde. Ce sont ceux-là qui ont choisi, et ce n’est certes pas en votant. »

 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...