• Admin.du Site

  • Archives

Ne l’oubliez pas…

Posté par jacques LAUPIES le 9 août 2022

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’enterrement de la résistante

Posté par jacques LAUPIES le 9 août 2022

20200324135001_10

  • Au pied des forêts et des serres 
  • D’une Cévenne droite et fière 
  • La rivière glisse et encense 
  • Les galets de sa transparence 
  • Je vais cherchant un cimetière 
  • Rencontrer celle qu’on enterre 
  • Le petit bourg silencieux 
  • Mène aux années de mes aïeux 
  • La rue luit au soleil de juin 
  • Scelle les souvenirs lointains 
  • Je vois sur l’asphalte brulant 
  • La hauteur du père marchant 
  •  
  • Dans ce siècle de nouveaux rites 
  • Meurent peu à peu les élites 
  • Leur âme a bercé ma jeunesse 
  • Et vous les bavards qui sans cesse 
  • Sur les plateaux télévisés 
  • Ne pensez qu’à les oublier 
  •  
  • Vous ne connaissez la couleur 
  • De ces rouges bouquets de fleurs 
  •  Ils ont en des temps difficiles 
  • Défendu nos champs et nos villes 
  • Et quand tombe un dernier pétale 
  • Un parfum de gloire s’exhale 
  •  
  • Ce corps porté par les enfants 
  • Comme un nuage dans le vent 
  • Leur rappelle qu’ils accompagnent 
  • Qui la mère, qui la compagne 
  • La grande douleur qui emporte 
  • Chez les jeunes parait plus forte 
  •  
  • Par leurs yeux embués et purs 
  • Est rendu un hommage sur 
  • Celui de l’arbustes innocent 
  • Espoir d’un futur résistant 
  •  
  • Que restera- t-il du combat 
  • Pour la liberté sans les rois 
  • Pour l’égalité le partage 
  • Pour la fraternité des sages 
  • A l’aune de l’oubli d’hier 
  • Et des persistantes misères 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Mettez dans vos reflexions sur le monde un peu de « lutte des classes » SVP

Posté par jacques LAUPIES le 8 août 2022

Nous traversons une période ou la peur règne sur nos vies. Ce n’est pas, me direz vous une nouveauté. De tous temps on a pu entendre des discours, politiques notamment, fondés sur l’inspiration de la crainte, du désespoir, de l’inquiétude, face à des réalités plus ou moins mises en évidence et liées à la maladie, à l’injustice sociale, et à leurs conséquences dramatiques : mise en cause des libertés, oppression, guerres, etc.

Force est de constater que la profusion de médias en relayant ces discours donnent  à tous les bavards de mauvaise augure le moyen de disposer et de manipuler les citoyens. Notamment les plus crédules qui n’osent plus faire un pas quand un besoin se manifeste de peur qu’explose sous leur pied quelques mines fantasmées et les  indifférents dont la surdité conduit à ignorer ce qui peut leur arriver tant ils deviennent ignorants ou inconscients.

Restent les contestataires qui pensent et analysent mais qui, faute d’instrument de mesure, en viennent à penser que la raison est du côté du plus grand nombre, alliés et adversaires.

L’actualité nous en offre des exemples significatifs, la situation au  proche et moyen orient (Irak, Turquie, Palestine, Afghanistan,etc.)  en Afrique (avec la Lybie et autres anciennes colonies ou protectorats des impérialismes occidentaux) dans l’est de l’Europe (avec la guerre en Ukraine et les tensions existant dans les ex-républiques de l’Union Soviétique auquel s’est substitué un impérialisme Russe)

Une caractéristique commune : la pression et souvent l’intervention militaire de l’impérialisme américain qui ne se contentant pas d’intervenir en Europe en armant un belligérant et manipulant avec l’otan les « démocraties » (dont la France) bloque les mouvements progressistes d’Amérique du Sud et maintenant s’en va chercher des poux à la Chine.

Une Chine dont le « grand défaut » est d’exercer en son sein une « Dictature du Prolétariat discutable » dont tout le monde a plus ou moins oublié le concept puisque transformée en atteinte aux « droits de l’homme ».  Bon prétexte se substituant à celui d’économie puissante bientôt championne du monde. Une Chine qui sans la moindre intervention militaire bouscule le libéralisme économique en le pratiquant elle même. Une Chine, et c’est la que le bât blesse pour nos occidentaux, dotée d’un grand Parti Communiste (ou le marxisme n’est pas le dogme que craignait Marx lui-même mais une interprétation dont l’histoire nous dira la justesse ou non).

De quoi rendre jaloux, à moins que ce ne soit idiots, des blancs, des roses et des verts et parfois des rouges qui sont déboussolés faute d’avoir la simple notion que tout cela relève d’une lutte de classe bien existante dans la nation et HORS DE LA NATION ! Tout autant que l’exploitation de la force de travail renforcée par la mondialisation capitaliste.

Faut-il leur rappeler  qu’il faut avoir des fils a plomb pour comprendre ce qui se passe dans son escalier et dans le monde et que ces fils à plomb s’appellent connaissance de l’exploitation capitaliste et repère de la lutte des classes !

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Sur l’air du Président de Boris Vian

Posté par jacques LAUPIES le 6 août 2022

Monsieur le Président
Vous n’êtes pas le maitre
Et si vous croyez l’être
Je vous plains grandement
De ne pas le savoir
Et jouer à la guerre
Avec tous vos compères
Qui en font un espoir
 
Monsieur le Président
Il ne faut pas la faire
Et je ne peux me taire
Quand meurent les enfants
 Il faut bien se facher
Quand règne la bétise
Dans toutes les églises
D’un peuple asphyxié
  
Depuis que je suis né
J’ai vu bien des misères
j’ai vu lutter mes frères
Pour les attenuer
J’ai croisé l’injustice
Et je sais mieux que d’autres
Qu’il est parmi les vôtres
Des forces prédatrice
 
Qu’importe ma personne
Quand des bêtes immondes
Envahissent le monde
Et que mon heure sonne  
 
Tous les grands de la terre
Paraissent si petits
Que très souvent je ris
De leur riche misère
 
Dans l’état  ou seuls comptent
La fortune des grands
Le travail qui se vend
Vous devriez avoir honte
 
Lassé de vous entendre
Faire de beaux discours
Je suis devenu sourd
Et  ne peux vous comprendre
 
Je sais que les puissants
Sont au delà des mers
Se moquent de mes vers
Soufflent de mauvais vents
 
Des champs blonds de l’Ukraine
Aux tours des grands seigneurs
Nourris par les malheurs
On célèbre la haine
 
Dans ce décors morose
Ou se perd la parole
Dans de mauvais rôles
Nous sommes peu de chose
 
Les graines dans le vent
Ne font pas les forêts
Mais donnent dans les près
La couleur du printemps
Un jour se levera
Ou mourront les empires
Ou mourront les vampires
Ou l’amour regnera
 
Monsieur le Président
Ni vous ni vos gendarmes
N’aurez assez de vos armes
Pour détruire nos chants

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Antonio Guterres : le secrétaire général des Nations unies s’en est pris vertement aux multinationales des hydrocarbures.

Posté par jacques LAUPIES le 6 août 2022

Antonio Guterres

Publié dans l’Humanité le

Vendredi 5 Août 2022

Antonio Guterres : le secrétaire général des Nations unies s’en est pris vertement aux multinationales des hydrocarbures.  dans POLITIQUE

 
Angela Weiss/AFP
 

La fonction va d’ordinaire avec le langage feutré de la diplomatie. Le 3 août, pourtant, le secrétaire général des Nations unies s’en est pris vertement aux multinationales des hydrocarbures. « Il est immoral qu’elles fassent des profits record grâce à cette crise énergétique, sur le dos des populations et des communautés les plus pauvres, avec un coût massif pour le climat », a martelé l’ancien dirigeant du Parti ­socialiste portugais Antonio Guterres a fustigé leur « cupidité ridicule », alors qu’elles ont réalisé 100 milliards de dollars de profits au premier trimestre 2022. Face à ce comportement, il a appelé « tous les gouvernements à taxer ces profits excessifs, et à utiliser ces fonds pour soutenir les plus vulnérables en ces temps difficiles ». Message reçu à l’Élysée ?

Plus d’articles sur les sujets qui vous intéressent :

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12345...934
 

Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Histoire d'Europe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RETROVISEUR SANSALVATORIEN
| larurale
| Droit Administratif des Bie...